Une banderole apposée en hommage aux victimes

Vendredi 9 janvier 2015, une banderole a été apposée sur l’un des bâtiments du Conseil général de la Seine-Saint-Denis en hommage aux victimes des attentats avec l’inscription « Nous sommes Charlie. La Seine-Saint-Denis rassemblée ».

Une foule dense s’est réunie vendredi à 12h30 devant l’un des bâtiments du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, à Bobigny, pour assister à la pose d’une banderole en hommage aux victimes de l’attentat perpétré mercredi matin au siège du journal Charlie Hebdo.

« Nous sommes Charlie. La Seine-Saint-Denis rassemblée » proclame cette banderole, dévoilée en présence de quelque deux cents personnes - élus municipaux et départementaux de Seine-Saint-Denis, mais aussi personnels du Conseil général et citoyens du département.

Au milieu d’une émotion palpable, le président du Conseil général, Stéphane Troussel, a tenu à rendre hommage à la mémoire des victimes de l’attentat au siège de Charlie Hebdo, « des hommes et des femmes dont plusieurs ont payé de leur vie la liberté d’expression qu’ils incarnaient, des policiers en service, des innocents qui se trouvaient au mauvais endroit ».

Il a aussi appelé au rassemblement autour des valeurs de la République, la démocratie, la liberté, l’égalité, la fraternité. « Ici, dans le département le plus jeune de France, dans notre beau département qui ressemble au monde, nous avons la responsabilité particulière de réussir et de faire la preuve que la haine de l’autre n’a pas sa place ».

Enfin, comme d’autres responsables avant lui, il a appelé à ne pas céder au « piège grossier de la méfiance et des amalgames ».

La prochaine marche républicaine à la mémoire des victimes de l’attentat aura lieu dimanche 11 janvier à Paris, en présence, là encore, de nombreux élus et citoyens de Seine-Saint-Denis.

CL

à lire aussi

Des livres à soi, des livres chez soi

Le projet "Des livres à soi, des livres chez soi", soutenu par le Conseil général de Seine-saint-Denis, a permis à 18 familles issues d’un même quartier de Clichy-sous-Bois d’accéder plus facilement à la lecture.


Yo ! Hors Limites, c’est de la dynamite

Dans le cadre du festival de littérature Hors Limites, le rappeur Viktor Coup ?K a organisé jeudi 20 mars 2014 un atelier rap avec des élèves du lycée Suger de Saint-Denis. Au programme : travailler son flow, ciseler ses mots, passer du bon temps, et aussi faire du français autrement. Reportage.


Hors limites

Festival de la création littéraire et artistique, créé par les bibliothèques du département et porté par l’association Bibliothèques en Seine-Saint-Denis, du 20 mars au 5 avril.


Convention avec la Cité de la musique

En signant cette convention, le Département et la Cité de la musique souhaitent renforcer leurs projets et engagements communs en faveur de la diffusion du patrimoine musical, de la création contemporaine, de l’éducation musicale des jeunes et de la sensibilisation de tous les publics à la musique.


Les lutteurs de Seine-Saint-Denis s’attaquent à l’Europe

Sur les onze lutteurs français en Finlande du 1er au 6 avril pour disputer les championnats d’Europe, cinq sont licenciés dans notre département.

0 | ... | 340 | 345 | 350 | 355 | 360 | 365 | 370 | 375 | 380 | ... | 390