Projet Russie : des collégiens heureux grâce à la mobilisation collective !

le 21 juin 2018

Ils y sont ! Des élèves du collège Jean Renoir de Bondy et ceux du collège Simone Veil d’Aulnay-sous-Bois profitent de leur voyage en Russie et de plusieurs matchs de la coupe du Monde de football.

Les élèves et leurs encadrants ont pu partir grâce à leur volonté et à leur détermination. Leur mobilisation est même arrivée aux oreilles d’une des stars de l’équipe de France de football Kylian Mbappé, qui a mis la dernière main indispensable à la concrétisation du voyage des élèves de Bondy.

Le Département de la Seine-Saint-Denis se félicite de l’aboutissement de ce projet de longue haleine, que nous accompagnons, à la fois par une aide concrète mais aussi dans l’organisation du projet.

Les 2 collèges bénéficient d’une subvention exceptionnelle du Conseil Départemental, 12 000€ chacun pour que les élèves puissent tous partir à des prix supportables pour les familles.

A la fois jeunes reporters, jeunes ambassadeurs, jeunes organisateurs et jeunes « community manager », les collégien.ne.s des deux établissements se sont pris au jeu d’un projet pédagogique complet pour aboutir à ce beau résultat.

Avec Emmanuel Constant, vice-président en charge de l’éducation, nous sommes heureux que ces projets aboutissent. Ils font partie des nombreuses activités éducatives innovantes, sportives, artistiques ou culturelles au service des jeunes du territoire. Chaque année plus de 7 M€ sont investis dans cet objectif.

Stéphane Troussel : "Je souhaite que les collégiens de Seine-Saint-Denis puissent partir à la découverte du Monde et s’épanouissent grâce à des activités culturelles, citoyennes ou sportives."


Contact presse :
Cabinet présidence du département de Seine-Saint-Denis : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380