Suppression des subventions aux PLAI par la Région

le 17 mars 2016

Derrière une idéologie, un désengagement du logement social.

Valérie Pécresse entend mettre fin au financement régional du PLAI — Prêt Locatif Aidé d’Intégration — dans les communes qui dépassent 30 % de logement social. Par cette mesure, la région cache son désengagement de la politique du logement derrière une idéologie dont l’argumentation laisse perplexe.

Si la région veut mettre fin aux ghettos de riches et aux ghettos de pauvres, elle aura mon soutien. Pour cela, nous connaissons les mesures nécessaires. Mais supprimer des financements à ceux qui construisent pour résoudre la crise du logement dans notre région, et permettent à tous d’avoir accès au logement, n’a aucun sens. Il faut au contraire imposer à ceux qui ne construisent pas de logements sociaux, de combler leur retard. Il faut cesser de subventionner les équipements culturels et sportifs dans les villes qui n’ont pas atteint leur obligation SRU.

Il est trop facile de montrer du doigt les villes qui ont beaucoup de logements sociaux et accueillent les populations les plus pauvres. Comme certains habitants du 16ème arrondissements l’ont montré récemment, le choix de l’entre soi vient aussi des ghettos de riches.

En Seine-Saint-Denis, cette suppression des crédits Région sur le PLAI dans les communes à plus de 30% de logement social correspond à environ 1500 logements construits en moins par an, 22 communes vont être punies par cette mesure.

Alors que les défis que nous devons relever en Ile-de-France en matière de construction sont toujours aussi importants. Les villes qui construisaient ne seront plus soutenues, celles qui ne construisaient pas n’ont toujours pas de raison de le faire. La crise du logement en Ile-de-France et la crise qui a touché le secteur du bâtiment, nécessitent des mesures incitatives, voir contraignantes, et non punitives envers ceux qui construisent.

Cette décision révèle une méconnaissance de la situation et masque mal le désengagement de la Région de la politique du logement social. Elle risque surtout de diminuer encore plus le périmètre de logement accessible au plus grand nombre.

Stéphane Troussel, Président de la Seine-Saint-Denis et Nadège Abomangoli, Vice-présidente chargée de la politique de l’habitat et de la sécurité se rendront demain dans un logement lauréat clé de l’Habitat durable et construit grâce au PLAI, à 15h30 au 8 Rue Maria Leonor

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Compensation supplémentaire des dépenses de solidarité

Stéphane Troussel se félicite de cette annonce qui va indéniablement dans le bon sens, après des années de déni de la part des gouvernements de droite.


Lancement des travaux de peinture

Coup double pour le Département : 200 séquano-dionysiens en situation d’insertion mobilisés pour repeindre 33 collèges


Visite de l’association C2DI

Dans le cadre des Journées Île-De-France-Europe, Stéphane Troussel visitera, le jeudi 27 juin, l’association C2Di située à Aulnay-sous-Bois


Aide sociale : l’État doit assurer aussi la solidarité nationale

Tribune de Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis parue dans le journal Libération du 25 juin 2013


3 propositions pour une montée en puissance rapide des emplois d’avenir en Seine-Saint-Denis

"J’ai participé aujourd’hui, aux côtés de Michel Sapin, Ministre du travail et de Jacques Salvator, Maire d’Aubervilliers à une table ronde qui réunissait l’ensemble des acteurs de l’emploi de Seine-Saint-Denis afin de débattre de l’avancement du dispositif des emplois d’avenir sur le territoire."


3 propositions pour une montée en puissance rapide des emplois d’avenir

"J’ai participé aujourd’hui, lundi 24 juin 2013, aux côtés de Michel Sapin, Ministre du travail et de Jacques Salvator, Maire d’Aubervilliers à une table ronde qui réunissait l’ensemble des acteurs de l’emploi de Seine-Saint-Denis afin de débattre de l’avancement du dispositif des emplois d’avenir sur le territoire."


Le Président de l’Union des Comores en visite en Seine-Saint-Denis

À l’occasion de sa visite officielle en France, Ikilikou Dhoinine, Président de l’Union des Comores sera le 22 juin en Seine-Saint-Denis


Pose de la première pierre du site industriel Eurocopter à Dugny

Jeudi 20 juin à 10h15, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera au lancement de chantier du futur site industriel d’Eurocopter


Loi de validation des emprunts dits "toxiques"

Déclaration de Stéphane Troussel suite à l’annonce d’une proposition de loi de validation des emprunts dits "toxiques" contractés par les collectivités locales


8 nouveaux contentieux contre les banques

Avant le terme du délai de prescription, le Département initie 8 nouveaux contentieux sur des produits structurés, porteurs d’un risque important pour la collectivité

0 | ... | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | 400 | 410 | 420