logo Seine-Saint-Denis, le Département

La transition écologique dans les collèges

Le Département de Seine-Saint-Denis, investi dans la transition écologique, accompagne la communauté éducative dans les collèges sur ces enjeux depuis 2012, grâce au Projet Educatif Départemental.

Que ce soit sur le thème de la biodiversité, de la gestion des déchets, de l’agriculture urbaine, de l’énergie, de la qualité de l’air de l’eau ou de de la lutte contre le gaspillage alimentaire, les collèges bénéficient grâce au Département d’un panel de dispositifs et d’outils leur permettant de mener à bien leurs projets, et ainsi permettre aux élèves de mieux comprendre les enjeux de la transition écologique et d’y contribuer.

En 2020, 56 collèges des 130 de Seine-Saint-Denis bénéficient du programme Eco-Collège porté par l’association Teragir, partenaire du Département. Ce programme permet aux collèges de recevoir des ressources et un accompagnement adaptés, afin de mener un projet global de développement durable dans le collège. Les établissements investis se voient proposer une méthode de travail concrète, concertée avec toutes les équipes du collège pour mener chaque année un projet structurant dans l’établissement. En fin d’année scolaire, les établissements sont invités à participer au Séminaire départemental "Eco-Collège", afin que les élèves présentent leurs projets, échangent leurs expériences. Ouvrant également leur établissement à une labellisation Eco-collège.

Le Département est également investi pour développer la biodiversité dans les collèges. 32 ruches sont installées dans 16 établissements pour ouvrir les élèves sur la place de l’abeille en milieu urbain et rural, mais aussi des mares pédagogiques, des poulaillers, des nichoirs et des hôtels à insectes... Permettant aux élèves de développer les sciences expérimentales et participatives.

Chaque année, le Département finance plus de 30 projets d’agriculture urbaine, de coins nature et de jardins pédagogiques dans les collèges, véritable espace ludique de retour à la terre. Il a également expérimenté en 2019 la mise en place d’une "cour Oasis" au collège Langevin Wallon à Rosny, et prévoit de développer ce concept dans d’autres collèges pour les prochaines années.

Afin de mettre en application ces outils, le Département propose également des parcours éducatifs pour les élèves. 20 collèges bénéficient chaque année de ces parcours animés par des associations partenaires et expertes dans l’éducation au développement durable qui interviennent sur plusieurs séances de formation, de sensibilisation et d’expérimentation dans les collèges et les parcs départementaux.

L’investissement dans les nouveaux collèges n’en est pas moindre. Ils sont au nombre de 19 à bénéficier pendant 6 ans d’un programme pédagogique axé exclusivement sur le développement durable ; mené par des associations partenaires, il permet aux élèves et aux enseignants de bénéficier d’un accompagnement sur mesure qui leur permettent tout au long de l’année d’organiser des ateliers sur le développement durable, des formations d’éco-délégués, des conseils et un suivi régulier afin d’exploiter au mieux les ressources et les équipements du collège.

La transition écologique dans les collèges passe également par une meilleure gestion de l’énergie dans les établissements. Le Département a mis en place un programme de rénovation énergétique global des établissements. 5 collèges du territoire ont bénéficié de ce programme, avec un objectif de réduction de 60% des consommations d’énergie. Les collèges deviennent alors de formidables terrains d’expérimentation pour les élèves dans ce domaine. Sensibilisation aux consommations d’énergie, aux éco-gestes, télérelève et suivi des consommations sont des thèmes centraux, afin de permettre aux collégien.ne.s de s’approprier leur collège, et d’utiliser l’énergie de manière plus responsable.

Enfin, le Département s’est fortement investi sur le bien-manger en collège, avec des cycles « de la graine à l’assiette », l’équipement en matériel en faveur de l’éducation au goût (centrifugeuses, tables de partage…) et en formant adultes et élèves sur la lutte contre le gaspillage alimentaire.


mis à jour le 27 mai 2020

À lire aussi

  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    

Dans le magazine

              {{reponses_meme_sujet_mag}}
            
  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange