logo Seine-Saint-Denis, le Département

9 avril 2021Olympiade culturelle

Ancrer les arts et la culture au coeur des Jeux olympiques et paralympiques

Ancrer les arts et la culture au coeur des Jeux olympiques et paralympiques

Pierre de Coubertin a souhaité que l’art et la culture soient associés à chaque édition des Jeux olympiques modernes : ainsi, le pays hôte se doit d’organiser un programme artistique et culturel qui s’inscrit sur les quatre années précédant l’organisation des Jeux.
Si la forme de cette Olympiade culturelle a largement évolué au fil du temps, elle garde pour objectif de partager avec le monde la richesse et la singularité des cultures du pays hôte, et de permettre à chacun⋅e de prendre part aux festivités olympiques. Certaines éditions des Jeux olympiques et paralympiques (JOP), telles que Mexico (1968), Barcelone (1992) ou Londres (2012), ont permis de faire évoluer et de réinventer l’Olympiade culturelle, en accordant une place nouvelle à la création artistique et aux enjeux de société.

Un Département qui impulse et qui fédère les acteurs

La Seine-Saint-Denis occupe une place majeure dans le projet olympique et paralympique de Paris 2024, puisqu’elle accueillera de nombreuses infrastructures sportives (village des athlètes, centre aquatique, sites de compétitions…) et de transports (Grand-Paris Express) qui vont contribuer à la réussite de l’événement, et vont profondément changer le visage du territoire. À ce titre, et bien que l’organisation de l’Olympiade culturelle relève du comité d’organisation des JOP, le Département entend y jouer un rôle moteur.

Ainsi, dès la phase de candidature, et au cours des dernières années, il a mobilisé les partenaires artistiques, culturels et sportifs du territoire autour de moments de réflexion et d’échanges, que ce soit au Nouveau Théâtre de Montreuil en 2016, à l’embarcadère à Aubervilliers en 2019, ou même à l’occasion du festival d’Avignon en 2017. Ces temps de concertation ont permis de faire émerger des envies largement partagées à l’échelle du territoire, en vue de contribuer à une Olympiade culturelle à l’image de la Seine-Saint-Denis : riche d’alliances entre artistes, équipements culturels, mouvement sportif et habitants, donnant à voir au monde la diversité culturelle et la richesse artistique de notre département, sa jeunesse et sa capacité d’innovation.

De nombreux acteurs du territoire ont pu se retrouver autour de ces ambitions communes et ont signé un manifeste avec les élus départementaux, qui avait été initié par le collectif « La Beauté du geste ». Il regroupe des acteurs artistiques et culturels majeurs de Seine-Saint-Denis, qui défendent ensemble le projet d’une Olympiade culturelle ambitieuse et porteuse de valeurs fortes (MC93 à Bobigny, Théâtre Gérard Philipe à Saint-Denis, Théâtre de la Commune à Aubervilliers, Nouveau Théâtre de Montreuil, Centre culturel Houdremont et Maison des jonglages à La Courneuve, Espace 1789 à Saint Ouen, Théâtre Louis Aragon à Tremblay-en-France, rejoints récemment par le Centre national de la Danse, à Pantin).

Cet élan a ensuite pu être partagé avec la Ville de Paris et le comité d’organisation, et a permis de dégager des ambitions partagées : faire dialoguer art et sport, inscrire l’art et la culture au coeur des aménagements olympiques, développer des projets associant habitants et création…

Un Département qui accompagne les projets

Cette initiative a permis de faire émerger de nombreux projets novateurs associant les habitants, et qui pourront venir alimenter l’Olympiade culturelle. C’est le cas, par exemple, du projet de composition d’hymnes interculturels que porte le Nouveau Théâtre de Montreuil ou l’ensemble Sequenza 9-3, des parades nautiques organisées dans le cadre du projet Odyssée [lien Odyssée], ou du projet des « Veilleurs » qui s’installera à Montreuil en 2021.

Le Département accompagne activement ces projets en favorisant la rencontre et la coordination entre les multiples acteurs qui les portent, que ce soit via le soutien apporté au réseau art-sport initié par le groupe Gongle ou par la mise en place de temps d’échanges dédiés dans le cadre de la Fabrique des Jeux.

En attendant la mise en oeuvre de moyens dédiés à l’Olympiade culturelle par Paris 2024, le Département mobilise ses dispositifs d’interventions (aide à la résidence, action culturelle) ou les enveloppes d’expérimentation portées par sa Délégation aux Jeux olympiques et paralympiques (DEJOP).

Un Département qui veut construire l’héritage

En s’investissant dans la construction et la mise en oeuvre de l’Olympiade culturelle ; le Département a pour ambition, au-delà de l’événement, que cette démarche permette de réinventer durablement les manières de faire l’art et la culture pour faire face aux enjeux de nos sociétés : favoriser la reconnaissance des droits culturels, œuvrer en faveur de l’inclusion des personnes porteuses e.s de handicap…
Les enjeux sont nombreux et les coopérations nouées à cette occasion entre les territoires de Seine-Saint-Denis et Paris peuvent permettre de construire de nouvelles solutions à l’échelle du Grand-Paris de la culture qui se dessine.
Pour plus d’informations ou pour partager vos projets sur l’Olympiade culturelle, vous pouvez nous contacter : cultureartterritoire@seinesaintdenis.fr


mis à jour le 9 avril 2021

À lire aussi

  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    

Dans le magazine

              {{reponses_meme_sujet_mag}}
            
  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange