logo Seine-Saint-Denis, le Département

Tuberculose : se faire dépister

La tuberculose reste une maladie présente en Seine-Saint-Denis. Elle se soigne et se guérit.

Qu’est ce que la tuberculose ?

La tuberculose est une maladie qui atteint le plus souvent les poumons mais peut aussi concerner d’autres parties du corps (les reins, les os, le cerveau…). La tuberculose pulmonaire est souvent contagieuse et se transmet par voie aérienne (en parlant, en toussant…).

La tuberculose est une maladie grave, voire mortelle mais qui se soigne et se guérit complètement lorsqu’on suit son traitement pendant toute la durée indiquée par le médecin. Les signes qui peuvent faire penser à la tuberculose sont la toux, les crachats (avec parfois du sang), une forte fatigue, de la fièvre, la transpiration nocturne, une perte importante de poids.

Le bacille de Koch, responsable de la tuberculose, peut aussi être présent dans le corps tout en étant « endormi ». On appelle cela une infection tuberculeuse latente (ITL). La personne n’est alors ni malade ni contagieuse mais le bacille peut se réveiller plusieurs années plus tard sous forme de tuberculose maladie.

J’ai été en contact avec une personne malade de la tuberculose : est-ce que je dois me faire dépister ?

Même si vous avez été en contact avec une personne malade de la tuberculose, vous ne risquez pas forcément d’être infecté. Cela dépend du temps passé avec la personne malade (on parle de « durée d’exposition »), du niveau de contagiosité de cette personne, et de votre propre état de santé. En effet, les personnes dont le système immunitaire est plus fragile comme les enfants, les personnes vivant avec le VIH, ou les personnes en chimiothérapie, sont plus à risque de contracter la maladie.

Pour connaître les personnes qui risquent d’être infectées et leur proposer un dépistage, les professionnels de santé du conseil départemental mènent une enquête approfondie autour de chaque personne malade : dès qu’une personne est malade de la tuberculose, les équipes du conseil départemental sont prévenues afin de rencontrer le malade et identifier avec lui toutes les personnes avec qui il a été en contact prolongé. Le secret médical et la confidentialité seront toujours respectés.

Si les médecins estiment que vous risquez d’avoir été infecté par la tuberculose, un dépistage vous sera proposé et vous serez contacté par téléphone, mail ou courrier par un Centre de Dépistage et de Prévention Santé (CDPS) du conseil départemental. Ce dépistage vous sera proposé sans condition de titre de séjour ni de couverture sociale et il sera complètement gratuit. Pour vous faire dépister, vous rencontrerez un médecin dans l’un des Centres Départementaux de Prévention Santé (CDPS), vous réaliserez une radiographie pulmonaire, et un échantillon de sang sera prélevé.

Si le dépistage vous apprend que vous avez été infecté par la tuberculose, les équipes du centre veilleront à ce que vous puissiez recevoir le traitement adapté. Si vous avez une infection tuberculeuse latente (ITL), vous pourrez recevoir le traitement directement dans le centre. S’il s’agit d’une tuberculose maladie, les équipes du centre vous orienteront vers un hôpital où vous pourrez être soigné, sans condition de couverture sociale ou de titre de séjour. La tuberculose est une maladie qui se soigne et se guérit. Se faire soigner permet de guérir complètement, et de protéger son entourage.

Si vous n’avez pas été contacté par un Centre de Dépistage et de Prévention Santé, c’est parce que nos médecins estiment que vous n’êtes pas particulièrement à risque ou que vous n’avez pas été identifié par la personne malade.

Si vous souhaitez tout de même vous faire dépister, vous pouvez demander à votre médecin traitant de vous prescrire un dépistage. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter nos Centres de Dépistage et de Prévention Santé.

Trouvez le centre de Dépistage et de Prévention Santé le plus proche de chez vous en cliquant ici.

Je pense avoir la tuberculose, que dois-je faire ?

Les signes qui peuvent faire penser à la tuberculose sont la toux, les crachats (avec parfois du sang), une forte fatigue, de la fièvre, la transpiration nocturne, une perte importante de poids inexpliquée).

Si vous présentez un ou plusieurs de ces signes, consultez très rapidement un médecin ou les urgences d’un hôpital. Dans ce cas, portez un masque et indiquez à l’accueil que vous pensez être infecté de la tuberculose afin que l’hôpital puisse prendre toutes les précautions nécessaires pour que vous ne transmettiez pas la maladie aux autres patients.

Je viens d’un pays à haute endémie (pays où la tuberculose est très présente) et je souhaite me faire dépister, comment faire ?

Dans certains pays, la tuberculose est très présente (voir l’incidence de la tuberculose pays par pays sur le site de l’OMS) et les personnes originaires de ces pays récemment arrivées en France peuvent avoir été exposées au bacille de la tuberculose dans leur pays d’origine et développer la maladie en France, notamment au cours des deux premières années après leur arrivée.

Si vous êtes récemment arrivé en France et que vous souhaitez bénéficier d’un dépistage de la tuberculose :
- Si vous disposez d’une couverture maladie (PUMA, AME…), vous pouvez demander à votre médecin traitant de vous prescrire un dépistage ;
- Si vous ne disposez pas encore d’une couverture maladie, vous pouvez vous rendre au Caso de Médecins du Monde où le Conseil départemental réalise une permanence hebdomadaire avec un camion radio.

Le conseil départemental organise également des actions de dépistage en partenariat avec plusieurs structures et associations accueillant des personnes récemment arrivées en France (plateforme d’accueil pour les demandeurs d’asile, centres d’hébergement, accueils de jour…). Si vous êtes accompagnés ou accueillis par une association, vous pouvez vous rapprocher d’un professionnel ou d’un bénévole pour qu’il vous oriente ou pour lui proposer d’organiser une action collective de dépistage avec le conseil départemental (lien vers les actions de prévention santé).

Comment puis-je me protéger et protéger mon entourage de la tuberculose ?

Pour éviter la transmission du microbe et ainsi protéger votre entourage, voici quelques conseils :
- Aérer les lieux de vie plusieurs fois par jour en ouvrant les fenêtres
- Mettre sa main devant la bouche lorsque l’on tousse
- Cracher dans un mouchoir
- Si l’on est malade, mettre un masque et prendre un traitement

De plus, il existe un vaccin pour protéger les enfants contre les formes graves de la tuberculose : le BCG. Ce vaccin n’est pas obligatoire mais il est fortement recommandé pour les enfants vivant en Ile-de-France, où la tuberculose reste présente. Les services de la PMI sont compétents pour vacciner les enfants dans leurs premiers mois.


Trouvez le centre de Protection Maternelle et Infantile (PMI) le plus près de chez vous en cliquant ici

En partenariat avec le conseil départemental, certaines villes organisent également régulièrement des séances publiques de vaccination.

 


À lire aussi

  • Mesures de lutte contre la reprise de l’épidémie de coronavirus COVID-19

    En vue d'arrêter la propagation du virus Covid-19 sur le territoire de la Seine-Saint-Denis, voici les mesures préfectorales s'appliquant à compter du 28 septembre jusqu'au 9 octobre dans notre département classé en « zone d'alerte renforcée». (MAJ 26 septembre 2020)

  • Le bus départemental de santé dentaire arrive en Seine-Saint-Denis

    Le bus départemental de santé dentaire sillonne plus de 20 villes du Département de la Seine-Seine-Denis pour aller à la rencontre de plus de 2000 enfants.

  • Programme bucco-dentaire

    Avec le programme M'T dents, l’Assurance-Maladie permet à tous les enfants et adolescents de 3, 6, 9, 12, 15, 18, 21 et 24 ans de bénéficier d'un rendez-vous gratuit chez le chirurgien-dentiste et de soins, si nécessaire. Ce dispositif a été étendu aux femmes enceintes.

picto plus marron

Dans le magazine

picto plus orange