T Zen 3

Le T Zen 3 est un projet de transport en commun, en site propre, qui circulera sur l’ex-RN3 de Paris à la station Gargan aux Pavillons-sous-Bois (T4).

Le projet T Zen 3 s’inscrit dans la politique d’amélioration du réseau de transports en commun de l’agglomération parisienne, et particulièrement de la Seine-Saint-Denis, visant à desservir efficacement des territoires en forte mutation urbaine et à inciter la population à l’usage des modes de déplacements alternatifs à la voiture particulière, et en particulier les transports collectifs.

Le T Zen 3 est un projet de transport en commun en site propre qui circulera sur la RD933 (ex-RN3) transformée en boulevard urbain apaisé sur près de 10 km de Paris (en correspondance avec le T3b) à la station Gargan aux Pavillons-sous-bois (T4). Le T Zen 3 traversera 8 communes : Paris 19ème, Pantin, Bobigny, Romainville, Noisy-le-Sec, Bondy, Livry-Gargan et Pavillons-sous-Bois.

Le T Zen 3 permettra de renforcer l’offre de transport existante sur le territoire. Il sera en effet en correspondance avec les tramways T1, T3b et T4, la ligne 5 du métro, et à plus long terme avec le futur T11 Express (Tangentielle Nord) et la future ligne 15 du métro automatique. Le T ZEN 3 contribuera ainsi au développement économique du territoire.

Le terminus Ouest du T Zen 3 se situera Porte de Pantin (Paris 19ème), et le terminus Est à la station de Gargan (Livry-Gargan / Pavillons-sous-Bois). Le site de maintenance et de remisage se situera aux Pavillons-sous-bois, en limite de la ville d’Aulnay-sous-Bois, dans l’actuel dépôt bus de la RATP.
L’installation d’un nouveau mode de transport le long de l’ex-RN 3 va permettre d’harmoniser l’ensemble de son linéaire, par un traitement paysager et architectural de l’espace urbain.

Outre l’installation d’un site propre pour le T Zen 3, des itinéraires cyclables seront aménagés tout le long du tracé (pistes cyclables au niveau des trottoirs, bandes cyclables sur chaussée, zone 30).

Le projet comprend également la suppression des ouvrages dénivelés existants :

- Passages Souterrains à gabarits Réduits (PSGR) "des Limites" à Pantin, "de la Folie" à Bobigny,
- Autopont "Polissard" en sortie d’autoroute A3 ainsi qu’une passerelle piétonne à Bondy.

Le Département de la Seine-Saint-Denis est le Maître d’ouvrage coordonnateur du projet, il est en charge de réaliser les études et travaux sur l’ensemble de l’itinéraire, exception faite du Site de Maintenance et de Remisage (SMR). Il est également co-financeur avec l’État, la Région Ile-de-France et l’Union européenne.

La RATP est maître d’ouvrage de la conception et de la réalisation du Site de Maintenance et de Remisage (SMR).

La mise en service du T zen 3 est prévue à l’horizon 2023.

 Qu’est-ce qu’un T Zen ?

Le T Zen est un mode de transport innovant performant imaginé par l’Ile-de-France Mobilités (anciennement STIF). C’est un bus nouvelle génération dont les caractéristiques de fonctionnement sont proches de celles d’un tramway.

Un véhicule spacieux, lumineux et confortable

Il circule sur un site propre dédié (voie de circulation entièrement réservée) et bénéficie d’un système de priorité aux feux. Le T Zen garantit ainsi aux voyageurs un parcours régulier et une vitesse commerciale équivalente à celle d’un tramway et des fréquences et une amplitude élevée.
Le T Zen 3 facilitera la mobilité et améliorera l’accessibilité des territoires situés le long de la RD933 (ex-RN3), où de nombreux projets urbains sont en cours.

Il s’inscrit dans les objectifs portés par le Schéma Directeur de la Région Île-de-France approuvé par décret le 27 décembre 2013 et le Plan de Déplacements Urbains d’Ile-de France. et le Plan de mobilisation des transports, soutenu par le Département de la Seine-Saint-Denis.
Les stations du T Zen 3 seront facilement identifiables et repérables. Elles seront accompagnées de plantations d’arbres et d’un éclairage spécifique de nuit. Comparables à celles des tramways, elles sont légèrement surélevées.
Les stations sont accessibles aussi bien aux personnes en fauteuil roulant, qu’aux parents avec poussettes, elles sont aménagées pour permettre à chacun d’être autonome de la rue à la station et de la station au véhicule.
Des équipements et services voyageurs seront disponibles en stations (billetterie, information voyageurs, affichage d’des temps d’attente, Une information en temps réel en station et à bord du véhicule).

  En chiffres

Environ 10 km de linéaire
8 communes traverséesdesservies
21 stations
Plus de 200 arbres supplémentaires le long du tracé
Amplitude Horaire de 5h à 0h30
Un T zen toutes les 6 minutes en heure de pointe et toutes les 8 minutes en heures creuses
30 minutes de temps de parcours estimé entre Paris 19ème et la station Gargan (contre 44 minutes aujourd’hui)
42 000 voyageurs attendus par jour
76 000 habitants et 32 000 emplois desservis
13 000 scolaires concernés.

 Les principales étapes du projet

Décembre 2010 : Approbation du Dossier d’Objectifs et de Caractéristiques Principales (DOCP) par le Conseil d’administration du STIF
Mai-octobre 2011 : Concertation préalable menée par Île-de-France Mobilités et le Département de la Seine-Saint-Denis
Décembre 2011  : Approbation du bilan de la concertation préalable par le Conseil d’administration du STIF
2012-2013 : Études de schéma de principe
2014  : Approbation du schéma de principe par le Conseil d’administration du STIF
2016 : Enquête publique et déclarations de projet
Avril 2018 : Approbation de Validation des études d’avant-projet par Ile-de-France Mobilités
2019 : Études détaillées, Travaux préparatoires et concessionnaires
2020 - 2023 : Travaux d’aménagement
Mi 2019-fin 2022 2023  : Travaux et essais et Mise en service

 Coût et financement du projet

Le coût prévisionnel du projet est estimé à 187,7 millions d’euros hors taxes aux conditions économiques de 2010 pour les infrastructures (voiries, aménagements urbains, stations, adaptation et équipement du Centre bus de Pavillon-sous-bois), hors matériel roulant.
Le coût du matériel roulant (rames du T Zen 3) est estimé à 16 millions d’euros hors taxes et est intégralement financé par Île-de-France Mobilités.
Les études et travaux sont co-financées par l’État, la Région Île-de-France, le Département de la Seine-Saint-Denis et l’Union Européenne.
Il est listé au contrat de plan État-Région 2015-2020, où ce mode de TCSP est doté d’une enveloppe globale de 420 M€.

 Les acteurs du projet

Les maîtres d’ouvrage
Le Département de Seine-Saint-Denis

Maître d’ouvrage coordonnateur du projet, il est en charge de réaliser les études et travaux sur l’ensemble de l’itinéraire, jusqu’à sa mise en service. Il est également Co-financeur
La RATP

Maître d’ouvrage de l’adaptation du centre bus des Pavillons-sous-bois pour les besoins du projet T Zen 3, elle est en charge de réaliser les études et travaux de cette adaptation.

Les partenaires
L’État
Dans le cadre du volet « Mobilité multimodale » du Contrat de Plan État-Région 2015-2020, signé le 9 juillet 2015 et modifié par avenant du 7 février 2017, L’État participe au financement des travaux des projets de TCSP, et notamment du Tzen3.

La Région Île-de-France

La Région Île-de-France contribue au développement des transports car il s’agit d’un élément fondamental de la qualité de vie des Franciliens. Aussi, le conseil régional est partenaire de la réalisation du T Zen 3, en participant activement à son financement dans le cadre du volet « Mobilité multimodale » du Contrat de Plan État-Région 2015-2020.

Île-de-France Mobilités

Au cœur du réseau de transports d’Île-de-France, Île-de-France Mobilités imagine, organise et finance des solutions innovantes pour toutes les mobilités d’aujourd’hui et de demain. Dans le cadre du projet T Zen 3, elle fédère l’ensemble des acteurs et veille au respect du calendrier et des coûts.

L’Union Européenne

Dans le cadre de l’Appel à Projets « In ‘Europe », l’Union Européenne s’engage en Ile-de-France avec le Fond européen de développement régional. Elle participe au financement des études d’insertion d’un transport urbain public propre pour le développement intégré des territoires de l’Ourcq à hauteur de 1,1 millions d’euros.

Un site dédié au T ZEN est accessible ici www.tzen3.com

À LIRE AUSSI

Un protocole pour un plan de mobilisation pour les transports en Île-de-France

Ce protocole qui scelle la construction du Grand Paris Express comprend aussi un plan d’amélioration, d’entretien et d’extension du réseau existant.


Le très haut débit en Seine-Saint-Denis

L’État, le Conseil général et Orange ont signé une convention pour le déploiement du très haut débit en Seine-Saint-Denis.


Conférence départementale sur le climat et l’énergie

Pas moins de 115 acteurs locaux se sont réunis, le 8 décembre, lors de la Conférence départementale sur le climat et l’énergie. Cette journée a permis de retracer l’histoire de l’élaboration du Plan Climat Énergie.


Le risque inondation en Seine-Saint-Denis

Assumer le risque inondation en Seine-Saint-Denis est un enjeu majeur pour le développement du Département.


Escale d’eau

A découvrir : Un lieu et des actions spécifiques pour refaire une place à l’eau en Seine-Saint-Denis.

0 | 5 | 10

À LA UNE
Dans  Transports & Déplacements

Un nouveau pont pour franchir la Seine entre Saint-Denis et l’Île Saint-Denis

Un nouveau pont reliera le nouvel éco quartier fluvial de l’Ile Saint-Denis et le futur quartier Universeine de Saint-Denis


Mobilisation pour les transports en Seine-Saint-Denis

De toutes couleurs politiques, les élu.e.s du Département de la Seine-Saint-Denis sont mobilisé.e.s pour le développement des transports sur le territoire, triple urgence sociale, économique et environnementale. Ces élu.e.s ne demandent pas l’aumône ; l’État doit tenir ses engagements. Explications et carte.


L’allocation chèque TAXI

C’est une allocation d’un montant annuel de 182,94 € versée par le Conseil départemental


Imagine R

Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis rembourse une partie de la carte imagine R pour les collégiens du département.


Améthyste

Simplifiez-vous la vie ! Consultez votre dossier Améthyste en ligne.


Carte des trafics moyens journaliers

Elle présente les niveaux de circulation générale à la journée sur l’ensemble des sections du réseau de voiries départementales.


Prolongement de la ligne 14

Le prolongement de la ligne 14 sera effectif à l’été 2020.


Carte solidarité transport

Une aide pour utiliser les transports en commun d’Île-de-France


Les chantiers en cours sur nos routes

Le Département engage des travaux d’aménagement pour améliorer les conditions de déplacements, ces travaux peuvent impacter sur la circulation.