Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez les dernières informations à jour en suivant ce lien

Réforme des retraites : réaction de Stéphane Troussel

le 11 décembre 2019

Le Premier Ministre a déployé mercredi midi beaucoup d’énergie pour tenter de faire passer la pilule de la réforme des retraites, mais la réalité c’est que, contrairement à sa volonté proclamée de vouloir rassembler les Français.es, il ne cesse de les opposer. Il oppose les générations entre elles tout comme il oppose les salariés du privé et ceux du public.

Il n’y a pas besoin d’être énarque pour comprendre l’arnaque. La tentative de repousser l’application de sa réforme (si elle est si bonne, pourquoi doit-il s’engager à l’appliquer plus tard ?) ou de faire de petits cadeaux cache mal la réalité :

• Les Français.es vont devoir travailler plus longtemps : l’âge de départ à la retraite est reporté à 64 ans, contrairement à l’engagement de campagne du président de la République ;
• Leurs pensions vont baisser : si on calcule leurs retraites sur la totalité de la carrière plutôt que sur les 25 meilleures années ou sur les 6 derniers mois, le niveau des pensions va mathématiquement baisser.

Le Premier Ministre a par ailleurs continué de répéter que cette réforme est plus juste et plus équitable. Mais l’équité, soyons clair, ça n’est pas comme il l’a dit de traiter de la même manière le ministre et la caissière. L’équité c’est de traiter mieux la caissière qui a eu un métier pénible. Or, force est de constater que la question de la pénibilité est la grande absente de la réforme voulue par le gouvernement. Cela n’est pas étonnant quand on sait par exemple que le gouvernement s’est empressé dès son arrivée au pouvoir de vider de sa substance le compte personnel de prévention de la pénibilité.

Pour faire renoncer le gouvernement, il faut maintenir la pression sociale et politique et ne pas se laisser endormir.


Contact presse
Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis
Grégoire Larrieu / glarrieu@seinesaintdenis.fr / 06 35 84 13 82

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Coup d’envoi de la 3ème saison du concours d’idées « Go In Seine-Saint-Denis »

In Seine-Saint-Denis, la marque territoriale initiée par le Département, lance ce mercredi 3 juin la 3ème saison de son concours d’idées « Go In Seine-Saint-Denis ». Du 3 juin au 31 août 2020, les participant.e.s pourront envoyer leur projet et ainsi espérer être soutenu.e.s dans sa concrétisation par le In Seine-Saint-Denis et son réseau d’ambassadeur.rice.s.


Le Département permet la réouverture des 130 collèges publics de la Seine-Saint-Denis

Ce matin, Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, s’est rendu au collège Gustave Courbet à Pierrefitte-sur-Seine pour rencontrer le principal de l’établissement, l’équipe pédagogique et les agent.e.s départementaux.ales qui ont œuvré activement pour permettre la réouverture du collège dès aujourd’hui


Réouverture des 8 parcs départementaux de la Seine-Saint-Denis à partir du samedi 30 mai

Faisant suite aux dernières annonces gouvernementales concernant les règles du déconfinement, le Département de la Seine-Saint-Denis rouvrira à compter du samedi 30 mai l’ensemble de ses 8 parcs départementaux.


Réaction de Stéphane Troussel au rapport de l’Institut Montaigne sur l’Emploi et l’insertion en Seine-Saint-Denis

Alors que l’Institut Montaigne publie ce mercredi 27 mai un rapport sur l’Emploi et l’insertion en Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, tient à rappeler que la question de la « gouvernance » des dispositifs ne saurait servir à évacuer à peu de frais la question du manque de moyens.


Les Présidents des Départements de Meurthe-et-Moselle et de Seine-Saint-Denis plaident pour un retour au collège des élèves en décrochage

Mathieu Klein et Stéphane Troussel, Présidents des Départements de Meurthe-et-Moselle et de Seine-Saint-Denis, plaident pour un retour au collège des élèves en décrochage


BNP Paribas Personal Finance et le Département de la Seine-Saint-Denis s’engagent pour l’inclusion numérique des enfants

Dès cette semaine, 800 ordinateurs seront distribués à des collégiens et lycéens sans équipement dont 300 ordinateurs et 61 cartes SIM destinés aux enfants de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) de Seine-Saint-Denis. Une initiative du Département de la Seine-Saint-Denis et de BNP Paribas Personal Finance engagés ensemble en faveur de l’inclusion numérique et de la continuité pédagogique.


Le Préfet de la Seine-Saint-Denis autorise la réouverture du Parc départemental Georges Valbon

Le Préfet de la Seine-Saint-Denis a informé mardi soir par courrier Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, de l’autorisation de réouverture du Parc Georges Valbon à partir de jeudi 14 mai, à titre expérimental.


Le Département de la Seine-Saint-Denis demande la réouverture des parcs départementaux dès le 11 mai

Alors que la Seine-Saint-Denis fera très probablement partie des territoires en « rouge » le 11 mai prochain, le Conseil Départemental demande à l’Etat de permettre de nouveau l’accès de la population aux parcs départementaux de la Seine-Saint-Denis.


Réaction de Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, au plan de déconfinement annoncé par le Premier Ministre

Réaction de Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, au plan de déconfinement annoncé par le Premier Ministre


Masques « grand public » : l’après 11 mai

Le Département de la Seine-Saint-Denis a passé un marché qui lui garantit de pouvoir acheter 1 million de masques « grand public » en tissu lavables 50 fois

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 460