Remise du rapport Germain sur les emplois d’avenir

le 18 septembre 2013

"La spécificité de la Seine-Saint-Denis reconnue, l’engagement de ses collectivités salué" déclare Stéphane Troussel, Président du Conseil général.

PNG - 4.4 ko

La commission présidée par le député Jean-Marc Germain a remis, aujourd’hui, son rapport sur l’application du dispositif des emplois d’avenir.

J’en ai pris connaissance et je me réjouis que, pour l’essentiel, les conclusions du rapport rejoignent ce que je dis depuis plusieurs mois sur ce dispositif.

Il affirme la qualité du dispositif et souligne que sa montée en puissance correspond à l’inversion de la courbe du chômage des jeunes.

Il reconnaît la spécificité de certains territoires, comme celui de la Seine-Saint-Denis : les objectifs étaient trop élevés, l’offre d’emplois structurellement trop fragile pour espérer un démarrage du dispositif équivalent à celui de territoires ruraux.

Il souligne que, dans un contexte particulièrement difficile, les collectivités de Seine-Saint-Denis ont réalisés un effort particulièrement important puisqu’au 1er septembre, elles avaient embauchées 655 jeunes contre 245 en moyenne dans les autres départements franciliens. Je tiens à rappeler qu’à cette date, la Seine-Saint-Denis est le département qui compte le plus de contrats d’avenir signés. Le Conseil général, mobilisé pour l’emploi, a pris toute sa part en s’engageant sur 150 emplois d’avenir et a d’ores et déjà rempli son objectif pour 2013.

Il propose enfin de faire évoluer les emplois d’avenir vers plus de solidarité, plus de souplesse, plus de moyens sans toucher à l’essentiel, ce qui fait la qualité de ces contrats : l’accompagnement, la formation.

Plus de solidarité c’est, par exemple, mutualiser les objectifs et les offres d’emploi entre les missions locales et orienter prioritairement les recrutements d’emplois d’avenir par les grands comptes et les entreprises publiques vers les jeunes issus des Zones Urbaines Sensibles.

Plus de souplesse, c’est simplifier et dématérialiser la procédure administrative et permettre aux missions locales de sortir des critères dans la limite de 5% des crédits disponibles.

Plus de moyens enfin, en direction notamment des missions locales des zones défavorisées car il n’est pas normal d’observer des écarts de dotations, par jeunes accueillis, aussi importants entre territoires (du simple au double entre la région Île-de-France et la Haute-Normandie).

Les préconisations du rapport Germain vont dans le bon sens, celui d’une levée des obstacles, d’une meilleure prise en main par les acteurs d’un dispositif exigeant mais de qualité.

Je veux redire ma conviction : faire réussir les emplois d’avenir, c’est faire réussir les jeunes de ce département, leur donner la possibilité de s’impliquer, de travailler, de se former et de faire leurs preuves.

Stéphane Troussel, Président du Conseil général

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Inauguration de la nouvelle Académie du Red Star à Marville, avec le département de Seine-Saint-Denis

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine Saint-Denis, et les dirigeants du Red Star, se sont réunis jeudi 12 Septembre à l’occasion de l’ouverture de l’Académie du Red Star dans le Parc Départemental de Marville.


Réaction de Stéphane Troussel à la concertation sur le service public de l’insertion

Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint Denis, a participé ce matin au ministère du Travail au lancement de la concertation sur le Service public de l’insertion. Les Départements, en tant que chefs de file de l’action sociale, sont en effet en première ligne sur le sujet de l’insertion.


Ethique de la vie publique : le Département de Seine-Saint-Denis s’engage auprès de Transparency International

Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis, a signé jeudi 5 septembre 2019 la convention d’adhésion au Forum des Collectivités de l’ONG Transparency International, en présence de Marc-André Feffer, Président du conseil d’administration de Transparency International France. Cette signature vient confirmer et renforcer l’engagement du Département en faveur de l’éthique dans la vie publique et économique.


Le Département de Seine-Saint-Denis, Plaine Commune et Est Ensemble demandent des moyens supplémentaires pour lutter contre les violences conjugales

« Les dispositifs de protection des femmes victimes de violence existent, il faut des moyens pour les mettre en œuvre et les pérenniser » : tel est, en substance, le message que Est Ensemble, Plaine Commune et le Département de Seine-Saint-Denis ont porté à l’occasion du Grenelle contre les violences conjugales organisé mardi par la Préfecture du département de Seine-Saint-Denis.


Ouverture en Seine-Saint-Denis de la première classe de collège de France pour enfants autistes

Lundi 2 septembre a ouvert au sein du collège du Parc à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis la toute première classe de collège en France dédiée à l’accueil des enfants autistes. Conçue comme une véritable expérimentation, cette classe est le fruit d’un partenariat inédit entre l’Éducation Nationale, le Département de Seine-Saint-Denis et l’hôpital Ballanger d’Aulnay-sous-Bois.



Stéphane Troussel est heureux de lancer « Pâtisse In Seine-Saint-Denis », un concours de la marque territoriale In Seine Saint Denis pour créer LA pâtisserie emblématique du département !

La marque territoriale "In Seine-Saint-Denis" lance le concours "Pâtisse In Seine-Saint-Denis". Le principe est simple : créer, en équipe, la pâtisserie de la Seine-Saint-Denis à partir de produits issus du territoire, ou "made in Seine-Saint-Denis" !


Grand Paris Express : la rocade du futur métro définitivement sauvée !

Mardi 25 juin, le Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris a entériné la réalisation de l’interopérabilité en gare de Champigny centre – jonction sans changement entre les lignes 15 Est et 15 Sud –, fonctionnalité indispensable à la bonne exploitation de la future ligne 15. C’est un grand soulagement pour le Département de la Seine-Saint-Denis, qui s’est mobilisé aux côtés de nombreuses collectivités de la ligne 15 afin de sauver la rocade du futur métro.


JOP 2024 : les acteur.rices économiques de la Seine-Saint-Denis mobilisé.es pour l’emploi !

Pour la Seine-Saint-Denis, qui accueillera la plupart des épreuves et des installations olympiques, faire bénéficier les entreprises et les habitant.es du territoire des retombées en terme d’emplois est une condition de réussite des JO de 2024. Dans ce but, une première rencontre, dans le cadre de la Fabrique des Jeux, s’était déroulée le 19 décembre 2018 à la CCI de la Seine-Saint-Denis.


La Seine-Saint-Denis lance une campagne pour le référendum sur la privatisation d’ADP

Le Département lance une campagne afin de recueillir le soutien des habitantes et des habitants de Seine-Saint-Denis pour l’organisation d’un référendum pour ou contre la privatisation d’ADP.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 390