"Prévention des conduites à risques : Madame Pécresse doit assumer ses choix rétrogrades !"

Pour Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, "Madame Pécresse doit assumer ses choix rétrogrades !"

Lors de la séance du Conseil régional, sa présidente V. Pécresse a cité le Département de la Seine-Saint-Denis et son président Stéphane Troussel concernant le financement de SAFE, association reconnue dans ses actions de réduction des risques liés à la consommation de drogues.

Jusqu’à aujourd’hui, SAFE était soutenue par le Conseil régional dont le désengagement met à mal leurs actions.

Le Département de la Seine-Saint-Denis s’est toujours engagé dans le soutien aux actions de prévention en créant notamment la première Mission métropolitaine des conduites à risques aujourd’hui pilotée conjointement avec la Ville de Paris, avec l’espace Tête à Tête à Rosny mais aussi en finançant les 3 Centres d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des risques pour les Usagers de Drogues (CAARUD) du département.

Il est temps que V. Pécresse et la droite régionale arrêtent de se retrancher derrière les autres quitte à travestir la vérité et assument leurs choix politiques qui consistent à ne plus soutenir les actions de prévention des conduites à risques, en forme de gage aux thèses réactionnaires du mouvement Sens Commun.

Stéphane Troussel s’inquiète d’ailleurs de la volonté de la Région de diviser par deux son soutien aux actions menées par la Mission métropolitaine de Prévention des Conduites à Risques (MMPCR). Interpellée par courrier sur cette question, Madame Pécresse lui a bien confirmé son intention d’amputer de plus de 120 000€ la subvention régionale ce qui réduira d’autant les capacités d’action de la mission.

Presque un an après son élection, la Seine-Saint-Denis attend de Madame Pécresse des réponses de la Région sur de trop nombreux sujets structurants. Malgré les discours sur le rééquilibrage, il semble que la Seine-Saint-Denis est désormais considérée par la nouvelle majorité régionale comme une variable d’ajustement et que le rôle de correcteur des inégalités qui était jusque-là celui de la Région n’est plus à l’ordre du jour.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Le Président de l’Union des Comores en visite en Seine-Saint-Denis

À l’occasion de sa visite officielle en France, Ikilikou Dhoinine, Président de l’Union des Comores sera le 22 juin en Seine-Saint-Denis


Pose de la première pierre du site industriel Eurocopter à Dugny

Jeudi 20 juin à 10h15, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera au lancement de chantier du futur site industriel d’Eurocopter


Loi de validation des emprunts dits "toxiques"

Déclaration de Stéphane Troussel suite à l’annonce d’une proposition de loi de validation des emprunts dits "toxiques" contractés par les collectivités locales


8 nouveaux contentieux contre les banques

Avant le terme du délai de prescription, le Département initie 8 nouveaux contentieux sur des produits structurés, porteurs d’un risque important pour la collectivité


Inauguration des 16 gares RER B nord + modernisées

Des transports du quotidien améliorés pour la qualité de vie des séquano-dionysiens


Stéphane Troussel rend hommage à Pierre Mauroy

« Pierre Mauroy restera une figure incontournable du socialisme » déclare le Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis


Maintien de la subvention au Conservatoire d’Aubervilliers-La Courneuve

Dans un courrier adressé à la Ministre de la culture le 14 mars, Stéphane Troussel demandait à Aurélie Filippetti, de reconsidérer le projet du ministère de baisser sa subvention au conservatoire, il a été entendu


Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs

Lors de la séance du 18 avril, les élus de l’Assemblée départementale ont adopté un Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs (P.R.E.S) en Seine-Saint-Denis


Stéphane Troussel reçu à Bercy

Après avoir interpellé l’État sur la question des emprunts toxiques, Stéphane Troussel a été reçu, le 16 avril, par le cabinet du ministre de l’Économie et des Finances Pierre Moscovici


Aux côtés des parents mobilisés pour l’école en Seine-Saint-Denis

Mardi 16 avril, je me rendrai auprès des parents d’élèves des écoles Paul Doumer et Anatole France de La Courneuve qui occuperont symboliquement l’établissement de leurs enfants pendant une heure, comme le feront les parents de nombreuses autres écoles du Département.

0 | ... | 230 | 240 | 250 | 260 | 270 | 280 | 290 | 300 | 310 | 320