Prolongement du T1 à Val-de-Fontenay

Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis participe à l’appel pour l’aboutissement du prolongement du tramway T1 à Val-de-Fontenay.

Nous, élus locaux, dans la diversité de nos engagements et de nos convictions, souhaitons réaffirmer notre volonté commune de voir avancer et aboutir le prolongement du tramway T1 à Val-de-Fontenay dans les modalités et le calendrier prévus dans la déclaration d’utilité publique.

Nous ne pouvons pas accepter que ce projet d’intérêt général qui quotidiennement servira à plus de 50 000 voyageurs, contribuera au désenclavement de notre territoire, à l’embellissement des villes et à une diminution de 800 tonnes d’émission CO2 par an soit davantage retardé. Alors que nous recevons la COP 21 dans quelques semaines, et alors que nous avons organisé le 25 septembre, la première journée nationale de la qualité de l’air, il est impensable qu’un projet permettant de lutter contre la pollution soit entravé.

15 ans que les habitants de Noisy-le-Sec, Romainville, Montreuil et Fontenay attendent d’être desservis par ce mode de transport moderne, futur axe structurant pour ce territoire, en correspondance avec le RER E, le RER A, la ligne 5, le prolongement de la ligne 1 et 11, le Tram Express Nord, le Tzen3 et la ligne 15.

Nous n’oublions pas non plus les 100 000 usagers du tronçon historique qui attendent avec impatience le renouvellement du matériel roulant et l’amélioration de leurs conditions de transport aujourd’hui fortement dégradées. Améliorations qui ne pourront intervenir sans ce prolongement.

2019 c’est déjà très loin, nous ne saurions accepter un retard supplémentaire. Désormais, chaque mois compte.

Élus de Seine-Saint-Denis concernés par le prolongement

Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis
Corinne Valls, maire de Romainville, vice-présidente du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis en charge des mobilités, administratrice du STIF
Tania Assouline, conseillère régionale, maire-adjointe de Montreuil
Dominique Attia, conseillère départementale, maire-adjointe de Montreuil
Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, député de la 9e circonscription de la Seine-Saint-Denis
Belaïde Beddredine, vice-président du Conseil départemental et maire-adjoint de Montreuil
Patrice Bessac, maire de Montreuil
Corinne Bord, vice-présidente du Conseil régional (Noisy-le-Sec)
Djénéba Keita, conseillère régionale, maire-adjointe Montreuil
Pascale Labbé, conseillère départementale (Noisy-le-Sec)
Philipe Guglielmi, conseiller régional, maire-adjoint de Romainville
Razzy Hammadi, député de la 7ème circonscription de la Seine-Saint-Denis
Frédéric Molossi, conseiller départemental, maire-adjoint de Montreuil
Magalie Thibault, Vice-présidente du Conseil départemental (Rosny et Montreuil)
Abdel Sadi, vice-président du Conseil départemental (Bobigny)

Élus du Val-de-Marne concernés par le prolongement

Christian Favier, Président du Conseil départemental du Val de Marne
Pierre Garzon, vice-président du Conseil départemental du Val de Marne en charge des transports et des déplacements, vice-président du STIF.
Laurence Abeille, députée de la 6ème circonscription du Val de Marne
Sokona Niakhate, conseillère départementale de Fontenay-sous-Bois/Vincennes.
Gilles Saint-Gal, conseiller départemental de Fontenay-Sous-Bois/Vincennes
Jean-François Voguet, maire de Fontenay-sous-Bois

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Le Département de la Seine-Saint-Denis, la Banque des Territoires et CDC Biodiversité agissent en faveur de la transition écologique, énergétique et de la biodiversité

Stéphane Troussel, président du département de la Seine-Saint-Denis, Marianne Louradour, directrice régionale Ile-de-France de la Banque des Territoires et Jean-Christophe Benoit, directeur du développement et de l’investissement de CDC Biodiversité, ont signé une convention de partenariat en faveur de la performance énergétique du patrimoine public et de la biodiversité en Seine-Saint-Denis.



Lancement d’un espace de témoignages en Seine-Saint-Denis sur Parcoursup

Alors que les examens du baccalauréat se terminent et que la plateforme Parcoursup s’apprête à réouvrir, le Département a décidé de lancer une vaste campagne de témoignages. Sur cette base, Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, pourra saisir le Défenseur des Droits pour lui demander de faire toute la lumière sur ce système de sélection aujourd’hui opaque.





La Seine-Saint-Denis obtient des garanties et reste mobilisée

A la suite de la publication de rapports des inspections générales qui préconisaient de revenir largement sur les héritages olympiques du dossier de candidature de Paris 2024, j’avais réaffirmé, comme l’ensemble des élus, ma volonté que la Seine-Saint-Denis ne devienne pas la variable d’ajustement et que l’ambition de la candidature que nous avons portée ne soit pas revue au risque de la dénaturer.


Les 13 départements ont précisé leur modèle de revenu de base

Les 13 départements* engagés dans la démarche expérimentale autour du revenu de base, en partenariat avec la Fondation Jean-Jaurès, ont dévoilé mercredi 6 juin 2018, lors d’un colloque public à Bordeaux, les résultats des simulations économiques et du questionnaire citoyen pour leur projet d’expérimentation.


"Contrat" entre la Seine-Saint-Denis et l’État : il est urgent de mettre fin à un jacobinisme aveugle, absurde et ravageur

La dernière loi de finances impose aux collectivités territoriales la signature d’un « contrat » avec l’État avant le 30 juin sous peine d’une réduction de leurs dotations futures.


La BEI soutient le « Plan Ambition Collèges » du Département de la Seine-Saint-Denis

Pour la première fois dans son histoire, la Banque Europe d’Investissement s’engage dans un projet de financement avec le Département de la Seine-Saint-Denis. Ce projet d’envergure - à hauteur de 240 millions d’euros - est axé sur la rénovation et la modernisation de 22 collèges du Département, ainsi que sur la mise en œuvre de 14 opérations de transition énergétique visant à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Par ce projet, qui montre l’engagement du Département pour la rénovation énergétique et les pratiques écologiques de manière générale, on veut également montrer la capacité de l’Europe à aider des projets concrets, capables d’améliorer le quotidien des citoyens, à commencer par les plus jeunes.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 340