Communiqué de presse - 20 avril 2022Le Département de la Seine-Saint-Denis renforce sa politique de l’arbre

Ce mardi 19 avril, le Département de la Seine-Saint-Denis a présenté aux entreprises, aux collectivités et aux associations réunies à la Maison du Parc Jean-Moulin Les-Guilands un premier bilan de son « plan Canopée », lancé en 2020 et qui vise à mettre l’arbre au cœur du paysage urbain. À cette occasion, un coup d’accélérateur de ce plan a été donné, avec la poursuite de la signature de la charte d’engagement pour les arbres du territoire et le lancement de l’appel à projets « Forêt Urbaine ».

En 2020, le Département de la Seine-Saint-Denis a voté un plan d’investissement de 60 millions d’euros, le « plan Canopée », avec pour objectif principal de faire passer la couverture arborée du territoire de 16% à 20% d’ici 2030, et de planter 30 000 arbres. Ce plan vise également à protéger le patrimoine arboré existant tout en mobilisant et en sensibilisant la population aux enjeux environnementaux.

Un premier bilan depuis le lancement du plan Canopée

Depuis 2020, 16 000 arbres ont été plantés par le Département, le long des routes départementales, dans les crèches ou encore dans les collèges, avec notamment la création de trois cours oasis, mais aussi dans les parcs, comme celui de la Fosse Maussoin à Clichy-sous-Bois, où poussent 10 000 nouveaux plants. De premières forêts urbaines ont également été créées, comme à Sevran ou Epinay-sur-Seine.

Aujourd’hui, le Département compte 96 essences différentes – contre 55 en 2019 – davantage adaptées aux changements climatiques. 45% sont des espèces indigènes, contre 33% en 2019. Les plantations réalisées ont permis de créer 14 ha de couverture arborée moyenne supplémentaire (arbres à l’âge adulte) et de désimperméabiliser 7 632 m².

Une charte d’engagement pour les arbres de la Seine-Saint-Denis

Afin d’associer et de sensibiliser les partenaires du territoire, du public comme du privé, aux enjeux environnementaux et sociaux que représente la place de l’arbre en ville, le Département a décliné les objectifs de son plan Canopée au travers d’une charte. En la signant, les collectivités territoriales, les bailleurs, les grands propriétaires fonciers, les aménageurs ou encore les associations, s’engagent à poursuivre les 3 principales ambitions du plan Canopée : Développer le patrimoine arboré du Département, le protéger et mobiliser pour sa préservation et son accroissement.

Ce mardi 19 avril à la Maison du Parc Jean-Moulin Les-Guilands, 11 actrices et acteurs ont signé cette charte : L’EPT Plaine Commune ; les villes de Montreuil, Ile-Saint-Denis et Bagnolet ; l’Union nationale des entreprises du paysage ; les associations Nature and Us, Sens de l’humus, Ferme du Sausset, Environnement 93, Fruits défendus et ANIMA.
Elles et ils rejoignent les six précédent·e·s signataires : les villes de La Courneuve, Saint-Denis et Noisy-le-Sec, Seine-Saint-Denis Habitat, Séquano Aménagement et l’association Halage.

Retrouvez la charte d’engagement pour les arbres de Seine-Saint-Denis en pièce-jointe

Charte d'engagement pour les arbres (PDF - 248.6 ko)
Charte d’engagement pour les arbres

Un appel à projets pour la création de forêts urbaines

Afin d’aider les collectivités territoriales de Seine-Saint-Denis à valoriser leur foncier en développant leur patrimoine arboré, le Département lance cette année son appel à projets « Foret Urbaine ».

Les lauréat·e·s pourront bénéficier :

  • d’un soutien financier de 35 000 € maximum par projet de forêt urbaine
  • d’un appui technique pour la conduite de leur opération : mise à disposition du Guide Technique Canopée ; accompagnement méthodologique pour le lancement des études préalables, la conception et la mise en place du projet
  • d’un appui à la valorisation de leur projet

Pour cette première édition, deux à trois projets de forêts urbaines seront soutenus. Les candidatures peuvent être déposées dès à présent et jusqu’au 3 juin 2022. Les projets lauréats seront révélés au mois de juillet.

Retrouvez toutes les informations sur l’appel à projets « Forêt Urbaine » en pièce-jointe

Appel à Projets "Forêt Urbaine" (PDF - 134.2 ko)
Appel à Projets "Forêt Urbaine"
« Alors que la crise sanitaire a mis en lumière le besoin pressant de redonner plus de place à la nature en ville, le Département s’est engagé dans un effort exceptionnel et durable de développement et de préservation de son patrimoine arboré, mais également de plantation d’essences nouvelles, adaptées aux bouleversement climatiques annoncés. Nous ne pourrons atteindre ces ambitieux objectifs seul·e·s. Avec Belaïde Bedreddine, Vice-président chargé de l’écologie urbaine, nous tenons donc à remercier l’ensemble des partenaires, du public comme du privé, de plus en plus nombreux·ses à s’engager à nos côtés pour créer une véritable politique départementale de l’arbre en Seine-Saint-Denis et améliorer le cadre de vie des habitant·e·s. »
Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis

Sur le même sujet

  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    

Dans le magazine

              {{numReponses_meme_sujet_mag}}
              {{reponses_meme_sujet_mag}}
            
  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange