Suppression des subventions aux PLAI par la Région

Derrière une idéologie, un désengagement du logement social.

Valérie Pécresse entend mettre fin au financement régional du PLAI — Prêt Locatif Aidé d’Intégration — dans les communes qui dépassent 30 % de logement social. Par cette mesure, la région cache son désengagement de la politique du logement derrière une idéologie dont l’argumentation laisse perplexe.

Si la région veut mettre fin aux ghettos de riches et aux ghettos de pauvres, elle aura mon soutien. Pour cela, nous connaissons les mesures nécessaires. Mais supprimer des financements à ceux qui construisent pour résoudre la crise du logement dans notre région, et permettent à tous d’avoir accès au logement, n’a aucun sens. Il faut au contraire imposer à ceux qui ne construisent pas de logements sociaux, de combler leur retard. Il faut cesser de subventionner les équipements culturels et sportifs dans les villes qui n’ont pas atteint leur obligation SRU.

Il est trop facile de montrer du doigt les villes qui ont beaucoup de logements sociaux et accueillent les populations les plus pauvres. Comme certains habitants du 16ème arrondissements l’ont montré récemment, le choix de l’entre soi vient aussi des ghettos de riches.

En Seine-Saint-Denis, cette suppression des crédits Région sur le PLAI dans les communes à plus de 30% de logement social correspond à environ 1500 logements construits en moins par an, 22 communes vont être punies par cette mesure.

Alors que les défis que nous devons relever en Ile-de-France en matière de construction sont toujours aussi importants. Les villes qui construisaient ne seront plus soutenues, celles qui ne construisaient pas n’ont toujours pas de raison de le faire. La crise du logement en Ile-de-France et la crise qui a touché le secteur du bâtiment, nécessitent des mesures incitatives, voir contraignantes, et non punitives envers ceux qui construisent.

Cette décision révèle une méconnaissance de la situation et masque mal le désengagement de la Région de la politique du logement social. Elle risque surtout de diminuer encore plus le périmètre de logement accessible au plus grand nombre.

Stéphane Troussel, Président de la Seine-Saint-Denis et Nadège Abomangoli, Vice-présidente chargée de la politique de l’habitat et de la sécurité se rendront demain dans un logement lauréat clé de l’Habitat durable et construit grâce au PLAI, à 15h30 au 8 Rue Maria Leonor

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Le Département propose aux habitants de découvrir les nouvelles animations des parcs départementaux

Le Département lance la saison d’été des parcs départementaux et va pouvoir offrir aux habitants un grand nombre de nouveautés pour se divertir, se rafraichir, faire du sport, apprendre et découvrir le patrimoine naturel et paysager exceptionnel des parcs départementaux dans toute la Seine-Saint-Denis.


Lancement de l’appel à projets IN Seine-Saint-Denis

Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis lancera, aux côtés des ambassadeurs et du comité de marque, ce mardi 4 juillet 2017 l’appel à projets IN Seine-Saint-Denis au MOB Hôtel à Saint-Ouen.


Une nouvelle passerelle pour relier Saint-Denis et l’île-Saint-Denis

Le maître d’œuvre Artélia / Lavigne & Chéron / Philippon-Kalt a été désigné pour réaliser une nouvelle infrastructure qui constituera un nouveau maillon essentiel dans la liaison entre le futur quartier Universeine de Saint-Denis, l’écoquartier fluvial et les autres quartiers existants de l’Ile-Saint-Denis, ainsi que la cité du cinéma et le pôle Pleyel.


Journée de l’olympisme 2017 : La jeunesse de la Seine-Saint-Denis et de Paris, ensemble pour Paris 2024 !

La journée internationale de l’olympisme du 23 juin prend cette année un relief particulier pour démontrer la mobilisation des territoires et des habitants en faveur de la candidature de Paris 2024, avant la décision du CIO à Lima le 13 septembre prochain.


Seine-Saint-Denis sans sida : Le Département s’engage !

L’épidémiologiste France Lert a rendu mardi 20 juin 2017 son rapport « La Seine-Saint-Denis, un Département engagé pour la fin du sida en 2030 » à Stéphane Troussel, président du Conseil départemental, et Pierre Laporte, vice-président en charge de la santé, en présence de professionnels et d’associations ayant participé au rapport comme AIDES ainsi que de SOS homophobie, du GLUP et du Centre LGBT.


Vers une Seine-Saint-Denis sans sida : France Lert remet son rapport à Stéphane Troussel

Le Département de la Seine-Saint-Denis est particulièrement engagé dans la lutte contre les infections sexuellement transmissibles, le VIH et les hépatites et assure cette mission par délégation de l’État.


Rencontre avec les étudiant.es du diplôme d’université contre les violences faites aux femmes

Stéphane Troussel, président du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, se rendra vendredi 16 juin à l’université Paris 8 pour rencontrer les stagiaires de la formation diplômante « Violences faites aux femmes ». Il sera accueilli par la présidente de l’université Annick Allaigre.


Les 20 ans des Jeux des collèges UNSS aux couleurs de la candidature de Paris 2024

Plus de 2000 collégiens participeront ce mercredi 14 juin au stade interdépartemental de Marville aux Jeux des collèges 2017.


"Chèque réussite" : un chèque de 200 euros pour l’entrée en 6ème

Pour la troisième année consécutive, comme la majorité départementale s’y était engagée lors des élections départementales, le Département de la Seine-Saint-Denis délivre une aide de 200 euros à tous les élèves de notre département entrant en 6ème dans un collège public de Seine-Saint-Denis.


0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | ... | 330