Schéma départemental de la petite enfance et de la parentalité 2014-2017

Ce schéma est complémentaire du plan « Petite Enfance et Parentalité » 2015-2020 adopté en séance le 16 octobre 2014, par lequel le Conseil général s’engage dans cette politique de manière exceptionnelle. Ce plan prévoit en effet de créer 3 500 nouvelles places d’accueil et de doubler son effort d’investissement dans les crèches, les PMI et les circonscriptions sociales, grâce à un budget de 80 millions d’euros.

Le 25 novembre 2014, Stéphane Troussel, Président du conseil général, Laurence Rossignol, Secrétaire d’État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie et Jean-Pierre Tourbin, Président du conseil d’administration de la CAF 93 ont signé, en présence de M. Deroussen, président du CA de la CNAF et de M. Galli, Préfet de la Seine-Saint-Denis, le schéma départemental de la petite enfance et de la parentalité 2014-2017.

Expérimenté en Seine-Saint-Denis, le schéma est un instrument de coordination qui associe le département, l’Etat et la CAF mais qui est également ouvert à la signature de l’ensemble des acteurs impliqués dans le champ de la petite enfance.

Ce schéma est complémentaire du plan « Petite Enfance et Parentalité » 2015-2020 adopté en séance le 16 octobre 2014, par lequel le Conseil général s’engage dans cette politique de manière exceptionnelle. Ce plan prévoit en effet de créer 3 500 nouvelles places d’accueil et de doubler son effort d’investissement dans les crèches, les PMI et les circonscriptions sociales, grâce à un budget de 80 millions d’euros.

La Seine-Saint-Denis est non seulement le département où le taux de natalité est le plus élevé de France métropolitaine, mais également celui où le taux de couverture des besoins en mode d’accueil du jeune enfant reste le plus faible : 30% contre 50% au niveau national. Le plan « Petite Enfance et Parentalité » propose donc une nouvelle aide pour la création de 2 500 nouvelles places d’accueil collectif au sein de structures publiques ou privées. Une cartographie prioritaire a été élaborée en prenant en compte pour chaque commune le taux de couverture et les revenus annuels des familles. En outre, 1 000 nouvelles places d’accueil individuel seront créées, notamment à travers l’aide à la construction de près de 50 nouvelles « Maisons des Assistantes Maternelles » (MAM).

Le plan prévoit également un programme exceptionnel de rénovation et de modernisation des 55 crèches départementales, des 117 centres de PMI et de planification familiale ainsi que des circonscriptions de service social et ASE. Les priorités de cet investissement sont d’améliorer la qualité du cadre d’accueil des enfants et des familles mais aussi d’améliorer les conditions de travail des personnels, la performance énergétique et l’accessibilité des bâtiments aux personnes en situation de handicap. Les crèches feront également l’objet d’aménagements de leurs espaces extérieurs et jardins d’enfants afin d’y développer de nouvelles activités d’éveil.

Dès 2015, des opérations de rénovation lourde seront engagées dans les crèches Voltaire à Montreuil, Floréal à Romainville et Jean-Jaurès à la Courneuve ainsi que dans les circonscriptions ASE/PMI ou de service social à Clichy-sous-Bois, au Blanc-Mesnil, à Bondy et Villemomble.

Soutenu par la banque de développement du Conseil de l’Europe et la banque européenne d’investissement, le plan « Petite Enfance et Parentalité » constitue un engagement historique du conseil général en faveur de l’enfance et de la famille, politique essentielle pour l’avenir de notre département.

JPEG - 96.8 ko

Visite de la crèche Léon-Blum à Bondy, mardi 25 novembre 2014

à lire aussi

Huit jeunes Montreuillois embarqués dans une belle aventure

Chaque année, en marge de ses défis, l’aventurier Charles Hedrich se propose d’emmener des jeunes des quartiers populaires à la découverte d’un espace naturel sauvage ou dépaysant. Cette année, son association emmènera 8 jeunes Montreuillois en Baie de Somme où l’explorateur, engagé dans un tour de France à la rame, les rejoindra.


Dire la violence pour l’interdire : Les jeunes ont des idées

1000 collégien-ne-s du département se sont mobilisé-e-s pour faire reculer les comportements sexistes et violents dans les relations filles/garçons.


L’Eurodictée à La Courneuve !

L’Eurodictée se déroule en mai dans 12 villes d’Ile-de-France. Après Pierrefitte et La Courneuve le 18 mai, elle se tiendra à Clichy-sous-Bois le 27 mai 2016 pour la troisième date dans notre département avant la grande finale le 10 juin à Saint-Denis !


Le Tzen 3, un projet pour améliorer la mobilité, le cadre de vie et le développement économique

A l’occasion du lancement de l’enquête publique du projet, une visite de présentation du parcours en réalité augmentée a permis de constater sur place et en temps réel les transformations à venir de l’espace public grâce au Tzen3.


Antigone par La troupe éphémère

La troupe éphémère est un projet avec des jeunes amateurs au Théâtre Gérard-Philipe à Saint-Denis. Les 12 et 13 mai, ils jouent Antigone de Sophocle sur cette grande scène nationale d’art dramatique. Reportage avec diaporama sonore.

0 | ... | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | ... | 390