logo Seine-Saint-Denis, le Département

Communiqué de presse - 21 septembre 2020Le Département de la Seine-Saint-Denis va fournir des masques inclusifs adaptés aux personnes sourdes ou malentendantes pour les agent.e.s d’accueil des personnes handicapées et pour les élèves à déficiences auditives des 3 ULIS des collèges de Seine-Saint-Denis.

Lors de la présentation à Sophie CLUZEL, secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées, de l’activité de production de masques inclusifs par APF France Handicap, à Noisy-le-Sec, Stéphane TROUSSEL, Président du Département a annoncé sa volonté d’équiper l’ensemble des agent.e.s départemenaux.ales, qui accueillent du public en situation de handicap, de masques inclusifs mais aussi les élèves des classes ULIS de Seine-Saint-Denis qui accueillent des élèves à déficiences auditives.

Les agent.e.s du Département de la Seine-Saint-Denis qui accueillent des publics sourds ou malentendants seront prochainement équipé.e.s de masques inclusifs. Fabriqués par l’APF (Association Française des Paralysés) les masques transparents facilitent la communication entre les personnes en permettant aux personnes en situation de handicap de pouvoir lire sur les lèvres et de percevoir les expressions faciales de celles et ceux qui les portent.

Également conscient du besoin et de la demande de la part des élèves, des professeurs et des personnels encadrants (CRES - Centre de rééducation des enfants sourds - et AESH - Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap), le Département s’engage à fournir des masques inclusifs aux 38 élèves des 3 classes ULIS (Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire) déficiences auditives et troubles du langage de Seine-Saint-Denis. Tout comme le Département avait doté les collégien.ne.s de 4 masques à la rentrée 2020, il poursuit sa mobilisation en s’engageant pour la protection de toutes et tous.

Ainsi, le Département achètera 1000 masques inclusifs auprès d’APF France Handicap pour fournir cette première dotation au public cité.

APF France Handicap emploie 80% de personnes en situation de handicap au sein de son réseau d’entreprises adaptées APF Entreprises. Engagée dans la production de masques et visières depuis le début de la crise sanitaire, APF s’est lancée, depuis juillet, dans la fabrication de masques inclusifs. Privilégier la fabrication locale permet ainsi au Département de soutenir non seulement les entreprises impactées par la crise économique mais aussi l’emploi des personnes en situation de handicap qui sont plus durement touchées par le chômage.

L’obligation du port du masque ne doit pas nous conduire à laisser des personnes sur le bord du chemin en raison de leur handicap ou de leurs difficultés financières. Nous avons le devoir d’assurer à toutes et tous une égale protection. C’est en ce sens qu’avec Magalie Thibault, Vice-Présidente en charge de l’autonomie des personnes, nous avons décidé d’équiper les agent.e.s du Département de la Seine-Saint-Denis en masques inclusifs ainsi que les élèves des classes ULIS déficience auditive du territoire pour permettre aux personnes handicapées d’être protégées sans être empêchées dans leur quotidien.

Stéphane TROUSSEL, Président du Département de la Seine-Saint-Denis


À lire aussi

  • La Seine-Saint-Denis passe au 100% lait bio dans ses crèches départementales

    A compter de cette rentrée, les 55 crèches départementales de la Seine-Saint-Denis ne serviront désormais plus que du lait d’origine biologique aux enfants qu’elles accueillent. Avec ce nouvel engagement, le Département de la Seine-Saint-Denis passe une étape supplémentaire dans la transition environnementale et sanitaire de ses crèches.

  • Le Département de la Seine-Saint-Denis renforce la dotation des collèges pour 2021

    Pour faire face à la situation exceptionnelle de l'année 2020 et à la crise sanitaire, le Département a voté jeudi 1er Octobre à l’unanimité un budget supplémentaire de 450 000 euros pour les 130 collèges publics de la Seine-Saint-Denis.

  • Le Département de la Seine-Saint-Denis lance le bel été solidaire de la Seine-Saint-Denis

    Le confinement aura été particulièrement difficile en Seine-Saint-Denis, aggravant les inégalités sociales des habitant.e.s. Nombre de Séquano-dionysien.ne.s ne partiront pas en vacances cet été. Le Département de la Seine-Saint-Denis a souhaité leur organiser un été aussi spécial que solidaire. Plus de 2 millions d’euros seront alloués aux activités pour une programmation estivale ambitieuse, enrichie et variée.

picto plus marron

Dans le magazine

  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange