Les actions de prévention spécialisée

Les actions de Prévention Spécialisée s’adressent en priorité à des adolescent·e·s ou à des jeunes adultes particulièrement vulnérables, en voie ou engagés dans des processus de marginalisation, de ruptures multiples, d’exclusion. Ce sont des jeunes de 11 à 21 ans, qui n’ont pas trouvé, ne trouvent plus ou refusent un accompagnement dont ils auraient besoin.

Les jeunes accompagné·e·s par les services associatifs de Prévention Spécialisée sont en pleine construction identitaire, en quête de sens et de repères. Ils ont souvent un sentiment d’exclusion, d’incapacité personnelle et de frustration parfois intériorisée, confortant un état de mal être.

Les équipes socio-éducatives ont pour vocation d’aller au-devant des publics les plus en difficulté, ceux qui sont en situation « conflictuelle » avec l’ensemble des institutions ou avec certaines d’entre elles, à distance des espaces primaires de socialisation. Les accompagnements doivent permettre aux jeunes de trouver leur place dans un espace social.

Les équipes de trois à quatre éducateurs.rices de rue, éducateurs.rices de prévention spécialisée, sont présents sur 57 quartiers et 25 villes en Seine-Saint-Denis.

Les éducateurs.rices de prévention spécialisée mènent une présence sociale sur le quartier où ils interviennent. Cette déambulation, réalisée plusieurs fois par semaine, permet le repérage des jeunes qui nécessitent une prise en charge, en vue d’« aller vers » eux et de tenter d’amorcer une relation éducative.

En fonction des difficultés rencontrées, l’éducateur.rice de prévention spécialisée peut notamment proposer au jeune, s’il l’accepte, un accompagnement individuel. Cet accompagnement global vise à l’aider à résoudre ses problèmes qui peuvent être variées : scolarité, insertion professionnelle, santé, conduites à risques, justice, logement… Mené en lien avec des partenaires de droit commun, cet accompagnement vise à rendre le jeune progressivement autonome.

Des activités éducatives peuvent également être proposées à des groupes de jeunes : activités sportives et culturelles, séjours et chantiers éducatifs.... Elles permettent de travailler les rapporte entre eux, le respect du cadre (consignes, horaires), la mobilité physique et psychique, le goût de l’effort…

Les éducateurs.rices s’attachent également à travailler avec les parents des jeunes et jouent un rôle important de soutien à la fonction parentale, de médiation familiale dans des contextes conflictuels.

Enfin, les éducateurs.rices mettent en œuvre des actions de développement social local sur leurs quartiers d’implantation, visant à favoriser le vivre ensemble, le lien social et l’intergénérationnel.

La prévention spécialisée appuie son intervention sur un réseau très large de partenaires : établissements scolaires, missions locales, services municipaux de la jeunesse, éducatifs, sociaux et de santé, Maisons des adolescents, Points Accueil Écoute Jeunes, services de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, circonscriptions de l’Aide sociale à l’enfance, de la Protection Maternelle Infantile et du Service Social, structures de soutiens à la parentalité, centres sociaux, associations de quartier, bailleurs…

Le Département, au titre de sa compétence en matière de prévention spécialisée, s’emploie à faciliter les relations entre les associations de prévention spécialisée et leurs partenaires, notamment les villes où les équipes sont implantées. Pour cela, il déploie des conventions et contrats d’objectifs sur les différents territoires, qui cadrent l’action des associations pour cinq ans et facilitent son évaluation.

A télécharger :
L’engagement de la prévention spécialisée en Seine-Saint-Denis, aujourd’hui et demain


À lire aussi

Dans le magazine