Double moisson pour Tcheuméo

Vendredi 29 août, aux championnats du monde de judo 2014, la judokate de Villemomble a décroché l’argent. Et s’est même parée d’or en compagnie des autres Bleues dans la compétition par équipes, dimanche.

JPEG - 24.6 ko

Ce n’est pas passé loin. Aux Mondiaux de Russie, Audrey Tcheuméo aura effectué un parcours exemplaire, balayant ses adversaires les unes après les autres. Avant de trébucher sur la dernière marche : en finale, la judokate du Villemomble Sports Judo club a été dominée par la Brésilienne Mayra Aguiar, qui aura bien mené son affaire.

A la moitié du combat, Tcheuméo se faisait piéger par un beau mouvement de sa rivale, récompensée par un waza-ari. La Française de 24 ans ne devait pas s’en remettre : impuissante, elle n’aura jamais réussi à trouver l’ouverture face à son adversaire, écopant même d’une pénalité anecdotique.

Il n’en reste pas moins que la native de Bondy a totalement tourné la page de son passage à vide après son doublé Europe/Monde de 2011. A Tchelyabinsk, Tcheuméo s’est réaffirmée sur la scène du judo : vendredi, elle n’a fait qu’une bouchée de l’Américaine Samantha Bleier, de l’Espagnole Marina Tort Merino, de la Cubaine Yannelis Castillo et surtout de la Nord-Coréenne Kyong Sol, la championne du monde sortante.

Et puis, ce titre de vice-championne du monde cumulé à celui de championne d’Europe obtenu en avril dernier à Montpellier laisse bien augurer de la suite.
D’autant plus que "Tchoumi" a aussi remporté dimanche la médaille d’or dans la compétition par équipes. En finale, face à la Mongolie, la combattante de Villemomble a même joué un rôle crucial, remportant un combat décisif (3-2) synonyme d’or. Une autre Séquano-Dionysienne, Annabelle Euranie (Blanc Mesnil sport judo), avait elle aussi apporté sa pierre au succès des Françaises dans les tours précédents.
Le judo en Seine-Saint-Denis se porte bien, merci !

Christophe Lehousse

à lire aussi

Parc forestier de la Poudrerie : inauguration d’un lieu pour tout-petits et signature d’un manifeste

Dimanche 5 juin a eu lieu l’inauguration du "Jardin d’émerveilles", lieu de rêve pour les tout-petits et les parents au parc départemental de la Poudrerie à Sevran ; l’occasion pour le Président du Conseil départemental de signer un manifeste pour l’avenir du parc.


De la 4L à la voiture électrique, le Département accélère au vert…

La Seine-Saint-Denis a choisi de rouler écologique et comptera fin 2016 plus de 160 véhicules électriques. La centième voiture de ce type a été livrée symboliquement, jeudi 2 juin, au cours de la Semaine Européenne du Développement Durable.


Avec Plantu, dessinez, c’est gagné

Mardi 31 mai et jeudi 2 juin 2016, le dessinateur Plantu et son association « Cartooning for Peace » ont reçu quelque 120 collégiens de Seine-Saint-Denis au siège du journal « Le Monde ». La touche finale d’un parcours éducatif et citoyen sur le dessin de presse, né d’un partenariat entre « Cartooning » et le Département.


Je t’échange ton chef étoilé contre une statue !

Mercredi 1er juin, c’était bombance au collège Georges-Politzer de Bagnolet. Le seul chef étoilé de Seine-Saint-Denis, Jean-Claude Cahagnet, y a fait la cuisine pour les 600 convives de l’établissement. Le tout part d’une idée de Nicolas Floc’h, un artiste qui aura passé un an en résidence au collège, à l’initiative du Département. Bon appétit bien sûr !


Au côté des anges-gardiens de la lutte anti-crue

Vendredi 3 juin, l’ensemble des agents de la Direction de l’eau et de l’assainissement était sur le qui-vive suite aux risques d’inondations qui concernent aussi la Seine-Saint-Denis.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390