logo Seine-Saint-Denis, le Département

CultureSoutien aux artistes et équipes artistiques

Le Département a toujours placé le soutien aux artistes et à la création au cœur de sa politique culturelle.

Il considère en effet que la présence des artistes sur un territoire tel que la Seine-Saint-Denis contribue de manière forte et originale à l’émancipation des habitant⋅e⋅s, à travers une réflexion sur le monde et une ouverture à l’autre.

Pour ce faire, la politique départementale articule le soutien à la création contemporaine et à sa diffusion avec le développement de l’éducation artistique et culturelle et des pratiques en amateur, en veillant aux enjeux d’attractivité et d’équilibre territorial.

Résidences

Résidences artistiques

Le dispositif de résidences artistiques, tel que conçu par le Département, occupe une place centrale dans son action. Elles sont déployées dans un nombre important de disciplines (spectacle vivant dans toutes ses composantes, arts visuels et cinéma, livre et littérature) et une diversité des esthétiques.

Les résidences visent à créer des conditions propices d’accueil d’artistes au sein de lieux de création et de diffusion répartis sur le territoire départemental, avec un double objectif d’accompagnement de leur travail de création et de structuration de l’offre culturelle proposée aux habitant⋅e⋅s de notre territoire. Les artistes bénéficient, dans ce cadre, non seulement d’un espace-temps et des conditions de production indispensables à leur recherche mais aussi d’un accompagnement pour sa mise en relation avec les publics et les populations.

Les résidences soutenues par le Département constituent ainsi une démarche globale qui lie les volets création, diffusion et action culturelle dans un même projet. À ce titre, elles alimentent également le projet artistique et culturel des structures accueillantes. Si elles concernent tous les champs artistiques, elles prennent en compte les spécificités des différentes disciplines et des projets, faisant de chaque résidence une expérience singulière.

Ces résidences se construisent à partir d’un projet conduit conjointement par une équipe artistique, une structure et/ou une commune de la Seine-Saint-Denis et le Département, autour d’objectifs partagés. D’une durée d’un à trois ans définie en fonction de la nature du projet, elles sont encadrées par un cahier des charges.
Les résidences soutenues permettent notamment d’explorer des thématiques qui font échos aux orientations départementales (lutte contre les discriminations, égalité entre les femmes et les hommes, le lien entre art et sport, les transformations du territoire, la mémoire…) et de travailler en partenariat avec des structures sociales, accueillant des personnes en situation de handicap, âgées, en situation de précarité…

Résidences In Situ

Le Département met en place, depuis 2007, des résidences de création ou de recherche dans les collèges, concrétisant sa volonté d’expérimentation et d’implantation artistique et culturelle dans les établissements scolaires. Elles doivent encourager une rencontre et une implantation durables sur le collège, en vue d’associer pleinement les élèves, la communauté éducative, les familles et les acteurs de proximité.

Soutien aux compagnies

Outre les résidences artistiques, le Département apporte un soutien financier à la structuration de compagnies présentes sur le territoire pour l’exigence de leur travail de création, de diffusion et d’actions culturelles auprès des publics les plus éloignés de l’offre culturelle, dans une logique de transmission, de partage et de découverte.

Elles œuvrent dans l’ensemble des disciplines du spectacle vivant et dans le secteur du jeune public.

Aide au film court

Engagé depuis de nombreuses années en faveur de la création cinématographique et audiovisuelle, le Département met en œuvre, depuis 2005, un dispositif de soutien au court métrage. Chaque année, le Département reçoit environ 200 candidatures et sélectionne une dizaine de films.

Pour des raisons tant techniques qu’économiques, le film de court métrage est le premier pas vers la réalisation pour de nombreux cinéastes. Le court métrage est ainsi souvent considéré comme un véritable laboratoire, et représente un espace de liberté, d’innovation et de recherche, qui touche à tous les genres et à une multiplicité de formes.

Le dispositif d’Aide au film court en Seine-Saint-Denis s’inscrit dans le cadre d’une convention de développement cinématographique entre l’État (Ministère de la Culture et de la Communication et Préfecture de Région d’Île-de-France), le Centre National du Cinéma et de l’image animée, la Région Île-de-France, la Ville de Paris et et le Département de la Seine-Saint-Denis, qui en définit les modalités d’intervention.

L’Aide au film court en Seine Saint Denis, dont la gestion est confiée à l’association Cinémas 93, s’articule en trois étapes :

Une aide à la production
Cette aide financière, plafonnée à 20 000 €, est versée par le Département de la Seine-Saint-Denis à la structure de production (société ou association) sur avis d’une commission professionnelle.

Une aide à la diffusion
La diffusion assure le lien entre les œuvres, le territoire, et les habitant.e.s. Des projections des films bénéficiaires de l’Aide au film court sont ainsi organisées en Seine Saint-Denis par l’association Cinémas 93 (http://www.cinemas93.org/?q=actualites&tid=23). À destination de tous les publics et gratuites, ces projections sont des moments de rencontre et d’échange avec les cinéastes sur leurs films et leurs pratiques. Elles se font en lien avec les salles de cinéma, les lieux arts visuels, les centres sociaux, et les dispositifs d’éducation artistique et culturelle.

Une aide au développement
Si l’auteur.rice-réalisateur.rice bénéficiaire de l’aide développe un nouveau projet de film (court ou long métrage) dans les douze mois suivant l’achèvement du film soutenu, il.elle se voit attribuer une bourse en numéraire de 2 000 € par le Département.

Le Département a soutenu les premiers films de : Olivier Babinet, Sébastien Betbeder, Gaëlle Boucand, Mohamed Bourouissa, Guillaume Brac, Thomas Cailley, Lucile Chauffour, Davy Chou, Mati Diop, Laura Henno, Sophie Letourneur, Christelle Lheureux, Laura Huertas Milan, Damien Manivel, Bertrand Mandico, Emmanuel Marre, Joao Nicolau, Bojina Panayotova, Yassine Qnia, Samir Ramdami, Thomas Salvador, Marie Voignier...

Les calendrier, modalités d’inscription et règlement sont consultables sur le site de l’association Cinémas 93

D’autres régions, départements et villes sont engagés dans le soutien au court métrage. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le Panorama des interventions territoriales.

1% artistique

Pour permettre aux collégien·ne·s de fréquenter l’art contemporain au quotidien, le Département offre à des artistes la possibilité de réaliser des œuvres originales dans les nouveaux collèges.

Le « 1 % artistique » est une mesure qui consiste à réserver, à l’occasion de la construction ou de la reconstruction d’un bâtiment public, une somme représentant 1% du coût des travaux à la commande d’une ou plusieurs œuvres d’art spécialement conçues par des artistes vivant·e·s, pour être intégrées au bâtiment ou à ses abords. La Seine-Saint-Denis a décidé d’appliquer cette procédure dans l’ensemble des 28 collèges construits ou reconstruits d’ici à 2022.
De plain-pied dans le quotidien des établissements, les « 1 % artistiques » créent ainsi un contact direct entre l’art, les élèves et leurs enseignant·e·s, pour qui les œuvres constituent un support pédagogique privilégié.

Les artistes choisi·e·s pratiquent la sculpture, la vidéo, l’installation, le cinéma ou encore la performance, ouvrant un large champ d’expérience aux collégien·ne·s du territoire. Artistes confirmé·e·s à la renommée internationale, ou jeunes artistes émergent·e·s, ils·elles inventent des projets spécifiques et innovants.


mis à jour le 17 février 2021

À lire aussi

  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    

Dans le magazine

              {{reponses_meme_sujet_mag}}
            
  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange