Restitution de la résidence In situ, « Musique à Ouïr », au collège Raymond-Poincaré à La Courneuve

le 26 juin 2014

Vendredi 27 juin à 14 heures, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera à la restitution d’une des 10 résidences IN SITU, « Musiques à Ouïr » aux côtés de l’artiste, Denis Charolles, de l’équipe éducative et des élèves qui donneront à cette occasion un concert.

En septembre dernier, pendant 2 jours, Denis Charolles et ses musiciens ont fait des « Irrup’sons » dans une dizaine de classes, le principe étant d’entrer de manière inattendue dans les classes pendant les cours et de jouer/improviser différents morceaux du répertoire de la compagnie, pendant une quinzaine de minutes. A l’issue de ces deux jours, un concert surprise s’est déroulé dans la cours de récréation.

Puis tout au long de l’année, Denis Charolles a travaillé avec la classe de 6ème5 tous les lundis, pour mener sa résidence autour d’une adaptation de l’œuvre de Maurice Ravel, L’enfant et les sortilèges, à partir du livret de Colette et à travers une réorchestration aux sonorités à la fois électriques et acoustiques et une scénographie originale.

In situ, résidences d’artistes dans les collèges

Depuis septembre 2007, le Conseil général invite un artiste (ou un collectif) en résidence dans 10 collèges du département, le temps d’une année scolaire, en lien avec une structure culturelle. Les artistes sont accueillis pour mener un travail artistique personnel. Tous les champs de la création artistique contemporaine sont concernés. La résidence s’échelonne sur une durée minimale d’un semestre, de l’arrivée de l’artiste jusqu’à la présentation finale des travaux, sous la forme d’une présence régulière et pour un total cumulé de 30 à 40 jours.

IN SITU, les chiffres clés

Budget annuel de In Situ pour le Département : 250.000 euros
60 artistes et collectifs ont participé à In Situ depuis 5 ans
20 domaines artistiques ont été représentés
45 collèges ont accueilli des résidences, dans 30 villes du département

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Exclusion de l’ex-RN2 du nouveau péage poids lourds

Le Gouvernement s’apprête à publier un décret sur le réseau routier local concerné par le nouveau péage de transit poids lourds. L’intégration des autoroutes et l’exclusion de l’ex-RN2 entraîneraient un report de trafic important sur cette zone urbaine dense, déjà soumise à des taux de pollution importants.


Le Tzen 3 et le T1 continuent d’avancer !

Le 1er octobre, le Conseil du STIF devrait permettre l’avancée de deux projets de transports importants pour la Seine-Saint-Denis et très attendus par les habitants : le Tzen3 et le prolongement du T1 à l’est.


L’art entre au collège

Le Département rend l’art accessible à tous grâce au 1% artistique dans les nouveaux collèges.


Pour un encadrement des loyers en Seine-Saint-Denis

En Seine-Saint-Denis, comme dans les grandes métropoles, la crise du logement est plus que jamais un sujet de préoccupation majeur. Ici comme ailleurs, les loyers connaissent une hausse continue depuis plus de 20 ans.


Rentrée exceptionnelle avec l’ouverture de 12 collèges

Le collège numérique n’est plus un rêve futuriste, c’est une réalité en Seine-Saint-Denis !


Emprunts toxiques

Pour Stéphane Troussel, la loi votée le 17 juillet, relative à la sécurisation des contrats de prêts structurés, qui permet rétroactivement d’exonérer les banques de leurs excès pour en faire reposer le coût sur les contribuables locaux est intolérable pour le département et les collectivités dupées par ces organismes financiers.


Métropole du Grand Paris

Pour Stéphane Troussel, le Président du Conseil général, il faut tenir le cap d’une métropole forte et solidaire et se garder d’une « métropole machin ».


Décision de financement de la ligne 16 : un métro qui va changer la vie en Seine-Saint-Denis

Vendredi 4 juillet 2014, le Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris acte l’investissement nécessaire pour la réalisation de la ligne 16 intégrée dans le schéma du Nouveau Grand Paris des transports.


Inauguration d’une SEGPA entièrement rénovée au collège Gustave-Courbet de Romainville

Lundi 30 juin à 12 heures, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, inaugurera la nouvelle SEGPA du collège Gustave-Courbet à Romainville, aux côtés de Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale, Corinne Valls, Maire de Romainville et Mathieu Hanotin, Vice-président du Conseil général en charge de l’éducation.

0 | ... | 280 | 290 | 300 | 310 | 320 | 330 | 340 | 350 | 360 | ... | 420