Stratégie pauvreté : le « oui mais... » de la Seine-Saint-Denis

le 18 juillet 2018

Stéphane Troussel sera présent lors de la visite de la Ministre des Solidarités, Agnès Buzyn, ce jeudi, à Clichy-sous-Bois. Aux côtés d’Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la pauvreté des enfants et des jeunes, cette visite devrait permettre à la Ministre d’évoquer la stratégie pauvreté du gouvernement malheureusement repoussée à la rentrée.

Le Département de la Seine-Saint-Denis a été sollicité pour devenir « territoire démonstrateur » sur la stratégie. Si les thématiques abordées rejoignent nos engagements (accompagnement des bénéficiaires du RSA et des jeunes confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance, prévention sous toutes ses formes pour les enfants et leurs familles…), nous avons de grandes inquiétudes sur les moyens dédiés et les modalités de mise en œuvre de cette stratégie.

Ainsi, Stéphane Troussel interpellera la Ministre pour lui demander des éclaircissements sur les points qui permettraient d’engager le Département dans le déploiement local de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté.

- Tout d’abord, le Département de la Seine-Saint-Denis ne pourra s’engager que si les concours de l’État à cette fin ne sont pas pris en compte dans la progression des dépenses de fonctionnement de notre collectivité, dans le cadre la contractualisation mise en place. En effet, les règles - absurdes - de ce contrat que nous avons refusé de signer conduiraient le Département à subir une réfaction des dotations de l’État pour s’être précisément engagé dans ces nouvelles mesures.

- Ensuite, l’effort financier doit être à la hauteur de l’enjeu et ne pas se limiter à un « recyclage » d’autres dispositifs. Par exemple, les orientations de la Convention d’Objectif Globale (COG) que la Ministre serait amenée à signer avec la CNAF prévoient une baisse de 5% des moyens de fonctionnement par an. Cela peut avoir des conséquences sur le développement des solutions d’accueil des jeunes enfants, pourtant indispensable pour les familles. Les objectifs de la nouvelle COG pour créer des nouvelles places en crèches sont largement inférieurs à ceux contenus dans la dernière convention.

- Enfin, les concours proposés par l’État dans le cadre de cette stratégie nationale ne sauraient se substituer aux nécessaires compensations dues au Département au titre des allocations individuelles de solidarité (AIS), pour lesquelles nous n’avons aucune nouvelle positive du gouvernement.

A ces conditions, la Seine-Saint-Denis est prête à s’engager auprès de l’État et à renforcer ses politiques sociales, en les tournant résolument vers l’avenir.

Stéphane Troussel : « Une stratégie de lutte contre la pauvreté qui n’inclurait pas la Seine-Saint-Denis manquerait à l’évidence son objectif. C’est pour cette raison que je souhaite interpeller le gouvernement à l’occasion de cette visite et poser les conditions de notre participation. L’État ne peut pas reprendre d’une main ce qu’il donne de l’autre.  »


Contact presse :
Cabinet présidence du département de la Seine-Saint-Denis : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

La lutte contre l’habitat indigne doit devenir une grande cause nationale

Mardi 29 janvier, j’ai participé à la table ronde organisée par Cécile DUFLOT, Ministre de l’égalité des territoires et du logement, autour de la question cruciale dans notre département de l’habitat indigne


Pour la reprise du dialogue social, PSA doit donner aux salariés des garanties solides sur leur avenir

« Alors qu’un mouvement social dure depuis plus de dix jours à l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois, je mesure l’inquiétude qui peut être celle des salariés du site quant à leur avenir, qu’ils participent ou non à la grève. »


Le Département aux côtés des maliens de Seine-Saint-Denis

Le 18 janvier, Stéphane Troussel a reçu des représentants de la communauté malienne de Seine-Saint-Denis pour leur réaffirmer le soutien du Département


Création du Pôle Sup 93

« Les arts et la culture sont un puissant moteur de développement économique et urbain de la Seine-Saint-Denis »


« La Seine-Saint-Denis utile au pays »

À l’occasion des Rencontres Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel s’est félicité que l’action menée par l’Observatoire des violences envers les femmes ait inspiré les projets du gouvernement


Stéphane Troussel place l’État face à ses responsabilités

Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre, Stéphane Troussel déplore que le gouvernement ait choisi de repousser l’adoption de mesures d’égalité et de justice territoriale


Discours d’investiture de Stéphane Troussel

Faire de la politique, c’est d’abord choisir de s’engager. Les convictions et l’engagement politique ne sont jamais le fruit du hasard, ils se forgent au contact des lieux que l’on fréquente, des gens que l’on rencontre.

0 | ... | 290 | 300 | 310 | 320 | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380