Plan logement du Gouvernement

le 21 septembre 2017

Plan logement du Gouvernement : "derrière la grande simplification coups bas sur le logement social à tous les étages".

Le Gouvernement vient d’annoncer officiellement après plusieurs semaines d’approximations son "plan logement". Malgré les alertes des associations, des bailleurs et notamment du courrier de Stéphane Troussel au Ministre de la cohésion des territoires Jacques Mézard, le Gouvernement s’entête à faire peser sans compensation réelle sur le logement social, 1,5 milliard d’euros de diminution du budget des APL. Le modèle du logement social est sacrifié, plaçant les bailleurs dans une équation financière impossible, les empêchant de rénover et de construire de nouveaux logements, d’entretenir leur parc et de mettre en œuvre les programmes de renouvellement urbain. Ce sont les conditions d’habitation des locataires du logement social qui sont sacrifiés par ce gouvernement.

Le maintien des dispositifs d’exonération fiscale de type « Pinel » ou encore l’arrivée d’une nouvelle exonération sur le foncier démontrent clairement que le Gouvernement entend faire payer au logement social l’attractivité des offres et les bénéfices des promoteurs. Les étudiants et les plus précaires vont être placés dans une situation d’insécurité dans l’accès au logement avec l’arrivée du bail mobilité de 1 à 10 mois, au bénéfice des propriétaires qui pourront louer sur Airbnb l’été leur logement.

Ce qui marque enfin ce Plan logement, c’est l’absence totale de proposition en faveur d’un rééquilibrage entre les territoires dans l’effort de construction. L’égalité et la mixité sociales sont sacrifiées sur l’autel du laisser-faire, les ghettos de riches pourront continuer de prospérer et la Seine-Saint-Denis peut attendre longtemps que les Maires de l’Ouest de la région Ile-de-France respectent la loi SRU.

Ce gouvernement joue aux apprentis sorciers avec un secteur fragile et complexe, essentiel pour l’activité économique notamment des entreprises du bâtiment.

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Salon de l’Agriculture : première participation de la Seine-Saint-Denis

La Seine-Saint-Denis participera pour la première fois, du 22 février au 1er mars 2020, au Salon International de l’Agriculture à Paris. Présent sous les couleurs de sa marque territoriale « In Seine-Saint-Denis », le Département fera découvrir ses enjeux et ambitions en matière d’agriculture urbaine, mais aussi les nombreux actrices et acteurs du territoire qui œuvrent déjà en la matière (Pavillon 4 Stand D133).


Le Département de Seine-Saint-Denis lance deux nouvelles actions pour le verdissement de son territoire

Stéphane Troussel, Président du Département de Seine-Saint-Denis, a inauguré jeudi 6 février la toute première cour « Oasis » de Seine-Saint-Denis, au Collège Langevin-Wallon à Rosny-sous-Bois. Il a par ailleurs annoncé la mise en place dès le du 1er mai de l’opération « Un bébé = un arbre », qui concourra également au verdissement de la Seine-Saint-Denis


Calendrier du Grand Paris Express : réaction de Stéphane Troussel, Président du Département de Seine-Saint-Denis

Le journal Le Parisien fait état ce matin d’inquiétudes concernant le respect du calendrier des travaux des lignes 16 et 17 du futur métro du Grand Paris Express. Inquiétudes auxquelles la Société du Grand Paris, chargée de réaliser ces travaux, répond en assurant qu’il n’y a pas de retard. Je tiens, dans ce contexte, à rappeler qu’il est absolument impératif que ce projet crucial ne souffre d’aucun retard supplémentaire.


Précarité énergétique : le Département de Saint-Denis-Denis distribuera 80 000 kits hydro-économes en 4 ans

Pour permettre aux personnes modestes de diminuer leur consommation d’eau, Stéphane Troussel, Président du Département de Seine-Saint-Denis, et Bélaïde Bedreddine, Vice-président chargé de l’écologie urbaine lancent mardi 4 février l’opération « ecEAUnome ». Durant 4 ans, ce sont 80 000 kits hydro-économes qui seront distribués gratuitement aux ménages de Seine-Saint-Denis, auxquels seront aussi proposés des diagnostics énergétiques.


Découvrez le PRISME, héritage paralympique majeur des Jeux de Paris 2024

Stéphane Troussel, Président du Département de Seine-Saint-Denis, Magali Thibault, Vice-Présidente chargée de l’Autonomie des personnes, Tony Estanguet, Président de Paris 2024, Jean Castex, Délégué Interministériel aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 et de nombreux acteur.trice.s du paralympisme et du handisport se sont réuni.e.s mercredi 29 janvier à Pantin pour la présentation du futur Pôle de Référence Inclusif Sportif Métropolitain (PRISME).


Le FS2i vote son budget 2020

Créé en 2019 par les 7 Départements d’Île-de-France, le Fonds d’Investissement Interdépartemental d’Île-de-France, ou FS2i, vient de voter son budget 2020. Cet outil de développement et de solidarité, à la fois puissant par ses moyens et inédit par sa forme, va permettre de contribuer cette année au financement de nombreux projets franciliens majeurs, à hauteur de 150 millions d’euros.


Appel à « Agir In Seine-Saint-Denis » 2020

Le Département de Seine-Saint-Denis, via sa marque territoriale In Seine-Saint-Denis, lance la deuxième édition de son appel à « Agir In Seine-Saint-Denis ». Associations, acteur.trice.s de l’économie sociale et solidaire, collectifs, artistes… du territoire sont ainsi invité.e.s à candidater jusqu’au 2 mars 2020, afin de se voir soutenu.e.s dans leur action.


PLF 2020 : Le Gouvernement fait leur fête aux Départements

Malgré la période plutôt propice, l’heure n’est pas à la fête pour les Départements. Jeudi 19 décembre, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi de finances 2020 qui supprime leur autonomie fiscale via le transfert de la taxe sur le foncier bâti aux communes et qui pioche sans vergogne dans leurs caisses pour financer les désengagements de l’État ou les promesses qu’il est incapable de tenir.


Réforme des retraites : réaction de Stéphane Troussel

Le Premier Ministre a déployé mercredi midi beaucoup d’énergie pour tenter de faire passer la pilule de la réforme des retraites, mais la réalité c’est que, contrairement à sa volonté proclamée de vouloir rassembler les Français.es, il ne cesse de les opposer. Il oppose les générations entre elles tout comme il oppose les salariés du privé et ceux du public.


La Fête de l’Huma reste à La Courneuve en 2020

A l’issue d’un travail technique approfondi avec les équipes de la SOLIDEO pour affiner les calendriers des opérations destinées à l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le Département de Seine-Saint-Denis et la direction du journal l’Humanité sont en mesure d’annoncer qu’une dernière édition de ce grand rendez-vous populaire aura lieu à La Courneuve (93120) sur le site actuel de l’Aire des Vents, propriété du Département de Seine-Saint-Denis.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 430