Restitution de la résidence In situ, « Musique à Ouïr », au collège Raymond-Poincaré à La Courneuve

le 26 juin 2014

Vendredi 27 juin à 14 heures, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera à la restitution d’une des 10 résidences IN SITU, « Musiques à Ouïr » aux côtés de l’artiste, Denis Charolles, de l’équipe éducative et des élèves qui donneront à cette occasion un concert.

En septembre dernier, pendant 2 jours, Denis Charolles et ses musiciens ont fait des « Irrup’sons » dans une dizaine de classes, le principe étant d’entrer de manière inattendue dans les classes pendant les cours et de jouer/improviser différents morceaux du répertoire de la compagnie, pendant une quinzaine de minutes. A l’issue de ces deux jours, un concert surprise s’est déroulé dans la cours de récréation.

Puis tout au long de l’année, Denis Charolles a travaillé avec la classe de 6ème5 tous les lundis, pour mener sa résidence autour d’une adaptation de l’œuvre de Maurice Ravel, L’enfant et les sortilèges, à partir du livret de Colette et à travers une réorchestration aux sonorités à la fois électriques et acoustiques et une scénographie originale.

In situ, résidences d’artistes dans les collèges

Depuis septembre 2007, le Conseil général invite un artiste (ou un collectif) en résidence dans 10 collèges du département, le temps d’une année scolaire, en lien avec une structure culturelle. Les artistes sont accueillis pour mener un travail artistique personnel. Tous les champs de la création artistique contemporaine sont concernés. La résidence s’échelonne sur une durée minimale d’un semestre, de l’arrivée de l’artiste jusqu’à la présentation finale des travaux, sous la forme d’une présence régulière et pour un total cumulé de 30 à 40 jours.

IN SITU, les chiffres clés

Budget annuel de In Situ pour le Département : 250.000 euros
60 artistes et collectifs ont participé à In Situ depuis 5 ans
20 domaines artistiques ont été représentés
45 collèges ont accueilli des résidences, dans 30 villes du département

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi de validation des emprunts dits "toxiques"

Déclaration de Stéphane Troussel suite à l’annonce d’une proposition de loi de validation des emprunts dits "toxiques" contractés par les collectivités locales


8 nouveaux contentieux contre les banques

Avant le terme du délai de prescription, le Département initie 8 nouveaux contentieux sur des produits structurés, porteurs d’un risque important pour la collectivité


Inauguration des 16 gares RER B nord + modernisées

Des transports du quotidien améliorés pour la qualité de vie des séquano-dionysiens


Stéphane Troussel rend hommage à Pierre Mauroy

« Pierre Mauroy restera une figure incontournable du socialisme » déclare le Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis


Maintien de la subvention au Conservatoire d’Aubervilliers-La Courneuve

Dans un courrier adressé à la Ministre de la culture le 14 mars, Stéphane Troussel demandait à Aurélie Filippetti, de reconsidérer le projet du ministère de baisser sa subvention au conservatoire, il a été entendu


Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs

Lors de la séance du 18 avril, les élus de l’Assemblée départementale ont adopté un Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs (P.R.E.S) en Seine-Saint-Denis


Stéphane Troussel reçu à Bercy

Après avoir interpellé l’État sur la question des emprunts toxiques, Stéphane Troussel a été reçu, le 16 avril, par le cabinet du ministre de l’Économie et des Finances Pierre Moscovici


Aux côtés des parents mobilisés pour l’école en Seine-Saint-Denis

Mardi 16 avril, je me rendrai auprès des parents d’élèves des écoles Paul Doumer et Anatole France de La Courneuve qui occuperont symboliquement l’établissement de leurs enfants pendant une heure, comme le feront les parents de nombreuses autres écoles du Département.


Amnistie des banques : c’est NON !

Stéphane Troussel réagit aux articles de presse qui font état de l’intention du Gouvernement de faire adopter une loi d’amnistie des banques sur la question des emprunts toxiques


Lieux de Résistance et de déportation : le Département poursuit son travail de mémoire

Vernissage de l’exposition Résistants [1940-1944] Photographies des graffiti du Fort de Romainville, présentée aux Archives départementales du 10 avril au 5 juillet

0 | ... | 320 | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | 400 | 410