logo Seine-Saint-Denis, le Département

Communiqué de presse - Bobigny, le 28 octobre 2020Education aux médias, liberté d’expression : le Département lance l’appel « 130 journalistes pour 130 collèges publics de Seine-Saint-Denis »

Stéphane TROUSSEL, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, a lancé mercredi 28 octobre 2020 au collège Théodore Monod de Gagny un appel pour que 130 professionnel.le.s des médias puissent parrainer des parcours d’éducation aux médias, à la liberté d’expression et aux valeurs de la république dans les 130 collèges publics de la Seine-Saint-Denis.

Lancé en présence également d’Emmanuel CONSTANT, Vice-président du Département de la Seine-Saint-Denis chargé de l’Éducation, Gaëtan GRANDIN, Conseiller département de Gagny, Alex BONNEAU, 1er Adjoint au Maire de Gagny, Nathalie KUEHN, Directrice Académique Adjointe des Services de l’Éducation Nationale, du dessinateur PLANTU, d’Éric VALMIR, Secrétaire Général de l’information de Radio France, d’Antoine GUELAUD, Directeur des opérations spéciales du groupe TF1-LCI et de Violette VOLDOIRE, journaliste à Radio Parleur, l’appel « 130 journalistes pour 130 collèges publics de Seine-Saint-Denis » vient renforcer et généraliser les actions déjà entreprises par le Département de la Seine-Saint-Denis pour l’éducation aux médias des élèves de collèges publics de la Seine-Saint-Denis.

Soutenir les enseignant.e.s

Il redit surtout la volonté du Département de soutenir encore davantage les enseignant.e.s, aux côtés de l’Education Nationale, pour renforcer l’éducation aux médias et au numérique, et l’éveil à l’esprit critique et à la liberté d’expression. Qu’ils interviennent quelques heures ou tout au long de l’année, les futur.e.s parrains et marraines, journalistes, dessinateur.rice.s de presse, « fact-checkeur »… représenteront ainsi un appui sur lequel les collèges publics de la Seine-Saint-Denis pourront compter pour nourrir leurs projets pédagogiques (sorties, débats, projets médias...). Les premières interventions devraient avoir lieu en 2021.

Déployer des parcours dédiés pour les 130 collèges publics de Seine-Saint-Denis.

Ce dispositif vient compléter les actions entreprises depuis plusieurs années par le Département de la Seine-Saint-Denis, comme la mise en place en 2016, à la suite des attentats de Charlie Hebdo, d’un partenariat avec l’association Cartooning for Peace de Plantu. Un travail qui a permis jusqu’ici de sensibiliser près de 1000 élèves de 20 collèges différents à l’analyse et la compréhension des dessins de presse et de la liberté d’expression, grâce à des rencontres, ateliers, expositions et conférences avec des dessinateur.trice.s.

En 2017, le Département a également mis en place ses premières résidences de journalistes. Au total, 15 journalistes se sont déjà rendu.e.s dans 12 collèges de la Seine-Saint-Denis, durant plusieurs semaines, pour construire avec les élèves des projets médias, parler des fake news, de la valeur de l’information, désamorcer des rumeurs…

« Après l’horreur et l’effroi causés par l’attentat islamiste qui a couté la vie à Samuel Paty, enseignant d’histoire-géographie, nous voulons rappeler l’absolue nécessité de soutenir davantage les enseignant.e.s mais aussi de redonner toute sa place à l’école de la République dans la société. Dans ses missions d’éveil à l’esprit critique et de lutte contre l’obscurantisme, la compréhension des médias, de la liberté d’expression est centrale, tout comme doit l’être le rôle de celles et ceux qui les font vivre. C’est le sens de l’appel à mobilisation que nous lançons pour les 130 collèges publics de la Seine-Saint-Denis. Je remercie chaleureusement les professionnel.le.s qui se sont déjà porté.e.s volontaires pour être parrains et marraines. »
Stéphane TROUSSEL
Président du Département de la Seine-Saint-Denis

Premier.e.s parrains et marraines engagé.e.s

Lilian ALEMAGNA, journaliste à Libération • Cécile AMAR, grande reporter à l’Obs • Raphaëlle BACQUÉ, grande reporter au Monde • Salhia BRAKHLIA, présentatrice et journaliste à Franceinfo • Luc BRONNER, directeur des rédactions du Monde • Samia DECHIR, journaliste à Public Sénat • Nassira EL MOADDEM, journaliste indépendante • Hérade FEIST, journaliste et responsable de la rédaction de Paris d’Arte France • Eric HACQUEMAND, journaliste indépendant • Thomas LEGRAND, éditorialiste à France Inter • Association Lumières sur l’info • Julie MARIE-LECONTE, journaliste à Franceinfo • Marie PIQUEMAL, journaliste à Libération • Plantu, dessinateur de presse • Fabienne SINTES, présentatrice et journaliste à France Inter • Pascale WINKEL, cheffe du service éco chez TF1 • Raphäl YEM, animateur TV chez France 3 et fondateur du magazine Fumigène…

Vous êtes professionnel.le du monde des médias et souhaitez, vous aussi, parrainer des parcours dédiés à l’éducation aux médias et à la liberté d’expression dans les collèges publics de la Seine-Saint-Denis ? Faites-nous en part via le formulaire suivant : ssd.fr/15667

Communiqué de presse - 28 octobre 2020

À lire aussi

  • La Seine-Saint-Denis passe au 100% lait bio dans ses crèches départementales

    A compter de cette rentrée, les 55 crèches départementales de la Seine-Saint-Denis ne serviront désormais plus que du lait d’origine biologique aux enfants qu’elles accueillent. Avec ce nouvel engagement, le Département de la Seine-Saint-Denis passe une étape supplémentaire dans la transition environnementale et sanitaire de ses crèches.

  • Le Département de la Seine-Saint-Denis renforce la dotation des collèges pour 2021

    Pour faire face à la situation exceptionnelle de l'année 2020 et à la crise sanitaire, le Département a voté jeudi 1er Octobre à l’unanimité un budget supplémentaire de 450 000 euros pour les 130 collèges publics de la Seine-Saint-Denis.

  • Le Département de la Seine-Saint-Denis lance le bel été solidaire de la Seine-Saint-Denis

    Le confinement aura été particulièrement difficile en Seine-Saint-Denis, aggravant les inégalités sociales des habitant.e.s. Nombre de Séquano-dionysien.ne.s ne partiront pas en vacances cet été. Le Département de la Seine-Saint-Denis a souhaité leur organiser un été aussi spécial que solidaire. Plus de 2 millions d’euros seront alloués aux activités pour une programmation estivale ambitieuse, enrichie et variée.

picto plus marron

Dans le magazine

              {{reponses_meme_sujet_mag}}
            
  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange