seinesaintdenis.fr
https://seinesaintdenis.fr/Teleassistance-93.html
Téléassistance 93
Personnes âgées /
lundi, 23 avril 2018

Pour renforcer la sécurité des personnes en situation de fragilité ou d’isolement, le Conseil départemental met à leur disposition un service de téléassistance.

Ce dispositif a été mis en place depuis de nombreuses années pour renforcer la sécurité des personnes en situation de fragilité ou d’isolement.
La téléassistance consiste à mettre à disposition des bénéficiaires un matériel leur permettant d’être connecté à une centrale de veille qui réceptionne leurs appels.

Si la personne ressent un petit malaise, ne se sent pas bien ou n’a pas réussi à joindre des proches, il lui suffit d’appuyer sur son pendentif ou son bracelet pour déclencher l’appel. Mais il n’est pas interdit, en cas de coup de blues ou de solitude, d’appeler. À l’autre bout du fil, les personnels sont formés aux appels, de convivialité, de détresse, ou d’urgence tout simplement.

Depuis le 1er mars 2012, la société Vitaris, est le délégataire de ce service public. Il intervient sur l’ensemble du département.

Si l’usager décide de s’abonner à la téléassistance, il remplit une fiche où sont notifiées les coordonnées des proches, généralement celles des enfants ou d’un voisin.

En cas d’urgence, les secours sont immédiatement alertés ainsi que la famille.

Toute personne, quel que soit son âge, confrontée à une situation de perte d’autonomie temporaire ou permanente due à la maladie, au handicap, à l’âge ou à l’isolement peut bénéficier de la téléassistance 93.

Rappelons que les frais d’installation sont gratuits et que l’abonnement mensuel est de 7,90 euros.

En pratique :

Numéro de téléassistance 93 (Vitaris) : 01 48 10 09 59
Info et conseil : Le Centre communal d’action sociale (CCAS) de votre commune ou au Conseil départemental - Direction de la Population âgée et des Personnes handicapées, service de la population âgée.

À savoir

L’Allocation Départementale Personnalisée d’Autonomie peut contribuer au financement de ce service ;
Certaines communes peuvent participer aux frais d’installation et d’abonnement.