7 avril 2022EVAS : Education à la vie affective et sexuelle des collègien·ne·s

Le programme Erasmus + soutient la mobilité européenne des jeunes et des acteur·rice·s de jeunesse. L’échange d’expérience entre professionnel·le·s de jeunesse à travers des rencontres et la découverte de bonnes pratiques sont l’un des axes du programme. Ils ont pour objectifs l’amélioration de la qualité du travail des professionnels de jeunesse dans tous les champs d’action, y compris dans les domaines de la santé, du bien-être des jeunes et de la lutte contre les violences.

logosbeneficaireserasmusright_fr.jpg

Ces sujets sont importants an Seine-Saint-Denis car le territoire est particulièrement touché par les maladies sexuellement transmissibles telles que le VIH ou les hépatites virales. Les équipes éducatives travaillant dans les collèges sont confrontées à des difficultés car elles manquent d’outils pour aborder les questions de santé sexuelle dans leur contexte spécifique.
Le manque de sessions d’éducation à la santé sexuelle destinées aux adolescents n’est pas propre à la Seine-Saint-Denis et concerne l’ensemble du territoire français. On constate également que le manque d’outils à disposition des professionnel.le.s constaté dans le département fait écho aux difficultés rencontrées par les équipes éducatives partout en Europe.
Certains pays européens sont cependant parvenus à développer une politique éducative autour des questions de santé sexuelle, avec des outils adaptés aux jeunes. La mise en commun de bonnes pratiques issues de différents pays peut donc contribuer utilement à l’évolution des actions éducatives des professionnel.le.s de jeunesse.

Face à ce constat, le Département de la Seine-Saint-Denis a développé le projet « Education à la vie relationnelle, affective et sexuelle pour les collégien.ne.s de 11 à 15 ans dans 3 territoires européens » (EVAS), pour lequel il a obtenu une subvention Erasmus+. Cette subvention d’un montant de 40 000€ permet de financer de courtes mobilités (une semaine) d’acteur.ice.s de la jeunesse dans chacun des pays partenaires.
Ce projet est porté par la Direction de l’Education et de la Jeunesse du Département, en partenariat avec l’association bulgare Y-PEER et l’association suédoise RFSU. Il a pour objectif la conception d’un kit destiné aux professionnel.le.s de la jeunesse regroupant des outils d’éducation à la vie sexuelle et affective, inspirés de bonnes pratiques européennes et adapté aux jeunes de 11 à 15 ans.

Le projet EVAS se déroule de janvier 2021 à décembre 2022. Il prévoit le déplacement d’une délégation de Seine-Saint-Denis, regroupant des agent.e.s du Département (chargées de projets, infirmière, sage-femme, gynécologue), du planning familial et de l’Éducation Nationale à Sofia, en Bulgarie puis à Göteborg, en Suède. Il prévoit également l’accueil en Seine-Saint-Denis de délégations Bulgare et Suédoise. Les séminaires prévus dans chacun des 3 pays permettent d’avancer collectivement sur la préparation du kit. Chaque mobilité est aussi l’occasion de valoriser les bonnes pratiques de chacun des partenaires et de partager les expériences entre participant.e.s.
EVAS vise à apporter une solution concrète aux difficultés rencontrées par les équipes éducatives. A l’issue du projet, le kit sera donc mis à disposition des professionnel.le.s des trois pays participants. Le kit pourra également être partagé plus largement auprès d’acteurs.rices européen.ne.s. Il sera en effet traduit en Français, Bulgare, Suédois et Anglais.

L’originalité du projet réside dans la volonté des partenaires de construire un message positif de prévention, qui permet aux collégiens de percevoir les aspects positifs du sujet, tout en prévenant les risques (violence, prostitution, utilisation de produits, grossesses non désirées, risques liés aux réseaux sociaux…). Cette approche positive est d’autant plus importante que les pays partenaires sont confrontés à des mouvements de désinformations sur les questions de genre. EVAS vise donc à contrecarrer ces discours négatifs en promouvant des relations aux autres respectueuses et bienveillantes.

Lire l’article du magazine

PNG - 673.3 ko

mis à jour le 7 avril 2022

Sur le même sujet

  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    

Dans le magazine

              {{numReponses_meme_sujet_mag}}
              {{reponses_meme_sujet_mag}}
            
  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange