Stratégie pauvreté - Et maintenant, des paroles aux actes !

le 13 septembre 2018

Depuis maintenant plusieurs mois, 19 Départements proposent de tester le revenu de base en le rendant automatique et ouvert aux jeunes. Le président de la République propose aujourd’hui un revenu universel d’activité. Nous sommes prêts et nous voulons même l’ouvrir aux jeunes ; cela s’appelle le revenu de base ! Et cela suppose de considérablement modifier le financement des allocations de solidarités qui repose sur les plus pauvres.

Pour le reste, rien de nouveau sous le soleil. La plupart des mesures proposées, nous les faisons déjà : plan petite enfance, contrat jeunes majeurs, accompagnement des allocataires du RSA vers l’emploi. La question, c’est la gestion du nombre, et pour cela, il nous faut des moyens supplémentaires afin de renverser la tendance. Emmanuel Macron découvre que l’accompagnement social et professionnel des bénéficiaires du RSA doit être la priorité. Mais aujourd’hui, les Départements ne se contentent pas de verser le RSA : la Seine-Saint-Denis met 20 millions par an dans la politique d’insertion !

Alors même si je dis "banco" pour développer et mettre un coup d’accélérateur à ces mesures sur l’insertion ou l’enfance, j’attends de savoir ce qu’il y a sur la table en termes de moyens. Car comme dit le dicton, "chat échaudé craint l’eau froide".

8 milliards sur 4 ans sont annoncés, cela peut paraître beaucoup. Mais en comparaison, ce que les Départements paient à la place de l’État en matière de RSA, c’est près de 5 milliards chaque année ! Or, on parle de 200 millions pour les 10 territoires démonstrateurs. Surtout, où sera la cohérence si Bercy prend aux collectivités d’une main, ce que Agnès Buzyn leur donne de l’autre ? Et quelle cohérence encore si les mesures du plan pauvreté sont financées par les citoyens modestes via la baisse des APL, la hausse de la CSG, la désindexation des allocations ou la suppression de l’ISF… ?


Contact presse :
Cabinet de la présidence du département de la Seine-Saint-Denis : Antoine Delangre-Marini

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Coup d’envoi de la rentrée aux côtés de la communauté éducative

À l’occasion de cette rentrée, Stéphane Troussel se rendra dans cinq collèges du département pour rencontrer les personnels, les enseignants et les élèves et visiter les travaux effectués au cours de l’été


Le Département améliore les conditions d’accueil au sein de ses crèches

Stéphane Troussel se rendra à la crèche Etienne-Dolet à Bondy aux côtés de Sylvine Thomassin, Vice-Présidente du Conseil Général et Maire de la ville le mercredi 28 août à 11 heures


La Seine-Saint-Denis qui gagne : Teddy Tamgho champion du monde du triple saut

Stéphane Troussel adresse ses plus chaleureuses félicitations à Teddy Tamgho, licencié au Club Athlétique Montreuil93, pour le titre de champion du monde du triple saut aux mondiaux de Moscou.


"Une bonne nouvelle pour les jeunes de Seine-Saint-Denis"

Stéphane Troussel exprime sa satisfaction de voir le département compter parmi les dix territoires pilotes du dispositif "Garantie Jeunes" annoncé mardi par Matignon


Signature du protocole qui va changer les transports en Seine-Saint-Denis

Les annonces du 6 mars sur le Nouveau Grand Paris ont mis sur les rails la construction du Grand Paris Express, et un plan de mobilisation pour l’amélioration, l’entretien et l’extension du réseau existant


Contrairement à Monsieur Devedjian, je revendique l’égalité territoriale

J’ai rappelé hier, dans un texte cosigné par 30 élus de Seine-Saint-Denis, mon engagement résolu pour une Métropole intégrée qui dépasse les égoïsmes locaux et qui puisse enfin agir sur des questions aussi urgentes que le logement, l’égalité territoriale, les mobilités…


Contrairement à Monsieur Devedjian, je revendique l’égalité territoriale

J’ai rappelé hier, dans un texte cosigné par 30 élus de Seine-Saint-Denis, mon engagement résolu pour une Métropole intégrée qui dépasse les égoïsmes locaux et qui puisse enfin agir sur des questions aussi urgentes que le logement, l’égalité territoriale, les mobilités…


Compensation supplémentaire des dépenses de solidarité

Stéphane Troussel se félicite de cette annonce qui va indéniablement dans le bon sens, après des années de déni de la part des gouvernements de droite.


Lancement des travaux de peinture

Coup double pour le Département : 200 séquano-dionysiens en situation d’insertion mobilisés pour repeindre 33 collèges


Visite de l’association C2DI

Dans le cadre des Journées Île-De-France-Europe, Stéphane Troussel visitera, le jeudi 27 juin, l’association C2Di située à Aulnay-sous-Bois

0 | ... | 310 | 320 | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | 400