RSA : oui à la renationalisation, mais au juste prix !

le 26 février 2016

Les annonces faites par le Premier ministre marquent un certain nombre d’avancées dont je me félicite, notamment la préservation de ressources dynamiques et la volonté réaffirmée de renationaliser le RSA que nous demandons depuis de nombreuses années. Il s’agit de sortir la Seine-Saint-Denis du piège financier dans lequel les lois Raffarin l’ont placée en faisant assumer les dépenses de solidarité nationale par les habitants les plus pauvres.

Les annonces faites par le Premier ministre marquent un certain nombre d’avancées dont je me félicite, notamment la préservation de ressources dynamiques et la volonté réaffirmée de renationaliser le RSA que nous demandons depuis de nombreuses années. Il s’agit de sortir la Seine-Saint-Denis du piège financier dans lequel les lois Raffarin l’ont placée en faisant assumer les dépenses de solidarité nationale par les habitants les plus pauvres.

Mais les modalités d’application ne peuvent pas avoir pour conséquence de figer les inégalités territoriales que nous combattons.

Aussi, je rappelle les exigences que nous posons pour que cette renationalisation soit une vraie mesure de justice :
- l’année de référence ne peut pas être celle d’un pic en matière de dépenses de RSA comme 2016. Pour mémoire, nous n’inscrirons dans notre budget 2016 que les dépenses déjà inscrites en 2015 car les habitants de la Seine-Saint-Denis ne peuvent plus payer à la place de l’État l’augmentation des dépenses de solidarité nationale.
- un fonds d’urgence doit être prévu dès 2016 pour les départements les plus en difficulté. Je rappelle à ce titre que l’impasse budgétaire sur le RSA qui était de 5 millions en 2015 pourrait avoisiner les 40 millions en 2016 pour la Seine-Saint-Denis.
- enfin, le transfert de ressources vers l’Etat doit tenir compte des réalités et des inégalités qui existent déjà face aux dépenses de RSA.

Le niveau du reste à charge doit ainsi être pris en compte sous peine de graver dans le marbre le scandale qui fait que les habitants de Seine-Saint-Denis paient 152 euros de leur poche pour un RSA mensuel de 525 euros, quand ceux des Hauts de Seine n’en versent que 75 euros.

Je serai particulièrement mobilisé dans les discussions que l’ADF et le gouvernement poursuivront pour parvenir à un accord afin que ces exigences soient bien prises en compte.

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Inauguration du Relais à Pantin

Vendredi 31 janvier 2014, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera à l’inauguration du Relais, restaurant d’insertion situé à Pantin.


Le Département lutte contre le décrochage scolaire en ACTE

Jeudi 30 janvier, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, et Jean-Louis Brison, Directeur académique des services de l’éducation nationale de la Seine-Saint-Denis, signeront la nouvelle Charte pour l’Accompagnement des Collégiens Temporairement Exclus.


Séance de l’assemblée départementale du 12 décembre 2013

La nouvelle carte cantonale, l’aide aux associations recourant aux emplois d’avenir et l’aide à la formation au Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateurs ou de Directeurs pour les jeunes séquano-dionysiens à l’ordre du jour.


Signature du protocole d’urgence Accueil 72h

Mercredi 11 décembre, Stéphane Troussel, Président du Conseil général et Sylvie Moisson, Procureure de la République, signeront un protocole d’ « accueil 72h ». Ce dispositif est l’une des nouvelles possibilités d’accueil d’urgence ouverte par la loi du 5 mars 2007, réformant la protection de l’enfance.


Le Conseil général soutient la première rencontre du réseau des Missions locales de Seine-Saint-Denis

Lundi 9 décembre, Stéphane Troussel participera au lancement de la première rencontre du réseau Convergence 93, qui se déroulera à la salle Jacques Brel de Pantin, sur le thème « Réseau et partenariat ».


Mort de Nelson Mandela

Nelson Mandela est mort le 5 décembre à l’âge de 95 ans à son domicile de Johannesburg, la Seine-Saint-Denis lui rend hommage.


Succès de la plateforme des stages de 3ème

3 semaines après son lancement, le succès de la plateforme des stages du Conseil général démontre à quel point cet outil est utile et nécessaire aux collégiens du département.


La prochaine conférence climat aura lieu au Bourget en 2015

La Seine-Saint-Denis est fière d’accueillir ce rendez-vous crucial pour l’avenir de la planète.


Le Département invite les Stanois à visiter le futur collège en cours de reconstruction

Le 23 novembre, dans le cadre d’une visite des grands chantiers de la ville organisée par la Mairie de Stains, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, invite les Stanois à découvrir le chantier du futur collège, dont l’ouverture est prévue à la rentrée 2014.


0 | ... | 310 | 320 | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | ... | 420