Plan logement du Gouvernement

Plan logement du Gouvernement : "derrière la grande simplification coups bas sur le logement social à tous les étages".

Le Gouvernement vient d’annoncer officiellement après plusieurs semaines d’approximations son "plan logement". Malgré les alertes des associations, des bailleurs et notamment du courrier de Stéphane Troussel au Ministre de la cohésion des territoires Jacques Mézard, le Gouvernement s’entête à faire peser sans compensation réelle sur le logement social, 1,5 milliard d’euros de diminution du budget des APL. Le modèle du logement social est sacrifié, plaçant les bailleurs dans une équation financière impossible, les empêchant de rénover et de construire de nouveaux logements, d’entretenir leur parc et de mettre en œuvre les programmes de renouvellement urbain. Ce sont les conditions d’habitation des locataires du logement social qui sont sacrifiés par ce gouvernement.

Le maintien des dispositifs d’exonération fiscale de type « Pinel » ou encore l’arrivée d’une nouvelle exonération sur le foncier démontrent clairement que le Gouvernement entend faire payer au logement social l’attractivité des offres et les bénéfices des promoteurs. Les étudiants et les plus précaires vont être placés dans une situation d’insécurité dans l’accès au logement avec l’arrivée du bail mobilité de 1 à 10 mois, au bénéfice des propriétaires qui pourront louer sur Airbnb l’été leur logement.

Ce qui marque enfin ce Plan logement, c’est l’absence totale de proposition en faveur d’un rééquilibrage entre les territoires dans l’effort de construction. L’égalité et la mixité sociales sont sacrifiées sur l’autel du laisser-faire, les ghettos de riches pourront continuer de prospérer et la Seine-Saint-Denis peut attendre longtemps que les Maires de l’Ouest de la région Ile-de-France respectent la loi SRU.

Ce gouvernement joue aux apprentis sorciers avec un secteur fragile et complexe, essentiel pour l’activité économique notamment des entreprises du bâtiment.

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Le prolongement du T1 déclaré d’utilité publique

C’est avec une immense satisfaction que Stéphane Troussel a appris l’annonce de la signature officielle, le 17 février 2014, de la déclaration d’utilité publique du projet de prolongement du tramway T1 de Bobigny à Val de Fontenay.


Les conditions de transport sur le T1 nécessitent une action rapide et concertée

Ces derniers mois, les usagers du T1 sur le tronçon Bobigny/Saint-Denis ont vu leurs conditions de transport se dégrader : problèmes techniques récurrents, accroissement des intervalles entre deux rames, rames surchargées. L’exploitation de cette ligne n’est plus satisfaisante et l’exaspération gagne chaque jour un peu plus les milliers de voyageurs qui l’utilisent.


Inauguration de la RD 28 à Pierrefitte-sur-Seine

Vendredi 7 février, Stéphane Troussel a inauguré la requalification des rues d’Amiens et Émile-Zola réalisée dans le cadre de l’aménagement de la RD28 à l’Est et de l’ex-RN1.


Mobilisation pour l’emploi dans les quartiers populaires

Le 7 février, Stéphane Troussel, Président du Conseil général et François Lamy, Ministre délégué à la Ville, invitent les entreprises à participer à la rencontre « Emploi et développement économique dans les quartiers populaires : les entreprises s’engagent ».


Inauguration du Relais à Pantin

Vendredi 31 janvier 2014, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera à l’inauguration du Relais, restaurant d’insertion situé à Pantin.


Le Département lutte contre le décrochage scolaire en ACTE

Jeudi 30 janvier, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, et Jean-Louis Brison, Directeur académique des services de l’éducation nationale de la Seine-Saint-Denis, signeront la nouvelle Charte pour l’Accompagnement des Collégiens Temporairement Exclus.


Séance de l’assemblée départementale du 12 décembre 2013

La nouvelle carte cantonale, l’aide aux associations recourant aux emplois d’avenir et l’aide à la formation au Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateurs ou de Directeurs pour les jeunes séquano-dionysiens à l’ordre du jour.


Signature du protocole d’urgence Accueil 72h

Mercredi 11 décembre, Stéphane Troussel, Président du Conseil général et Sylvie Moisson, Procureure de la République, signeront un protocole d’ « accueil 72h ». Ce dispositif est l’une des nouvelles possibilités d’accueil d’urgence ouverte par la loi du 5 mars 2007, réformant la protection de l’enfance.


Le Conseil général soutient la première rencontre du réseau des Missions locales de Seine-Saint-Denis

Lundi 9 décembre, Stéphane Troussel participera au lancement de la première rencontre du réseau Convergence 93, qui se déroulera à la salle Jacques Brel de Pantin, sur le thème « Réseau et partenariat ».


Mort de Nelson Mandela

Nelson Mandela est mort le 5 décembre à l’âge de 95 ans à son domicile de Johannesburg, la Seine-Saint-Denis lui rend hommage.

0 | ... | 230 | 240 | 250 | 260 | 270 | 280 | 290 | 300 | 310 | ... | 340