Participation de l’Etat à la MDPH : le tribunal donne raison au Département !

Le Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, est satisfait de la décision du Tribunal administratif de Montreuil du 7 février dans le contentieux opposant la MDPH 93 à l’Etat.

Groupement d’intérêt public (GIP), la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) associe le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, l’État, les représentants des organismes locaux d’assurance maladie et d’allocations familiales - Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) et Caisse des Allocations Familiales (CAF) - ainsi que des associations représentatives des personnes handicapées. Ce partenariat est placé sous l’égide du Département de la Seine-Saint-Denis, qui assure la tutelle administrative et financière du GIP.

L’État vient donc d’être condamné à payer à la MDPH de la Seine-Saint-Denis la somme de 1,39 million d’euros en raison de sa non-participation aux frais de locaux pour la période 2012-2016, laquelle était pourtant prévue à la convention.

Pour Stéphane Troussel, « Alors que la MDPH connaît une augmentation régulière de son activité, avec plus de 110.000 demandes chaque année (+ 6% pour les adultes et + 12% pour les enfants), ce jugement vient reconnaître que l’État doit assumer lui aussi ses responsabilités.

Alors que le gouvernement ne cesse d’accroître la pression financière sur les collectivités territoriales, il est temps qu’il assume toutes ses responsabilités en matière en matière de solidarité. J’attends notamment qu’il compense enfin ce qu’il doit à la Seine-Saint-Denis au titre de la prestation de compensation du handicap : cela représente 38 M€ pour la seule année 2017.


Contact presse :
Cabinet présidence du département : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi de validation des emprunts dits "toxiques"

Déclaration de Stéphane Troussel suite à l’annonce d’une proposition de loi de validation des emprunts dits "toxiques" contractés par les collectivités locales


8 nouveaux contentieux contre les banques

Avant le terme du délai de prescription, le Département initie 8 nouveaux contentieux sur des produits structurés, porteurs d’un risque important pour la collectivité


Inauguration des 16 gares RER B nord + modernisées

Des transports du quotidien améliorés pour la qualité de vie des séquano-dionysiens


Stéphane Troussel rend hommage à Pierre Mauroy

« Pierre Mauroy restera une figure incontournable du socialisme » déclare le Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis


Maintien de la subvention au Conservatoire d’Aubervilliers-La Courneuve

Dans un courrier adressé à la Ministre de la culture le 14 mars, Stéphane Troussel demandait à Aurélie Filippetti, de reconsidérer le projet du ministère de baisser sa subvention au conservatoire, il a été entendu


Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs

Lors de la séance du 18 avril, les élus de l’Assemblée départementale ont adopté un Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs (P.R.E.S) en Seine-Saint-Denis


Stéphane Troussel reçu à Bercy

Après avoir interpellé l’État sur la question des emprunts toxiques, Stéphane Troussel a été reçu, le 16 avril, par le cabinet du ministre de l’Économie et des Finances Pierre Moscovici


Aux côtés des parents mobilisés pour l’école en Seine-Saint-Denis

Mardi 16 avril, je me rendrai auprès des parents d’élèves des écoles Paul Doumer et Anatole France de La Courneuve qui occuperont symboliquement l’établissement de leurs enfants pendant une heure, comme le feront les parents de nombreuses autres écoles du Département.


Amnistie des banques : c’est NON !

Stéphane Troussel réagit aux articles de presse qui font état de l’intention du Gouvernement de faire adopter une loi d’amnistie des banques sur la question des emprunts toxiques


Lieux de Résistance et de déportation : le Département poursuit son travail de mémoire

Vernissage de l’exposition Résistants [1940-1944] Photographies des graffiti du Fort de Romainville, présentée aux Archives départementales du 10 avril au 5 juillet

0 | ... | 230 | 240 | 250 | 260 | 270 | 280 | 290 | 300 | 310 | 320