Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs

le 18 avril 2013

Une nouvelle ambition pour le sport en Seine-Saint-Denis.

Lors de la séance du 18 avril, les élus de l’Assemblée départementale ont adopté la délibération relative à l’aide à l’investissement du Département dans le cadre du Plan de rattrapage des Équipements Sportifs (P.R.E.S) en Seine-Saint-Denis.

La Seine-Saint-Denis occupe en effet la 3ème place des départements les moins bien dotés en équipements sportifs publics par habitant (16,2 équipements pour 10 000 habitants en Seine-Saint-Denis, 25 en Ile-de-France et 49,6 en France). A cette pénurie, s’ajoutent de fortes inégalités en termes d’accès à la pratique sportive.

Le P.R.E.S, initié par l’État, constitue une formidable opportunité pour remédier au vieillissement du patrimoine sportif existant et rééquilibrer la répartition des équipements sur l’ensemble du territoire. L’objectif est d’améliorer les conditions de pratique pour tous les publics et d’intensifier l’usage de certains espaces sportifs existants.

Élaboré conjointement par les services de l’Etat, le Département et le mouvement sportif séquano-dionysien, le P.R.E.S est constitué de 74 projets, portés par 34 communes.

Concrètement, il prévoit :

  • la couverture de 40 courts de tennis ;
  • la réalisation de 30 terrains en gazon synthétique (dont 3 de rugby et 2 mixtes football-rugby) ;
  • la rénovation de 23 gymnases, notamment dans la partie Est du Département aux fins de rééquilibrage.

Un engagement exceptionnel de 12,5 millions d’euros

Stéphane Troussel, Président du Conseil général, avait obtenu par Valérie Fourneyron, Ministre en charge des Sports, la confirmation que le P.R.E.S, d’un coût total de 72 M€, serait financé par l’État à hauteur de 15 M€.
Malgré un contexte budgétaire difficile, l’engagement exceptionnel du Conseil général s’élèvera à 12.5M€. Le mouvement sportif participera également au financement de ce plan, ainsi que la Région Ile-de-France. Cet effort s’ajoute à la réalisation de 24 équipements sportifs intégrés au Plan Exceptionnel d’Investissement en faveur des collèges.

Un effort ciblé vis à vis des communes les plus en difficulté

Afin d’aider les communes les plus en difficulté à réaliser leurs projets, le Département a fait le choix de majorer son intervention pour 12 communes : Aubervilliers, Bondy, Drancy, Épinay-sur-Seine, Livry-Gargan, Montfermeil, Noisy-le-Sec, Pantin, Pierrefitte-sur-Seine, Sevran et Stains. Les critères retenus pour élaborer la liste des communes concernées par ces mesures dérogatoires prennent en compte le potentiel financier par habitant, le revenu médian des ménages des communes et le ratio d’équipements sportifs pour 10 000 habitants.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Compensation supplémentaire des dépenses de solidarité

Stéphane Troussel se félicite de cette annonce qui va indéniablement dans le bon sens, après des années de déni de la part des gouvernements de droite.


Lancement des travaux de peinture

Coup double pour le Département : 200 séquano-dionysiens en situation d’insertion mobilisés pour repeindre 33 collèges


Visite de l’association C2DI

Dans le cadre des Journées Île-De-France-Europe, Stéphane Troussel visitera, le jeudi 27 juin, l’association C2Di située à Aulnay-sous-Bois


Aide sociale : l’État doit assurer aussi la solidarité nationale

Tribune de Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis parue dans le journal Libération du 25 juin 2013


3 propositions pour une montée en puissance rapide des emplois d’avenir en Seine-Saint-Denis

"J’ai participé aujourd’hui, aux côtés de Michel Sapin, Ministre du travail et de Jacques Salvator, Maire d’Aubervilliers à une table ronde qui réunissait l’ensemble des acteurs de l’emploi de Seine-Saint-Denis afin de débattre de l’avancement du dispositif des emplois d’avenir sur le territoire."


3 propositions pour une montée en puissance rapide des emplois d’avenir

"J’ai participé aujourd’hui, lundi 24 juin 2013, aux côtés de Michel Sapin, Ministre du travail et de Jacques Salvator, Maire d’Aubervilliers à une table ronde qui réunissait l’ensemble des acteurs de l’emploi de Seine-Saint-Denis afin de débattre de l’avancement du dispositif des emplois d’avenir sur le territoire."


Le Président de l’Union des Comores en visite en Seine-Saint-Denis

À l’occasion de sa visite officielle en France, Ikilikou Dhoinine, Président de l’Union des Comores sera le 22 juin en Seine-Saint-Denis


Pose de la première pierre du site industriel Eurocopter à Dugny

Jeudi 20 juin à 10h15, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera au lancement de chantier du futur site industriel d’Eurocopter


Loi de validation des emprunts dits "toxiques"

Déclaration de Stéphane Troussel suite à l’annonce d’une proposition de loi de validation des emprunts dits "toxiques" contractés par les collectivités locales


8 nouveaux contentieux contre les banques

Avant le terme du délai de prescription, le Département initie 8 nouveaux contentieux sur des produits structurés, porteurs d’un risque important pour la collectivité

0 | ... | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | 400 | 410 | 420