logo Seine-Saint-Denis, le Département

Communiqué de presse – le 18 septembre 2020Nos territoires ont besoin de la Ligne 17 du Grand Paris Express

A l’occasion du démarrage du premier tunnelier de la ligne 17, nous, élus d’Île-de-France, souhaitons rappeler notre soutien au projet de la ligne 17 du Grand Paris Express, ainsi que l’urgence de sa réalisation.

Cette nouvelle ligne de métro est indispensable pour répondre aux besoins de désenclavement et de développement économique de nos territoires, à leurs projets d’aménagement et aux besoins d’accès à l’emploi et aux services de leurs habitants.

La ligne 17 traversera 13 communes des départements de la Seine-Saint-Denis, du Val d’Oise et de la Seine-et-Marne, avec un potentiel de voyageurs estimé entre 130 000 et 160 000 par jour. Elle desservira d’importants pôles économiques dans chacun de nos territoires et permettra de relier les trois aéroports franciliens.

Elle constituera également une excellente incitation aux mobilités durables en se positionnant comme une alternative au véhicule individuel dans des territoires où ce dernier reste trop souvent le mode de déplacement privilégié (190 000 véhicules dont 63 000 camions circulent quotidiennement sur l’A1). C’est un enjeu environnemental et de santé publique essentiel pour nos territoires et leurs habitants.

Alors que la crise sanitaire actuelle rend les inégalités territoriales d’autant plus visibles en Île-de-France, cette ligne de métro désaturera le RER B, améliorera la desserte de nos villes, permettra à nos concitoyens d’accéder plus facilement aux emplois et équipements franciliens, grâce notamment aux interconnexions avec le réseau des lignes existantes. Pour toutes ces raisons, nous soutenons avec conviction ce projet de transport et demandons à ce qu’il soit réalisé dans le calendrier prévu.

Communiqué de presse - 18 septembre 2020

À lire aussi

  • La Seine-Saint-Denis passe au 100% lait bio dans ses crèches départementales

    A compter de cette rentrée, les 55 crèches départementales de la Seine-Saint-Denis ne serviront désormais plus que du lait d’origine biologique aux enfants qu’elles accueillent. Avec ce nouvel engagement, le Département de la Seine-Saint-Denis passe une étape supplémentaire dans la transition environnementale et sanitaire de ses crèches.

  • Le Département de la Seine-Saint-Denis renforce la dotation des collèges pour 2021

    Pour faire face à la situation exceptionnelle de l'année 2020 et à la crise sanitaire, le Département a voté jeudi 1er Octobre à l’unanimité un budget supplémentaire de 450 000 euros pour les 130 collèges publics de la Seine-Saint-Denis.

  • Le Département de la Seine-Saint-Denis lance le bel été solidaire de la Seine-Saint-Denis

    Le confinement aura été particulièrement difficile en Seine-Saint-Denis, aggravant les inégalités sociales des habitant.e.s. Nombre de Séquano-dionysien.ne.s ne partiront pas en vacances cet été. Le Département de la Seine-Saint-Denis a souhaité leur organiser un été aussi spécial que solidaire. Plus de 2 millions d’euros seront alloués aux activités pour une programmation estivale ambitieuse, enrichie et variée.

picto plus marron

Dans le magazine

  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange