Restitution de la résidence In situ, « Musique à Ouïr », au collège Raymond-Poincaré à La Courneuve

le 26 juin 2014

Vendredi 27 juin à 14 heures, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera à la restitution d’une des 10 résidences IN SITU, « Musiques à Ouïr » aux côtés de l’artiste, Denis Charolles, de l’équipe éducative et des élèves qui donneront à cette occasion un concert.

En septembre dernier, pendant 2 jours, Denis Charolles et ses musiciens ont fait des « Irrup’sons » dans une dizaine de classes, le principe étant d’entrer de manière inattendue dans les classes pendant les cours et de jouer/improviser différents morceaux du répertoire de la compagnie, pendant une quinzaine de minutes. A l’issue de ces deux jours, un concert surprise s’est déroulé dans la cours de récréation.

Puis tout au long de l’année, Denis Charolles a travaillé avec la classe de 6ème5 tous les lundis, pour mener sa résidence autour d’une adaptation de l’œuvre de Maurice Ravel, L’enfant et les sortilèges, à partir du livret de Colette et à travers une réorchestration aux sonorités à la fois électriques et acoustiques et une scénographie originale.

In situ, résidences d’artistes dans les collèges

Depuis septembre 2007, le Conseil général invite un artiste (ou un collectif) en résidence dans 10 collèges du département, le temps d’une année scolaire, en lien avec une structure culturelle. Les artistes sont accueillis pour mener un travail artistique personnel. Tous les champs de la création artistique contemporaine sont concernés. La résidence s’échelonne sur une durée minimale d’un semestre, de l’arrivée de l’artiste jusqu’à la présentation finale des travaux, sous la forme d’une présence régulière et pour un total cumulé de 30 à 40 jours.

IN SITU, les chiffres clés

Budget annuel de In Situ pour le Département : 250.000 euros
60 artistes et collectifs ont participé à In Situ depuis 5 ans
20 domaines artistiques ont été représentés
45 collèges ont accueilli des résidences, dans 30 villes du département

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Semaine du développement durable : la Seine-Saint-Denis engagée

A l’occasion de la semaine du développement durable, avec Belaïde Bedreddine, vice-président en charge de l’Écologie urbaine, nous avons souhaité mettre en exergue plusieurs politiques menées par le Département à destination de ses agent-e-s, mais aussi plus largement à destination de tou-te-s les habitant-e-s de la Seine-Saint-Denis.








Le département de la Seine-Saint-Denis ouvre un lieu d’écoute et d’orientation pour les agent-e-s victimes de violences

Le département de la Seine-Saint-Denis s’efforce d’être en première ligne dans la lutte contre toutes les formes d’inégalité et de violences qui s’exercent en particulier à l’encontre des femmes, y compris au sein de notre collectivité. Nous avons donc souhaité ouvrir à destination de nos agent-e-s une permanence d’accueil et d’écoute, assurée par le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF 93).



0 | ... | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | ... | 390