Penser le danger, les signaux d’alerte

L’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis a créé un nouvel outil pour sensibiliser les professionnel·le s à la dangerosité des hommes violents.

En proposant une série de questions, cette fiche s’adresse à tou·te·s les professionnel·le·s en lien avec des femmes victimes de violences. Elle est destinée à penser le danger afin d’assurer une meilleure protection, en orientant vers les professionnel·le·s adapté·e·s.

La protection des victimes doit primer et le principe de précaution doit être appliqué : une seule réponse positive peut suffire à caractériser la situation de danger.

Il n’y a pas de critère exclusif de la dangerosité, c’est plutôt un faisceau d’indices à partir du profil de l’auteur, de sa capacité à se soumettre ou non à une décision de justice, de la vulnérabilité de la victime, de son ressenti et de leur histoire conjugale singulière, qui permet de penser le danger.


À lire aussi

Dans le magazine