Petite enfance : le Département investit pour accueillir plus et mieux

le 20 mai 2016

En Seine-Saint-Denis, département le plus jeune de France, la petite enfance est une priorité bien qu’elle ne fasse pas partie des compétences obligatoires de la collectivité.

Le Département gère 55 crèches départementales, 117 centres de PMI et 121 centres de planification familiale.

Développer et diversifier les modes d’accueil, rénover et améliorer les conditions d’accueil dans nos crèches et PMI, former les assistants maternels : telles sont les ambitions que porte le Département avec son Plan Petite Enfance et Parentalité de 80 millions euros d’investissement.

Ce plan va permettre d’augmenter le nombre de places en développant à la fois des systèmes de garde classiques et des systèmes plus innovants : plus de places en crèches et le développement des Maison d’Assistants Maternels.

Le Département compte près de 6000 assistants maternels, mais certains ne peuvent pas accueillir d’enfant du fait de leur logement inadapté.

Les Maison d’Assistants Maternels (MAM) sont une réponse possible pour les aider à accueillir des enfants en dehors de leur domicile. Cette solution a l’avantage de permettre aux assistants maternels de travailler en équipe et de dynamiser certains pieds d’immeuble, donc la vie de quartier.

Cette solution nécessite des locaux disponibles et adaptés. Dans ce but, le Département et la CAF ont organisé, hier, une réunion réunissant les différents acteurs : villes, bailleurs, CAF et Département. A cette occasion, le Département a présenté son guide des MAM, édité avec la CAF et a mis en relation les bailleurs et les porteurs de projets, pour faciliter la création de nouvelles MAM. Le Département compte actuellement 15 MAM et 40 projets sont en cours.

Ce plan prévoit aussi une série de subvention d’investissement à la création de place en crèche, de rénover et moderniser le patrimoine immobilier du département en matière d’accueil du jeune enfant et des familles.

Vendredi 20 Mai à 17h30, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Frédéric Molossi, Vice-président du Conseil départemental en charge de l’enfance et de la famille, inaugureront la crèche Léon Blum, 20 Avenue Léon Blum à Bondy.

PDF - 1.7 Mo
Guide complet (.PDF)
À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380