Stratégie pauvreté : le « oui mais... » de la Seine-Saint-Denis

le 18 juillet 2018

Stéphane Troussel sera présent lors de la visite de la Ministre des Solidarités, Agnès Buzyn, ce jeudi, à Clichy-sous-Bois. Aux côtés d’Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la pauvreté des enfants et des jeunes, cette visite devrait permettre à la Ministre d’évoquer la stratégie pauvreté du gouvernement malheureusement repoussée à la rentrée.

Le Département de la Seine-Saint-Denis a été sollicité pour devenir « territoire démonstrateur » sur la stratégie. Si les thématiques abordées rejoignent nos engagements (accompagnement des bénéficiaires du RSA et des jeunes confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance, prévention sous toutes ses formes pour les enfants et leurs familles…), nous avons de grandes inquiétudes sur les moyens dédiés et les modalités de mise en œuvre de cette stratégie.

Ainsi, Stéphane Troussel interpellera la Ministre pour lui demander des éclaircissements sur les points qui permettraient d’engager le Département dans le déploiement local de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté.

- Tout d’abord, le Département de la Seine-Saint-Denis ne pourra s’engager que si les concours de l’État à cette fin ne sont pas pris en compte dans la progression des dépenses de fonctionnement de notre collectivité, dans le cadre la contractualisation mise en place. En effet, les règles - absurdes - de ce contrat que nous avons refusé de signer conduiraient le Département à subir une réfaction des dotations de l’État pour s’être précisément engagé dans ces nouvelles mesures.

- Ensuite, l’effort financier doit être à la hauteur de l’enjeu et ne pas se limiter à un « recyclage » d’autres dispositifs. Par exemple, les orientations de la Convention d’Objectif Globale (COG) que la Ministre serait amenée à signer avec la CNAF prévoient une baisse de 5% des moyens de fonctionnement par an. Cela peut avoir des conséquences sur le développement des solutions d’accueil des jeunes enfants, pourtant indispensable pour les familles. Les objectifs de la nouvelle COG pour créer des nouvelles places en crèches sont largement inférieurs à ceux contenus dans la dernière convention.

- Enfin, les concours proposés par l’État dans le cadre de cette stratégie nationale ne sauraient se substituer aux nécessaires compensations dues au Département au titre des allocations individuelles de solidarité (AIS), pour lesquelles nous n’avons aucune nouvelle positive du gouvernement.

A ces conditions, la Seine-Saint-Denis est prête à s’engager auprès de l’État et à renforcer ses politiques sociales, en les tournant résolument vers l’avenir.

Stéphane Troussel : « Une stratégie de lutte contre la pauvreté qui n’inclurait pas la Seine-Saint-Denis manquerait à l’évidence son objectif. C’est pour cette raison que je souhaite interpeller le gouvernement à l’occasion de cette visite et poser les conditions de notre participation. L’État ne peut pas reprendre d’une main ce qu’il donne de l’autre.  »


Contact presse :
Cabinet présidence du département de la Seine-Saint-Denis : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

La Seine-Saint-Denis ouvre le bassin du Rouailler, infrastructure majeure pour l’assainissement et la « baignabilité » du canal de l’Ourcq et de la Seine

Stéphane Troussel, Président du Département de Seine-Saint-Denis, Bélaïde Bedreddine, Vice-président en charge de l’écologie urbaine, Paticia Blanc, Directrice Générale de l’Agence Seine-Normandie, et Pierre-Yves Martin, Maire de Livry-Gargan, ont inauguré mercredi 9 octobre à Livry-Gargan (93190) le bassin du Rouailler. Cette immense infrastructure de rétention et de filtrage des eaux marque une avancée majeure pour la lutte contre les inondations dont peuvent être victimes les riverain.e.s, mais aussi pour l’amélioration de la qualité de l’eau du canal de l’Ourcq et de la Seine.


Le Département de Seine-Saint-Denis et l’Education Nationale forment les personnels de collèges à la lutte contre le sexisme

Mardi 8 octobre avait lieu à Bobigny une journée de formation à la lutte contre le sexisme à destination des professionnel.le.s des collèges de Seine-Saint-Denis. Organisée par l’Observatoire départemental des violences envers les femmes, en partenariat avec la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale de Seine-Saint-Denis (DSDEN), cette journée a permis de donner au personnel des collèges des clés de compréhension et des outils d’aide à destination du public jeune qu’ils encadrent.


Création de la carte Ikaria, pour un accès privilégié à la culture et aux loisirs des seniors en Seine-Saint-Denis

Stéphane Troussel, Président du Département de Seine-Saint-Denis, s’est rendu vendredi 4 octobre au Nouveau Théâtre de Montreuil à l’occasion du lancement de la carte Ikaria. Cette carte, accessible à l’ensemble des personnes de plus 60 ans résidant en Seine-Saint-Denis, donnera accès à de nombreux avantages au sein des lieux culturels et de loisirs du département.


La Seine-Saint-Denis se dote d’un nouveau Schéma pour l’autonomie des personnes

Le Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis a voté jeudi 3 octobre à l’unanimité le nouveau Schéma pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap.


La Seine-Saint-Denis devient le premier département « Territoire accueillant »

La Seine-Saint-Denis est le premier département à rejoindre l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants (ANVITA), fondée en septembre 2018 par le Maire de Grande Synthe Damien Carême. En s’engageant dans cette démarche, la Seine-Saint-Denis réaffirme sa mobilisation en faveur d’un accueil digne sur son territoire des personnes migrantes, et notamment des Mineur.e.s Non Accompagné.e.s (MNA).


« Logement d’abord » : une expérimentation utile mais qui doit être confortée dans la durée pour le Département de Seine-Saint-Denis

Alors que se tient aujourd’hui mardi 1er octobre à Aubervilliers une journée autour du « Logement d’abord », en partenariat avec Interlogement93, Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, a interpellé l’État sur la nécessité d’agir de manière plus cohérente et globale en faveur du logement des personnes précaires.


Emmaüs Défi, les artistes du 6B et le Département de Seine-Saint-Denis réunis pour rendre l’art accessible aux plus démuni.es

Le Département de la Seine-Saint-Denis et Emmaüs Défi ont dévoilé vendredi 27 septembre les œuvres d’art mises à la vente au sein de la Banque Solidaire de l’Equipement (BSE) d’Aubervilliers. Cette initiative inédite, réalisée grâce aux artistes du 6B avec l’aide du « IN Seine-Saint-Denis », la marque territoriale du Département, permet de rendre l’art accessible aux foyers les plus modestes.


Action Logement et le Département de la Seine-Saint-Denis s’engagent pour le logement des salarié.e.s et le développement de la Seine-Saint-Denis

Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, et Jean-Jacques Perot, Vice-président du Comité régional d’Action Logement Île-de-France, ont signé mardi 24 septembre, à l’occasion du Congrès HLM de l’Union Sociale pour l’Habitat (USH) qui se tient actuellement à Paris, un protocole de préfiguration de partenariat pour le logement des salariés et le développement de la Seine-Saint-Denis.


Le Département de la Seine-Saint-Denis prend un arrêté d’interdiction de l’usage de pesticides sur son territoire

Le Département de la Seine-Saint-Denis, représenté par son Président Stéphane Troussel et son Vice-président chargé de l’écologie urbaine Bélaïde Bedreddine, a signé mercredi 18 septembre un arrêté interdisant l’usage de pesticides sur son territoire. Cet engagement vient soutenir et renforcer les décisions déjà prises en ce sens par plusieurs villes de France et par le Département du Val de Marne.


Journées Européennes du Patrimoine : lancement d’une collecte pour sauvegarder la Poudrerie Nationale de Sevran-Livry

Le Département de Seine-Saint-Denis lance à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine un appel à mécénat populaire pour sauvegarder le patrimoine de l’ancienne Poudrerie Nationale de Sevran-Livry. Cette collecte, organisée avec la Mission Bern en lien avec la Fondation du Patrimoine, permettra de rénover trois bâtiments en péril de cette poudrerie créée en 1865 par Napoléon III et aujourd’hui transformée en parc. Stéphane Troussel, Président du Département de Seine-Saint-Denis et Belaïde Bedreddine, Vice-président chargé de l’écologie urbaine, lanceront officiellement la collecte lors d’une visite du Parc dimanche matin.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 400