Une politique volontariste de connaissance et de valorisation du patrimoine culturel

Depuis trente ans, le Département mène une politique très active dans les domaines de la connaissance, de la préservation et de la valorisation du patrimoine. Archéologique, architectural, paysager, mobilier, mémoriel ou immatériel, le patrimoine est notre bien commun et la base de notre histoire commune. Plus récemment, il est aussi devenu un élément d’appui à l’aménagement du territoire. Il favorise l’appropriation citoyenne par les habitants des espaces où ils vivent, travaillent ou étudient...

La politique départementale en matière de patrimoine

La Seine-Saint-Denis est un territoire qui fait face, depuis le 19e s., à d’incessantes transformations. Aujourd’hui encore, les aménagements liés aux travaux du Grand Paris Express et aux futurs Jeux olympiques et paralympiques de 2024 témoignent d’une nouvelle phase de mutation.

Pour accompagner ces transformations, l’une des premières missions du service consiste ainsi à mener des fouilles d’archéologie préventive (avant le début des aménagements) et des travaux d’inventaire du patrimoine architectural et urbain afin de favoriser un aménagement métropolitain durable et respectueux du patrimoine départemental.

Le patrimoine de la Seine-Saint-Denis est constitué des traces des femmes et des hommes, qui ont vécu, travaillé, habité sur ce territoire, de la Préhistoire à l’époque contemporaine. L’étude de ce patrimoine, d’une grande richesse, souvent méconnu s’appuie sur des travaux scientifiques. La transmission des connaissances constituées par des archéologues, historiens de l’architecture, chargés d’inventaire construit ainsi une autre représentation de la Seine-Saint-Denis : un savoir grâce auquel les habitants du département, dans toute leur diversité, peuvent s’approprier leur territoire et son histoire.

Enfin, pour protéger et préserver au mieux le patrimoine identifié, l’un des rôles du service consiste à structurer les partenariats avec les autres acteurs publics et privés intervenants à l’échelle du département, de l’Ile-de-France, et nationale.

L’organisation du service du patrimoine culturel

Pour concrétiser cette ambition, le service du patrimoine culturel s’appuie sur les compétences d’une équipe pluridisciplinaire répartie en deux bureaux : celui du patrimoine archéologique et le bureau du patrimoine contemporain.

Le bureau du patrimoine archéologique assure les missions dévolues aux opérateurs territoriaux en archéologie : opérations de fouilles, dans le cadre de l’archéologie préventive comme de la recherche programmée, carte archéologique, conservation et étude du mobilier, valorisation. En conservant les mobiliers archéologiques issus de ses fouilles et de celles conduites par d’autres acteurs de l’archéologie, ainsi que la documentation associée, il crée un véritable fonds d’"archives du sol" ouvert à la recherche archéologique actuelle et future.

Le bureau du patrimoine contemporain a vocation à assurer l’étude et la recherche sur le patrimoine architectural, appelé également inventaire du patrimoine, à promouvoir sa protection et sa préservation, et à en diffuser la connaissance grâce à des actions de valorisation et de médiation.

Les spécificités du territoire séquano-dionysien sont ici pleinement prises en compte, avec un travail sur des thématiques telles que le logement collectif et social (des cités-jardins aux grands ensembles) ; le patrimoine industriel et les problématiques de reconversion des friches qui s’y rattachent ; les lieux de mémoire de la Seconde guerre mondiale et de la déportation, ou encore les équipements sportifs, dans la perspective des Jeux olympiques et paralympiques 2024.
Parallèlement à ce travail de recherche et d’inventaire, le bureau participe à la valorisation et à la mise en réseau des partenaires agissant sur le département : musées, organismes en charge du tourisme, etc.

Enfin, les deux bureaux contribuent à la diffusion et à la transmission des savoirs grâce à des outils numériques ou par le biais de publications. Ils portent de nombreuses actions de médiation et de valorisation à destination de tous les publics. Que ce soit par la programmation d’ateliers et d’événements à l’archéosite de la Haute-Île à Neuilly-sur-Marne, de parcours d’éducation artistique et culturelle et d’éducation à la ville, l’animation pendant plus de dix ans du jeu De Visu, de balades urbaines de découverte du territoire ou la mise en œuvre d’un inventaire participatif à partir de 2020, le Département participe au développement d’une culture patrimoniale et scientifique ainsi qu’à l’attractivité touristique du territoire.

Quelques chiffres :

  • 77 bâtiments protégés au titre des monuments historiques (loi 1913), dont 17 classés et 60 inscrits
  • 9 protections au titre des sites (loi 1930) en Seine-Saint-Denis, dont 3 classés et 6 inscrits.
  • Sites patrimoniaux remarquables : les Puces de Saint-Ouen.
  • Protection au titre de l’article 151-19 du CU (code de l’urbanisme), interdisant notamment la démolition des bâtiments et ensembles patrimoniaux identifiés : environ 32 communes de Seine-Saint-Denis disposent d’un PLU en vigueur comportant un volet patrimonial (ceux-ci étant plus ou moins denses, allant de quelques bâtiments édilitaires jusqu’à plusieurs centaines d’éléments identifiés). L’ensemble est aujourd’hui en cours d’intégration dans les PLUi (intercommunaux).
  • 12 édifices et sites labellisés par le Label Patrimoine d’intérêt régional (créé en 2017 par la Région Ile-de-France)
  • le territoire de Plaine Commune a été labellisé Pays d’art et d’histoire en 2014 (label du Ministère de la Culture et de la Communication)
  • Label Patrimoine d’architecture remarquable (anciennement "label Patrimoine du XXe siècle") : 13 ensembles ont été labellisés (2008), plusieurs édifices religieux en 2011, et plus récemment (2018) quelques édifices emblématiques du Grand Paris
  • Mission Bern / Fondation du Patrimoine : en janvier 2019, le Parc de la Poudrerie a été retenu parmi les sites sélectionnés par la Mission Bern

Vous trouverez sur l’Atlas de l’architecture et du patrimoine de la Seine-Saint-Denis l’ensemble des ressources sur le patrimoine et l’archéologie que le Département met à la disposition du plus grand nombre.

Informations pratiques et contacts
Département de la Seine-Saint-Denis
Direction de la culture, du patrimoine, du sport et des loisirs
Service du patrimoine culturel
Hôtel du Département - 93006 Bobigny Cedex
- par messagerie : patrimoineculturel@seinesaintdenis.fr
- par téléphone : 01 43 93 82 61


À lire aussi

  • Dispositifs éducatifs patrimoniaux

    Les médiateurs du Service du patrimoine culturel du Département conçoivent et proposent différents modes de restitutions à destination des enseignants.

  • L’archéosite de la Haute-Île et la valorisation du patrimoine archéologique

    Après la découverte de plusieurs sites archéologiques sur le site du parc départemental de la Haute-Île, à Neuilly-sur-Marne, le Département de la Seine-Saint-Denis a ouvert en 2008 un équipement culturel pour partager et diffuser les connaissances archéologiques : l'archéosite de la Haute-Île.

  • Une action patrimoniale partenariale

    Conserver ou valoriser les lieux, les mobiliers et les événements qui constituent notre patrimoine commun nécessite une action collective des institutions publiques et des citoyens. Le Département apporte son soutien aux différents acteurs qui agissent dans ce domaine et participe à développer et faire connaître leurs projets.

Dans le magazine