La Seine-Saint-Denis s’aime sans sida

le 21 novembre 2019

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida le 1er décembre, le Département met à disposition des associations partenaires ou lors d’événements plus de 20 000 kits de prévention avec des préservatifs et un dépliant complet pour mieux comprendre, se protéger et agir en cas de doute.

Avec 300 à 400 nouvelles personnes diagnostiquées chaque année, la Seine-Saint-Denis est le deuxième département de France le plus touché par l’épidémie de VIH après Paris. 9000 personnes diagnostiquées comme séropositives vivent en Seine-Saint-Denis ; on estime que 1300 personnes supplémentaires vivraient avec le VIH dans le département sans connaître leur statut sérologique.

Qu’est-ce que le VIH ?

Le VIH, c’est le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) : un virus qui affaiblit le système immunitaire de la personne infectée. Virus contagieux, il se transmet par les relations sexuelles et par le sang. Pendant plusieurs années, aucun signe extérieur n’est visible. C’est pourquoi il est très important de se faire dépister, soit par une prise de sang, soit grâce aux nouveaux tests rapides (TROD) et autotests VIH.

Le sida est le « syndrome d’immunodéficience acquise » ; c’est le stade avancé de l’infection au VIH. À ce stade, le système immunitaire est très faible et des maladies se développent.

Qu’est-ce que je peux faire pour lutter contre le VIH ?

- Je porte des préservatifs
- Je fais le point régulièrement, je me fais dépister
- Je me renseigne sur la PrEP
- Si je suis séropositif.ve, je prends mon traitement régulièrement
- Si je consomme des drogues par voie intraveineuse, j’utilise des seringues propres

Consulter le dépliant d’information

Où se faire dépister ? Où recevoir son traitement post exposition ? Où se faire prescrire la PrEP ?

Cliquez ici pour consulter la liste des CDPS, CeGIDD et ses antennes

Rendez-vous du 29 novembre au 4 décembre en Seine-Saint-Denis pour récupérer un kit de prévention ou poser vos questions. Tous les événements sont à retrouver ici.

La Seine-Saint-Denis, un Département engagé pour la fin du sida en 2030

Le Département s’est doté en février 2018 d’un plan d’action élaboré par l’épidémiologiste France Lert pour lutter contre le VIH : « La Seine-Saint-Denis, un Département engagé pour la fin du sida en 2030.

Ce plan vise à décliner à l’échelle du département la stratégie internationale de l’ONUSIDA dite des 3*90 : afin de stopper l’épidémie du sida, il faut qu’au moins 90% de personnes vivant avec le VIH soient diagnostiquées, qu’au moins 90% d’entre elles soient soignées, et qu’au moins 90% d’entre elles retrouvent une charge virale indétectable. En effet, une personne vivant avec le VIH qui est soignée peut aujourd’hui retrouver une charge virale indétectable, et donc intransmissible : tant qu’elle prend le traitement, la personne ne transmet pas le VIH.

Pour agir concrètement contre le sida, la Seine-Saint-Denis s’est dotée d’un centre gratuit de dépistage du VIH, des hépatites et des IST (CeGIDD, anciennement CDAG-CIDDIST), habilité par l’Agence régionale de santé (ARS). Retrouvez toutes nos structures de préventions santé et leurs coordonnées ici.

Afin d’aller à la rencontre des populations les plus concernées par le VIH, que l’on appelle aussi les « populations clés », le Département s’est également doté d’un programme d’interventions hors-les-murs. Ce programme d’intervention est construit avec les partenaires accompagnant les populations clés, ainsi qu’avec d’autres acteurs de la prévention sur le territoire.

Afin de renforcer la lutte contre le VIH en Seine-Saint-Denis, le Département soutient financièrement plusieurs associations engagées dans la prévention du VIH ou en faveur de l’accompagnement des personnes vivant avec le VIH :

- AIDES, pour la prévention du VIH et hépatites auprès des publics les plus exposés et l’accompagnement des personnes vivant avec le VIH
- IKAMBERE, « la Maison accueillante » pour l’accueil, l’accompagnement, et la prise en charge globale des femmes touchées par le VIH/SIDA, le développement de la prévention ciblée des infections VIH-Hépatites et IST et la promotion du dépistage
- Bamesso et ses amis pour la lutte contre le VIH avec des actions de prévention ciblées et d’incitation au dépistage rapide hors-les-murs en direction des populations clés
- Dessine-moi un mouton, pour le soutien aux femmes enceintes et aux jeunes précaires atteints de maladies chroniques, et notamment du VIH
- Sol en si, pour son soutien aux enfants et familles dont les parents sont atteint.e.s du VIH
- SIS-Animation, pour ses projets visant à intégrer une réflexion sur la santé affective et sexuelle et la lutte contre les discriminations pour les personnes vulnérables en Seine-Saint-Denis
- Les élus locaux contre le sida
D’autres associations soutenues dans le cadre de l’appel à projets « Prévention santé », accompagnant des populations clé ou portant un projet de prévention santé global, ont intégré à leurs projets la dimension de prévention du VIH et de promotion du dépistage

À LIRE AUSSI

Paroles d’invisibles, l’exposition

La maltraitance des personnes âgées et handicapées est une réalité complexe et méconnue, encore peu médiatisée dans notre société. En réalisant une exposition à partir de témoignages, le Conseil départemental donne la parole à ces « invisibles » et souhaite sensibiliser les visiteurs à un sujet encore tabou.



Votre avis sur le revenu de base

13 Départements, dont la Seine-Saint-Denis, ont décidé de s’engager pour étudier la faisabilité du revenu de base. Ils souhaitent recueillir votre avis sur les contours de ce revenu de base.


Tableau de bord de la santé en Seine-Saint-Denis

Fruit de la collaboration entre le Département et l’Observatoire Régional de la Santé d’Île-de-France, ce tableau de bord permet de suivre l’évolution de la situation sanitaire et de ses déterminants en Seine-Saint-Denis.

0 | 5 | 10

À LA UNE
Dans  Prévention

La Seine-Saint-Denis s’aime sans sida

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le Sida le Département met à disposition plus de 20 000 kits de prévention


Plan canicule

Face au niveau d’ "alerte canicule orange", le Département se mobise.
Nos parcs départementaux sont ouvert 24/24h.
Numéro d’information : 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe)


Moustique tigre : soyons vigilants

L’Agence Régionale de Santé (ARS) est en période de surveillance renforcée du moustique tigre. Cet insecte tropical peut transmettre certains virus. Quelques conseils pour se protéger et signaler.