Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez les dernières informations à jour en suivant ce lien

Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs

le 18 avril 2013

Une nouvelle ambition pour le sport en Seine-Saint-Denis.

Lors de la séance du 18 avril, les élus de l’Assemblée départementale ont adopté la délibération relative à l’aide à l’investissement du Département dans le cadre du Plan de rattrapage des Équipements Sportifs (P.R.E.S) en Seine-Saint-Denis.

La Seine-Saint-Denis occupe en effet la 3ème place des départements les moins bien dotés en équipements sportifs publics par habitant (16,2 équipements pour 10 000 habitants en Seine-Saint-Denis, 25 en Ile-de-France et 49,6 en France). A cette pénurie, s’ajoutent de fortes inégalités en termes d’accès à la pratique sportive.

Le P.R.E.S, initié par l’État, constitue une formidable opportunité pour remédier au vieillissement du patrimoine sportif existant et rééquilibrer la répartition des équipements sur l’ensemble du territoire. L’objectif est d’améliorer les conditions de pratique pour tous les publics et d’intensifier l’usage de certains espaces sportifs existants.

Élaboré conjointement par les services de l’Etat, le Département et le mouvement sportif séquano-dionysien, le P.R.E.S est constitué de 74 projets, portés par 34 communes.

Concrètement, il prévoit :

  • la couverture de 40 courts de tennis ;
  • la réalisation de 30 terrains en gazon synthétique (dont 3 de rugby et 2 mixtes football-rugby) ;
  • la rénovation de 23 gymnases, notamment dans la partie Est du Département aux fins de rééquilibrage.

Un engagement exceptionnel de 12,5 millions d’euros

Stéphane Troussel, Président du Conseil général, avait obtenu par Valérie Fourneyron, Ministre en charge des Sports, la confirmation que le P.R.E.S, d’un coût total de 72 M€, serait financé par l’État à hauteur de 15 M€.
Malgré un contexte budgétaire difficile, l’engagement exceptionnel du Conseil général s’élèvera à 12.5M€. Le mouvement sportif participera également au financement de ce plan, ainsi que la Région Ile-de-France. Cet effort s’ajoute à la réalisation de 24 équipements sportifs intégrés au Plan Exceptionnel d’Investissement en faveur des collèges.

Un effort ciblé vis à vis des communes les plus en difficulté

Afin d’aider les communes les plus en difficulté à réaliser leurs projets, le Département a fait le choix de majorer son intervention pour 12 communes : Aubervilliers, Bondy, Drancy, Épinay-sur-Seine, Livry-Gargan, Montfermeil, Noisy-le-Sec, Pantin, Pierrefitte-sur-Seine, Sevran et Stains. Les critères retenus pour élaborer la liste des communes concernées par ces mesures dérogatoires prennent en compte le potentiel financier par habitant, le revenu médian des ménages des communes et le ratio d’équipements sportifs pour 10 000 habitants.

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Réaction de Stéphane Troussel au rapport de l’Institut Montaigne sur l’Emploi et l’insertion en Seine-Saint-Denis

Alors que l’Institut Montaigne publie ce mercredi 27 mai un rapport sur l’Emploi et l’insertion en Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, tient à rappeler que la question de la « gouvernance » des dispositifs ne saurait servir à évacuer à peu de frais la question du manque de moyens.


Les Présidents des Départements de Meurthe-et-Moselle et de Seine-Saint-Denis plaident pour un retour au collège des élèves en décrochage

Mathieu Klein et Stéphane Troussel, Présidents des Départements de Meurthe-et-Moselle et de Seine-Saint-Denis, plaident pour un retour au collège des élèves en décrochage


BNP Paribas Personal Finance et le Département de la Seine-Saint-Denis s’engagent pour l’inclusion numérique des enfants

Dès cette semaine, 800 ordinateurs seront distribués à des collégiens et lycéens sans équipement dont 300 ordinateurs et 61 cartes SIM destinés aux enfants de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) de Seine-Saint-Denis. Une initiative du Département de la Seine-Saint-Denis et de BNP Paribas Personal Finance engagés ensemble en faveur de l’inclusion numérique et de la continuité pédagogique.


Le Préfet de la Seine-Saint-Denis autorise la réouverture du Parc départemental Georges Valbon

Le Préfet de la Seine-Saint-Denis a informé mardi soir par courrier Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, de l’autorisation de réouverture du Parc Georges Valbon à partir de jeudi 14 mai, à titre expérimental.


Le Département de la Seine-Saint-Denis demande la réouverture des parcs départementaux dès le 11 mai

Alors que la Seine-Saint-Denis fera très probablement partie des territoires en « rouge » le 11 mai prochain, le Conseil Départemental demande à l’Etat de permettre de nouveau l’accès de la population aux parcs départementaux de la Seine-Saint-Denis.


Réaction de Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, au plan de déconfinement annoncé par le Premier Ministre

Réaction de Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, au plan de déconfinement annoncé par le Premier Ministre


Masques « grand public » : l’après 11 mai

Le Département de la Seine-Saint-Denis a passé un marché qui lui garantit de pouvoir acheter 1 million de masques « grand public » en tissu lavables 50 fois


Continuité pédagogique : le Département de la Seine-Saint-Denis poursuit son engagement et distribue 1 800 cartes SIM aux élèves de son territoire

Grâce à un partenariat avec Emmaüs Connect et la Fondation SFR, le Département de la Seine-Saint-Denis a reçu 1 800 cartes SIM qui seront distribuées, dès la semaine prochaine, aux élèves ne disposant pas de connexion internet pour suivre l’école à la maison.


Grâce aux dons de l’association PoleS et du collectif « Visière Solidaire », le Département de la Seine-Saint-Denis va distribuer 7 000 visières aux Services d’Accompagnement et d’Aide à Domicile, aux foyers pour adultes handicapé.e.s et aux EHPAD de son territoire dès la fin de semaine

Deux initiatives distinctes mais solidaires : PoleS, association de l’économie sociale et solidaire des quartiers populaires et Visière Solidaire, réseau citoyen d’entraide, ont produit 7 000 visières qui seront distribuées, dès la fin de semaine, par le Département aux gestionnaires des SAAD pour leur permettre de continuer leurs missions, aux professionnel.le.s des foyers pour adultes handicapé.e.s et aux EHPAD qui pourront notamment grâce à cette dotation décider d’équiper les familles nouvellement autorisées à rendre visite aux résident.e.s.


Déconfinement : le Département de la Seine-Saint-Denis s’engage sur la création de pistes cyclables temporaires

Le Département de la Seine-Saint-Denis, très engagé pour le développement du vélo et la lutte contre la pollution, est prêt à mettre en œuvre dès le mois de mai un réseau structurant de pistes cyclables temporaires pour répondre au besoin de déplacements alternatifs et sécuritaires de la population.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 460