Djamel Bouda, éducateur à la maison de quartier Bel Air-Grands Pêchers de Montreuil, sur les vertus d'un tel projet : « L'idée, c'est de montrer aux jeunes qu'ils sont capables de faire des choses. Souvent, ils ont une image assez négative du système scolaire et d'eux-mêmes. Mais là, le fait d'être acteurs peut leur redonner confiance. »