La féminisation des noms de bâtiments se poursuit

La féminisation des noms de bâtiments se poursuit
Crèches
  • Deux crèches départementales ont pris le nom d'une femme en ce début 2024.
  • En renommant ces établissements, le Département souhaite mettre en lumière les femmes ayant marqué l’histoire.
  • D'ici fin 2024, 100 bâtiments départementaux seront renommés.

Dans le cadre de sa politique volontariste de féminisation des noms de ses bâtiments initiée en 2022, le Département de la Seine-Saint-Denis a renommé deux de ses crèches, l’une à Romainville et l’autre à Bobigny, par le nom d’une figure féminine de l’histoire. D’ici la fin de l’année, 100 bâtiments départementaux porteront un nom de femme.

À Romainville, la crèche située boulevard Henri-Barbusse devient la crèche Anna-Karina : un femmage à l’actrice, scénariste, réalisatrice et chanteuse Anna Karina. À Bobigny, la crèche qui se trouve rue de l’Union devient la crèche Camille-Muffat (en femmage à la médaillée olympique en natation, disparue tragiquement dans un accident d’hélicoptère).

Nadia Azoug, vice-présidente du Département chargée de l’enfance, de la prévention et de la parentalité, a inauguré la crèche Anna-Karina de Romainville mercredi 10 janvier et, vendredi 12 janvier, la crèche Camille-Muffat de Bobigny en présence de Pascale Labbé, vice-présidente du Département chargée de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes et de l’égalité femmes-hommes et d’Abdel Sadi, Maire de Bobigny.

dénomination crèche romainville anna karina

dénomination crèche romainville anna karina

dénomination crèche romainville anna karina
Photos : Inauguration de la crèche Anna-Karina de Romainville – Nicolas Moulard

crèche camille muffat bobigny

crèche camille muffat bobigny

crèche camille muffat bobigny

crèche camille muffat bobigny
Photos : Inauguration de la crèche Camille-Muffat de Bobigny – Franck Rondot

À lire aussi...
Seine-Saint-Denis

Le Département poursuit la féminisation de l’espace public

Attaché à l’égalité des genres, le Département s’est engagé à donner le nom de femmes aux parcours remarquables à une centaine de bâtiments. A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l’historienne Suzanne Citron a donné son nom[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *