Pendant que la Seine-Saint-Denis vote et réclame un « budget de l’égalité », le gouvernement et la majorité En Marche s’opposent à une plus grande solidarité en Ile-de-France.

le 20 décembre 2018

Après avoir mené hier une action « coup de poing » en déversant devant l’Assemblée nationale les 347 millions d’euros que la Seine-Saint-Denis paie chaque année à la place de l’État, le Département a adopté aujourd’hui en séance son budget pour 2019 ainsi qu’un « budget de l’égalité » symbolique. Si l’État nous payait les 347 millions qu’il nous doit, nous pourrions renforcer les solidarités, mieux répondre à l’urgence écologique, investir davantage pour la jeunesse et nous désendetter plus vite (voir lien ci-dessous).

Pendant ce temps, loin de répondre à nos multiples interpellations sur cette situation injuste qui est celle de la Seine-Saint-Denis, le gouvernement et la majorité En Marche n’ont rien trouvé de mieux à faire que de supprimer à l’Assemblée nationale un amendement introduit par le Sénat et qui permettait de tripler le montant du Fonds de solidarité entre les départements d’Ile-de-France.

Cet amendement, qui avait le soutien des 7 départements d’Ile-de-France et de l’Assemblée des Départements de France (ADF), permettait pourtant de réaliser dès 2019, de manière très concrète et et sans coût pour l’État, une meilleure répartition des ressources au sein de la région la plus riche et la plus inégalitaire de France.

Le gouvernement et la majorité, qui proclament pourtant à longueur de journée leur volonté d’agir pour la solidarité et d’écouter les territoires, viennent donc de rayer d’un trait de plume un dispositif qui aurait représenté dès 2019 60 millions d’euros de recettes supplémentaires pour la seule Seine-Saint-Denis. Inconséquence ou incompétence ?

Une chose est sûre pour Stéphane Troussel : « Ce gouvernement a décidément un vrai problème dès qu’il s’agit de mieux répartir les richesses dans le pays  ». Les élus départementaux attendent donc toujours une réponse et un véritable rendez-vous de travail avec le Premier ministre.

Stéphane Troussel
Président du Département de la Seine-Saint-Denis

Retrouvez ci-dessous le budget pour 2019 et le budget de l’égalité de la Seine-Saint-Denis.


Contact presse :
Antoine Delangre-Marini
Cabinet de la présidence du Département de Seine-Saint-Denis (01 43 93 93 47)

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.


Rencontre avec Adrien Taquet, secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance : Stéphane Troussel appelle à des Etats généraux de la protection de l’enfance

Parfois caricaturée, souvent ignorée, l’aide sociale à l’enfance est pourtant centrale pour protéger les enfants mais aussi pour les accompagner vers l’autonomie. Cette politique publique majeure appelle maintenant des réponses fortes et concrètes qui ne pourront pas faire l’économie d’un engagement et d’un investissement total de la part de l’Etat, mais aussi d’une élaboration commune avec les départements et les acteur.rice.s les plus investi.e.s. C’est ce message responsable et exigeant que j’adresse aujourd’hui même au secrétaire d’État à la protection de l’enfance au cours de notre rendez-vous de travail.


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380