logo Seine-Saint-Denis, le Département

Communiqué de presse - 3 décembre 2020Le Département de la Seine-Saint-Denis verse plus de 6 millions d’euros d’aides aux structures du territoire

Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, et Pierre Laporte, Vice-président chargé de la Solidarité, se sont rendus jeudi 3 décembre chez EPISOL au Bourget dans le cadre du déploiement du Plan de rebond solidaire et écologique du Département. Cette épicerie solidaire, qui ouvrira d’ici janvier 2021, fait partie des 257 projets soutenus par le Département afin de faire face à la crise et de s’adapter aux enjeux d’avenir.

Le Département de la Seine-Saint-Denis a voté le 8 juillet 2020 un Plan de rebond solidaire et écologique exceptionnel afin de limiter les effets de la crise et de participer à la relance du territoire. Ce Plan a déjà permis de mener des actions de lutte contre la fracture numérique, pour la prévention des impayés de loyers, de verser des aides pour les autoentrepreneurs, des primes pour le secteur médico-social… et va maintenant se décliner par le vote de subventions aux acteurs et actrices de la Seine-Saint-Denis. Ainsi, 6,4 millions d’euros d’aides directes seront versées d’ici la fin de l’année aux structures du territoire qui agissent dans les domaines des solidarités, de la santé, de la culture, du sport, de l’économie sociale et solidaire, de la transition numérique et écologique et de l’éducation. Au total, ce sont 257 projets issus de 218 structures qui seront soutenus via des subventions allant de 1 000 à 100 000 euros.

Faire face à l’urgence et préparer l’avenir

L’objectif poursuivi est double, puisqu’il s’agit à la fois de répondre à l’urgence et de préparer l’avenir. Le Plan de rebond permet ainsi en premier lieu d’apporter près de 1,3 millions d’euros d’aides à 95 structures qui connaissent des difficultés budgétaires ou de trésorerie importantes du fait de la crise, afin de sécuriser leur intervention dans la période qui s’ouvre. Une aide particulièrement importante par exemple pour les clubs sportifs, associations culturelles et artistiques ou encore les structures dédiées à l’insertion, dont les mois passés et les confinements ont parfois gravement remis en cause la survie.

Mais il s’agit aussi de voir plus loin, en mobilisant 5,1 millions d’euros pour aider les structures de la Seine-Saint-Denis à opérer une transformation rapide face aux enjeux d’avenir. Les enjeux sanitaires tout d’abord, qui peuvent nécessiter des changements dans la relation aux publics, avec le besoin de s’équiper numériquement où d’adapter ses locaux. Des enjeux de société ensuite, que la crise a rendu d’autant plus prégnants, et qui doivent conduire à faire plus en termes de solidarité, d’innovation sociale, d’inclusion et de résilience écologique.

Le Plan de rebond du Département contribue ainsi à développer les filières du « care », de la construction durable, du numérique, de l’innovation sociale ou encore de l’aide alimentaire et de l’alimentation durable. C’est dans ce cadre que le Département de la Seine-Saint-Denis soutient la création d’EPISOL à hauteur de 15 000 euros. Cette épicerie solidaire qui ouvrira d’ici janvier 2021 au Bourget fait partie des 6 projets d’épiceries solidaires soutenus par le Département. L’aide du Département permet ainsi le développement d’un réseau d’épiceries solidaires quasi-inexistant avant la crise, et alors que cette dernière a fait exploser les besoins d’aide alimentaire en Seine-Saint-Denis.

« Nous avons souhaité agir vite et fort pour venir en aide à de très nombreuses structures de la Seine-Saint-Denis qui sont au service des habitantes et habitants et que la crise est venue menacer. Mais, au-delà de l’urgence, nous voulons aussi faire de cette période une véritable opportunité de transformation pour de nombreuses structures, au service des enjeux de solidarité, d’innovation sociale, d’inclusion ou encore de résilience écologique que cette crise a rendu encore plus prégnants. »
Stéphane TROUSSEL, Président du Département de la Seine-Saint-Denis
Communiqué de presse - 3 décembre 2020

À lire aussi

picto plus marron

Dans le magazine

              {{reponses_meme_sujet_mag}}
            
  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange