Une importante victoire contre DEXIA

le 8 février 2013

La Seine-Saint-Denis remporte une importante victoire contre Dexia et Stéphane Troussel continue le combat contre les emprunts toxiques.

Le Tribunal de Grande Instance de Nanterre vient d’annuler les taux d’intérêt toxiques de trois prêts vendus par DEXIA au Département de la Seine-Saint-Denis, pour les remplacer par le taux d’intérêt légal en vigueur.

« J’accueille avec une grande satisfaction cette décision, la justice française reconnaît la responsabilité de DEXIA dont les agissements ont contribué à plonger les finances du Département dans une situation dramatique » déclare Stéphane Troussel, Président du Conseil général, poursuivant « Le Département a eu raison de ne pas se résigner à payer des taux prohibitifs qui sapent son budget et font peser sur ses habitants les conséquences de la folle dérive spéculative des banques. Au-delà de la Seine-Saint-Denis, cette victoire est un signe positif pour les milliers de collectivités victimes de ces emprunts. »

En 2008, 92,96% des 930 millions de dette du Département étaient constitués d’emprunts toxiques. Grâce à une politique active de sécurisation de l’encours de la dette, ils représentent aujourd’hui moins de 60% de cet encours.

Face au refus des banques de renégocier les contrats, 11 d’entre eux ont été attaqués par le Département en février 2011. Pour ces contrats sous contentieux, seuls les intérêts d’emprunt à hauteur du taux bonifié sont versés.

Poursuivant le combat engagé par son prédécesseur, Stéphane Troussel s’était rendu le 21 décembre dernier, avec le Maire d’Asnières, à l’Assemblée Générale de DEXIA pour rappeler aux actionnaires et aux dirigeants de cette banque leur responsabilité sociale vis-à-vis des 5000 collectivités et établissements publics français victimes de prêts toxiques.
Aujourd’hui, une bataille a été gagnée, mais le combat contre les emprunts toxiques continue.

Pour le Président du Conseil général « La justice a donné raison à la Seine-Saint-Denis. J’attends de DEXIA comme des autres banques qu’elles acceptent de reconnaître leur erreur et qu’elles fassent des propositions acceptables. »

Chiffres
- Montant de la dette du Département au 1er janvier 2013 : 1 065 061 994 euros
- 11 contentieux en cours dont 3 contre Dexia
- Emprunts souscrits auprès de Dexia : 9 contrats structurés pour 372 millions d’euros soit 35% de l’encours départemental
À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Par une loi, protégeons durablement les mineurs isolés étrangers de l’égoïsme territorial

Le 30 janvier, plus d’un an après que l’immense majorité des départements de France se soient mis d’accord avec l’État pour accueillir les 8000 mineurs isolés étrangers de France de façon digne, Stéphane Troussel prenait acte de l’annulation partielle de la circulaire du 31 mai 2013 par le Conseil d’État.


Le téléphone d’alerte pour les personnes âgées les plus vulnérables

L’État et le Département de la Seine-Saint-Denis expérimentent le téléphone portable d’alerte pour les personnes âgées les plus vulnérables.



La Philharmonie de Paris et le Département de la Seine-Saint-Denis

Un partenariat prometteur au service d’une démocratisation de la musique classique.


Une banderole « Nous sommes Charlie, la Seine-Saint-Denis rassemblée » sur le fronton du Conseil général

Vendredi 9 janvier, à 12h30, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, et l’ensemble des élus de l’assemblée départementale rendront hommage aux victimes de l’attentat au siège de Charlie-Hebdo en dévoilant une banderole « Nous sommes Charlie, la Seine-Saint-Denis rassemblée » au Conseil général de Seine-Saint-Denis à Bobigny.


Charlie Hebdo : Émotion, horreur et colère

Déclaration de Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis. "Émotion, horreur et colère. C’est ce que, comme chacune et chacun d’entre nous, j’éprouve après la tuerie barbare qui vient de se produire à Charlie Hebdo."


Déclaration de Stéphane Troussel

Déclaration du Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis adressée aux habitant-e-s du département, suite à l’interpellation d’agents d’un service départemental.


La pollution tue dans toute l’agglomération : il est temps de lancer un plan climat métropolitain !

Aujourd’hui 6 janvier 2015, Air Parif annonce un pic de pollution important aux particules fines sur la métropole parisienne. C’est également aujourd’hui que l’Institut de veille sanitaire (InVS) rend public l’impact de ces particules sur la santé y compris à court terme : conséquences sur les enfants et les personnes âgées ou fragiles, accidents graves (AVC, crises cardiaques, maladies pulmonaires) et surmortalité.


Allez la Seine-Saint-Denis !

Ce 3 janvier 2015, ce ne sont pas moins de deux clubs de football de Seine-Saint-Denis qui disputeront les 32ème de finale de la coupe de France. Le Red Star d’une part, équipe de National, rencontrera l’équipe de Ligue 2 de l’AC Arles Avignon à 15h au stade Bauer à Saint-Ouen. L’Académie Football de Bobigny, d’autre part, club qui évolue en Division d’Honneur, affrontera l’équipe de Ligue 1 Evian-Thonon Gaillard à 15h15 au stade Auguste Delaune à La Courneuve-Saint-Denis.


La Seine-Saint-Denis premier département bénéficiaire de l’ANRU 2

Stéphane Troussel se réjouit de l’adoption de la liste des quartiers retenus dans le cadre du nouveau programme de renouvellement urbain par le Conseil d’administration de l’ANRU plaçant la Seine-Saint-Denis au premier rang des préoccupations nationales.

0 | ... | 260 | 270 | 280 | 290 | 300 | 310 | 320 | 330 | 340 | ... | 430