logo Seine-Saint-Denis, le Département

Communiqué de presse - 21 septembre 2020Inauguration des Murs à Fleurs : Production de fleurs locales en Seine-Saint-Denis

Samedi 19 septembre s’est déroulée l’inauguration des Murs à Fleurs, projet lauréat de l’Appel à Projets de la saison 3 des Pariculteurs, sur une des friches des Murs à Pêches à Montreuil (93). L’objectif ? Développer la floriculture locale sur le territoire en alliant vente de fleurs en bouquets frais et secs, vente de graines et évènementiel.

Stéphane TROUSSEL, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, Patrice BESSAC, Maire de Montreuil et président d’Est Ensemble, Audrey PULVAR, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’alimentation durable, de l’agriculture et des circuits courts, et Bélaïde BEDREDDINE, Vice-président du Département de la Seine-Saint-Denis en charge de l’écologie urbaine ont inauguré samedi 19 septembre les « Murs à Fleurs », un des lauréats de la saison 3 de l’appel à projets Parisculteurs initié par la ville de Paris.

En lien avec le projet global de protection et de valorisation du site classé des Murs à pêches, le projet des « Murs à fleurs » s’étend sur un terrain de 7500 m2, détenu conjointement par le Département de la Seine-Saint-Denis et la ville de Montreuil. Le site continue à être aménagé progressivement pour permettre la production de fleurs locales et de saison afin d’en organiser la vente par bouquets frais pendant la période estivale et par bouquets secs à partir de l’automne. La vente s’effectue en ligne (www.mursafleurs.fr) ou par l’intermédiaire d’un kiosque place de la République à Paris.

A terme, l’objectif du projet est également de nouer des partenariats avec des acteur.rice.s locaux.ales pour accueillir des animations, un site de stockage de graines et participer ainsi à la réhabilitation des Murs à pêches et au développement de l’agriculture urbaine en Seine-Saint-Denis.

« Avec Bélaïde Bedreddine, Vice-président en charge de l’écologie urbaine, nous voulons conforter et surtout développer la pratique agricole en Seine-Saint-Denis qui bénéficie d’un riche héritage sur notre territoire. Dans le prolongement du travail déjà engagé à L’Ile-Saint-Denis avec le projet Lil’O, le site des Murs à fleurs est un nouvel exemple du dynamisme de la filière horticole et de la volonté de Paris et de la Seine-Saint-Denis d’œuvrer à un Grand Paris des projets solidaires et écologiques pour les habitantes et les habitants.  »
Stéphane TROUSSEL, Président du Département de la Seine-Saint-Denis

« Je me réjouis que le Département de la Seine-Saint-Denis et la Ville de Montreuil aient rejoint l’aventure Parisculteurs pour soutenir la filière horticole d’Ile de France. Grâce aux Murs à Fleurs, les parisiennes et les parisiens peuvent s’approvisionner en fleurs locales dans le cœur de Paris, sur la Place de République »
Audrey PULVAR, adjointe à la Maire de Paris chargée de l’alimentation durable, de l’agriculture et des circuits courts.

« Les murs à fleurs s’inscrivent parfaitement dans notre projet de création d’un réseau de micro-fermes dans les Murs à pêches ainsi que dans la végétalisation de notre patrimoine à Montreuil. La crise du Covid-19 a modifié beaucoup de comportements, et les citoyens réclament davantage de produits locaux. Ici, de la plantation à la distribution, tout est fait sur place. En partenariat avec la ville de Paris et le département de Seine-Saint-Denis, nous soutenons cette démarche à la fois écologique et solidaire. » 
Patrice BESSAC, Maire de Montreuil et Président d’Est Ensemble

Pour en savoir plus sur le projet des Murs à fleurs : http://www.parisculteurs.paris/fr/sites/parisculteurs-saison-3/1606-murs-a-peches-de-montreuil-93100.html

Communiqué de presse

À lire aussi

  • La Seine-Saint-Denis passe au 100% lait bio dans ses crèches départementales

    A compter de cette rentrée, les 55 crèches départementales de la Seine-Saint-Denis ne serviront désormais plus que du lait d’origine biologique aux enfants qu’elles accueillent. Avec ce nouvel engagement, le Département de la Seine-Saint-Denis passe une étape supplémentaire dans la transition environnementale et sanitaire de ses crèches.

  • Le Département de la Seine-Saint-Denis renforce la dotation des collèges pour 2021

    Pour faire face à la situation exceptionnelle de l'année 2020 et à la crise sanitaire, le Département a voté jeudi 1er Octobre à l’unanimité un budget supplémentaire de 450 000 euros pour les 130 collèges publics de la Seine-Saint-Denis.

  • Le Département de la Seine-Saint-Denis lance le bel été solidaire de la Seine-Saint-Denis

    Le confinement aura été particulièrement difficile en Seine-Saint-Denis, aggravant les inégalités sociales des habitant.e.s. Nombre de Séquano-dionysien.ne.s ne partiront pas en vacances cet été. Le Département de la Seine-Saint-Denis a souhaité leur organiser un été aussi spécial que solidaire. Plus de 2 millions d’euros seront alloués aux activités pour une programmation estivale ambitieuse, enrichie et variée.

picto plus marron

Dans le magazine

  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange