Une victoire pour les usagers du T1

le 24 février 2015

Après mes nombreuses interpellations, le STIF s’engage sur le renouvellement des rames !

Après plusieurs interpellations sur la dégradation des conditions de transport sur le T1 et la nécessité absolue de renouveler un matériel roulant vieillissant, le Président du STIF, Jean-Paul Huchon annonce que les procédures pour le renouvellement du matériel roulant sont engagées.

Depuis plusieurs mois, je n’ai eu de cesse d’alerter sur la dégradation des conditions de transport sur le T1 (entre Noisy-le-Sec et Gennevilliers) : problèmes techniques récurrents, accroissement des intervalles entre deux rames, rames surchargées. Chaque jour, les 110 000 usagers nous disent leur exaspération.

Les perspectives d’amélioration envisagées initialement par le STIF étaient trop lointaines avec un renouvellement des rames en 2024 voir 2030. Ma demande était donc simple : que ce calendrier de renouvellement des rames soit avancé. Pour cela, le Département a engagé d’ores et déjà engagé les travaux nécessaires et y consacrera 1 million d’euros dès 2015.

Il y a quelques jours, j’ai de nouveau saisi Jean-Paul Huchon, président du STIF. Et c’est avec une grande satisfaction que j’ai pris connaissance de sa réponse positive : il confirme sa volonté d’accélérer le calendrier. Le lancement des procédures pour le renouvellement du matériel à l’horizon 2019 est effectivement engagé par la RATP.

Cette décision est un signal fort et une grande victoire pour les usagers qui ont, enfin, des perspectives d’amélioration des conditions de transport.

Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

La Seine-Saint-Denis lance une campagne pour le référendum sur la privatisation d’ADP

Le Département lance une campagne afin de recueillir le soutien des habitantes et des habitants de Seine-Saint-Denis pour l’organisation d’un référendum pour ou contre la privatisation d’ADP.


La semaine du développement durable en Seine-Saint-Denis : c’est tout un programme !

Du 30 mai au 7 juin, la Seine-Saint-Denis met le développement durable à l’honneur au travers d’ateliers, de rencontres et de spectacles pour sensibiliser les habitant.es à cet enjeu primordial, et donner à voir la transition écologique en action.



Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.





0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 400