Protection de l’enfant, accompagnement des familles

La politique départementale de protection de l’enfance vise à développer un large panel de réponses éducatives pour prévenir les situations difficiles et accompagner les enfants en danger.


Elle s’inscrit dans un contexte difficile : les situations d’urgence, souvent liées à la précarité et à l’errance, ont de fortes conséquences sur les activités et rendent difficile la concrétisation de la priorité donnée par le Département à la prévention.
Il entend cependant conforter les alternatives à la séparation de l’enfant d’avec sa famille, le travail en réseau au niveau local, les dynamiques de prévention spécialisée et le déploiement de structures innovantes.

 Priorité à la prévention

Le Département soutient les familles dans leurs responsabilités éducatives. Plusieurs actions contribuent à réduire le recours aux placements :

  • le soutien à l’exercice des compétences parentales (Maisons de parents,
    lieux d’écoute, d’appui et d’accompagnement…) ;
  • les lieux d’accueil et d’écoute des jeunes (Maisons des ados, Points accueil jeunes…) ;
  • l’accueil de jour (service d’accueil de jour Du Breuil à Bondy, auquel s’est ajouté un second service à La Courneuve en 2008). Il s’agit d’éviter le placement des enfants en famille d’accueil ou en foyer et de permettre aux familles de surmonter leurs difficultés ;
  • les prestations des techniciennes de l’intervention sociale et familiale, dont les missions sont l’évaluation et la prévention des difficultés des familles, en partenariat avec les autres travailleurs sociaux ;
  • les actions éducatives en milieu ouvert et les actions éducatives à domicile, qui permettent de traiter les situations familiales où existent une difficulté éducative ou un danger potentiel pour l’enfant, sans les séparer de leur famille ;
  • les aides financières, qui recouvrent des aides afférentes au logement, aux
    dépenses alimentaires, aux frais de scolarité, aux loisirs des enfants.

 Observer, signaler

PNG - 61.9 ko

L’instauration de la cellule de recueil, de traitement et d’évaluation des informations préoccupantes et le développement de l’Observatoire partagé de l’enfance en danger sont deux priorités. Il s’agit de rendre lisibles les
circuits de signalement, d’améliorer le traitement des informations, de conseiller et informer les professionnels, en renforçant les partenariats avec l’Éducation nationale, les hôpitaux, la Justice et l’ensemble des services sociaux.
Quant à la prévention spécialisée, elle vise à prévenir la marginalisation et à faciliter l’insertion des jeunes et de leurs familles. Neuf associations interviennent dans 53 quartiers de 26 villes. Plus de 10 600 jeunes ont été suivis dans le cadre d’actions collectives en 2008. Plus de 6 300 l’ont été dans le cadre d’actions individuelles.

 Accueillir les mères isolées

Il existe trois pôles d’accueil mères/enfants au sein de l’établissement public départemental CDEF : le Castel de l’Ermitage au Raincy, la structure d’accueil des mineures enceintes Colette-Coulon à Saint-Ouen et la structure d’accueil d’urgence mères-enfants George-Sand à Saint-Denis. Ce pôle compte 45 places. Les équipes pluridisciplinaires accompagnent les jeunes femmes au quotidien et les aident à construire un projet et à le réaliser.
Le Département soutient également l’hébergement des mères enceintes ou avec leurs enfants en maisons et centres maternels associatifs en Seine- Saint-Denis.

À LIRE AUSSI

Votre avis sur le revenu de base

13 Départements, dont la Seine-Saint-Denis, ont décidé de s’engager pour étudier la faisabilité du revenu de base. Ils souhaitent recueillir votre avis sur les contours de ce revenu de base.


Tableau de bord de la santé en Seine-Saint-Denis

Fruit de la collaboration entre le Département et l’Observatoire Régional de la Santé d’Île-de-France, ce tableau de bord permet de suivre l’évolution de la situation sanitaire et de ses déterminants en Seine-Saint-Denis.


Schéma en faveur des personnes handicapées

Le Conseil général a adopté le 3ème Schéma départemental en faveur des personnes handicapées


3e Schéma en faveur des personnes âgées

Ce Schéma témoigne d’une volonté d’améliorer continuellement la conditions de vie des séniors

0 | 5

À LA UNE
Dans  Solidarités

Votre avis sur le revenu de base

13 Départements, dont la Seine-Saint-Denis, ont décidé de s’engager pour étudier la faisabilité du revenu de base. Ils souhaitent recueillir votre avis sur les contours de ce revenu de base.


Tableau de bord de la santé en Seine-Saint-Denis

Fruit de la collaboration entre le Département et l’Observatoire Régional de la Santé d’Île-de-France, ce tableau de bord permet de suivre l’évolution de la situation sanitaire et de ses déterminants en Seine-Saint-Denis.


Schéma en faveur des personnes handicapées

Le Conseil général a adopté le 3ème Schéma départemental en faveur des personnes handicapées


3e Schéma en faveur des personnes âgées

Ce Schéma témoigne d’une volonté d’améliorer continuellement la conditions de vie des séniors


À la PMI, on dépiste et on accompagne

Le service de PMI est engagé depuis toujours dans la prévention et le dépistage précoce des situations de handicap


Plan départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées

Le Plan départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées est un document co-signé par le Préfet de la Seine-Saint-Denis et le Président du Conseil général, son renouvellement est engagé depuis la fin de l’année 2012.


Règlement départemental d’aide sociale

Ce document rassemble les différentes prestations d’aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes adultes handicapées.


Soutenir les intervenants à domicile

Améliorer l’aide à domicile aux personnes âgées et handicapées en Seine-Saint-Denis : soutenir et accompagner les intervenants professionnels.


Le handicap psychique

29 clés pour faire avancer la réflexion sur les réponses aux besoins des personnes handicapées psychiques en Seine-Saint-Denis