Un pas supplémentaire vers un projet ambitieux pour le Parc de la Poudrerie

Le département a élaboré le "Projet d’avenir du Parc forestier de la Poudrerie 2018-2022". Ce vendredi 20 octobre il a été présenté par Belaide Bedreddine, vice-président du département, à tous les partenaires (État, Région, EPT, villes et associations).

Il s’agit d’un projet ambitieux, pour assurer la sauvegarde de ce patrimoine exceptionnel.

Les nouvelles orientations proposées par le Département pour le développement et la préservation du parc de la Poudrerie :

- Révéler un patrimoine unique (le parc a un patrimoine industriel unique avec un paysage modelé par un siècle d’activités poudrières, c’est un site unique à l’échelle nationale et un site historique d’exception)
- Ouvrir le parc sur les villes (améliorer les accès au parc et conforter sa notoriété)
- Susciter les initiatives pour mieux accueillir des usagers plus nombreux (valoriser le patrimoine bâti, développer de nouveaux services aux usagers, faire évoluer le modèle économique du parc)
- Intensifier les usages notamment au nord du parc (rééquilibrer les usages entre le nord et le sud du parc, Activer les franges du parc en offrant des services de parc de proximité aux usagers)

Le projet est estimé à 8,5M€ de nouveaux investissements sur 5 ans.
Les engagements financiers des différents partenaires doivent être finalisés avant la fin de l’année 2017, pour lancer le projet d’Avenir 2018-2022.

Le département investit, dès 2018, plus de 500 000 euros (études, premiers travaux, sécurisation) et s’engage dans ce programme d’avenir.
Le département est gestionnaire du Parc et poursuivra cette mission.

Contact presse :
Cabinet présidence du département : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

La BEI soutient le « Plan Ambition Collèges » du Département de la Seine-Saint-Denis

Pour la première fois dans son histoire, la Banque Europe d’Investissement s’engage dans un projet de financement avec le Département de la Seine-Saint-Denis. Ce projet d’envergure - à hauteur de 240 millions d’euros - est axé sur la rénovation et la modernisation de 22 collèges du Département, ainsi que sur la mise en œuvre de 14 opérations de transition énergétique visant à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Par ce projet, qui montre l’engagement du Département pour la rénovation énergétique et les pratiques écologiques de manière générale, on veut également montrer la capacité de l’Europe à aider des projets concrets, capables d’améliorer le quotidien des citoyens, à commencer par les plus jeunes.


Développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est urgent

Nous sommes plus d’une soixantaine d’élu.e.s de Seine-Saint-Denis, de toutes les couleurs politiques, à signer une lettre destinée au président de la République pour le développement des transports sur notre territoire. Nous ne demandons pas l’aumône ; l’État doit seulement tenir ses engagements. Car développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est répondre à une triple urgence sociale, économique et environnementale, mais c’est aussi préparer l’avenir et concourir au développement de l’attractivité territoriale.


Semaine du développement durable : la Seine-Saint-Denis engagée

A l’occasion de la semaine du développement durable, avec Belaïde Bedreddine, vice-président en charge de l’Écologie urbaine, nous avons souhaité mettre en exergue plusieurs politiques menées par le Département à destination de ses agent-e-s, mais aussi plus largement à destination de tou-te-s les habitant-e-s de la Seine-Saint-Denis.








Le département de la Seine-Saint-Denis ouvre un lieu d’écoute et d’orientation pour les agent-e-s victimes de violences

Le département de la Seine-Saint-Denis s’efforce d’être en première ligne dans la lutte contre toutes les formes d’inégalité et de violences qui s’exercent en particulier à l’encontre des femmes, y compris au sein de notre collectivité. Nous avons donc souhaité ouvrir à destination de nos agent-e-s une permanence d’accueil et d’écoute, assurée par le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF 93).

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 330