Double moisson pour Tcheuméo

Vendredi 29 août, aux championnats du monde de judo 2014, la judokate de Villemomble a décroché l’argent. Et s’est même parée d’or en compagnie des autres Bleues dans la compétition par équipes, dimanche.

JPEG - 24.6 ko

Ce n’est pas passé loin. Aux Mondiaux de Russie, Audrey Tcheuméo aura effectué un parcours exemplaire, balayant ses adversaires les unes après les autres. Avant de trébucher sur la dernière marche : en finale, la judokate du Villemomble Sports Judo club a été dominée par la Brésilienne Mayra Aguiar, qui aura bien mené son affaire.

A la moitié du combat, Tcheuméo se faisait piéger par un beau mouvement de sa rivale, récompensée par un waza-ari. La Française de 24 ans ne devait pas s’en remettre : impuissante, elle n’aura jamais réussi à trouver l’ouverture face à son adversaire, écopant même d’une pénalité anecdotique.

Il n’en reste pas moins que la native de Bondy a totalement tourné la page de son passage à vide après son doublé Europe/Monde de 2011. A Tchelyabinsk, Tcheuméo s’est réaffirmée sur la scène du judo : vendredi, elle n’a fait qu’une bouchée de l’Américaine Samantha Bleier, de l’Espagnole Marina Tort Merino, de la Cubaine Yannelis Castillo et surtout de la Nord-Coréenne Kyong Sol, la championne du monde sortante.

Et puis, ce titre de vice-championne du monde cumulé à celui de championne d’Europe obtenu en avril dernier à Montpellier laisse bien augurer de la suite.
D’autant plus que "Tchoumi" a aussi remporté dimanche la médaille d’or dans la compétition par équipes. En finale, face à la Mongolie, la combattante de Villemomble a même joué un rôle crucial, remportant un combat décisif (3-2) synonyme d’or. Une autre Séquano-Dionysienne, Annabelle Euranie (Blanc Mesnil sport judo), avait elle aussi apporté sa pierre au succès des Françaises dans les tours précédents.
Le judo en Seine-Saint-Denis se porte bien, merci !

Christophe Lehousse

à lire aussi

Grandir après la Shoah

Exposition aux Archives Départementales à Bobigny de dessins d’enfants dans les foyers, patronages et colonies de vacances de l’UJRE (1946-1951).


Nos lutteurs rêvent de Rio

Vendredi 22 janvier, les lutteurs de l’équipe de France recevaient la presse dans leur salle de l’INSEP, une semaine avant le tournoi international de Paris. L’occasion de faire un point avec les lutteuses et lutteurs de Seine-Saint-Denis et d’évoquer leurs perspectives.


Petite enfance : des ambitions et des moyens

Lancé en 2015, le Plan Petite Enfance & Parentalité est désormais sur les rails. Cinq crèches ont déjà fait l’objet d’importants travaux depuis l’été dernier. Celle de Saint-Leu à Villetaneuse a été inaugurée le 29 janvier par Stéphane Troussel, président du conseil départemental.


Auber 93 a le moral pour sa 23e saison

Dans le sillage d’une saison 2015 marquée par un titre de champion de France, l’équipe cycliste HP-BTP Auber 93 a présenté mardi 26 janvier les contours de sa 23e saison au niveau pro. Au menu, l’arrivée d’un nouveau sponsor, celle d’une recrue phare et toujours cette volonté de former les jeunes talents…


Le festival d’Angoulême par Édith

Le Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis l’a couronnée cette année pour Le Jardin de Minuit, une bande dessinée tirée d’un roman écrit par la Britannique Philippa Pearce et éditée par Clotilde Vu.

0 | ... | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | 65 | 70 | 75 | ... | 390