Suite à ma mobilisation, l’État nettoie les autoroutes de la Seine-Saint-Denis

Depuis plusieurs mois, j’ai interpellé l’État sur l’absolue nécessité de procéder au nettoyage des abords d’autoroutes en Seine-Saint-Denis afin de mettre fin à l’accumulation de véritables décharges à ciel ouvert à certains endroits.

Je n’accepte pas que mon département soit ainsi délaissé pour des raisons budgétaires dans des conditions qui non seulement nuisent à son image mais détériorent la qualité de vie des habitants. Une telle situation ne serait pas acceptée dans d’autres territoires, elle n’a pas à exister en Seine-Saint-Denis.

Je me réjouis d’avoir été entendu par le Premier ministre qui m’a confirmé par courrier que ce nettoyage allait débuter dans les prochains jours. Il faut désormais que l’entretien des abords d’autoroute s’installe dans la durée, y compris en sanctionnant les comportements inciviques.
Stéphane Troussel, Président du Conseil général

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est urgent

Nous sommes plus d’une soixantaine d’élu.e.s de Seine-Saint-Denis, de toutes les couleurs politiques, à signer une lettre destinée au président de la République pour le développement des transports sur notre territoire. Nous ne demandons pas l’aumône ; l’État doit seulement tenir ses engagements. Car développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est répondre à une triple urgence sociale, économique et environnementale, mais c’est aussi préparer l’avenir et concourir au développement de l’attractivité territoriale.


Semaine du développement durable : la Seine-Saint-Denis engagée

A l’occasion de la semaine du développement durable, avec Belaïde Bedreddine, vice-président en charge de l’Écologie urbaine, nous avons souhaité mettre en exergue plusieurs politiques menées par le Département à destination de ses agent-e-s, mais aussi plus largement à destination de tou-te-s les habitant-e-s de la Seine-Saint-Denis.








Le département de la Seine-Saint-Denis ouvre un lieu d’écoute et d’orientation pour les agent-e-s victimes de violences

Le département de la Seine-Saint-Denis s’efforce d’être en première ligne dans la lutte contre toutes les formes d’inégalité et de violences qui s’exercent en particulier à l’encontre des femmes, y compris au sein de notre collectivité. Nous avons donc souhaité ouvrir à destination de nos agent-e-s une permanence d’accueil et d’écoute, assurée par le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF 93).


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 340