Paris 2024 et la Seine-Saint-Denis mobilisés pour saisir toutes les opportunités économiques de la candidature

Etienne Thobois, Directeur général de Paris 2024, Stéphane Troussel et Patrick Braouezec rencontraient à l’invitation de ce dernier à Plaine Commune hier le Service Brésilien d’Appui aux Micro et Petites Entreprises (SEBRAE) en présence d’une trentaine de tête de réseaux économiques du territoire.

La SEBRAE, représentée par Francisco Marins, a su regrouper, faire monter en compétence et en normes les TPE et PME locales pour qu’elles puissent pleinement bénéficier des Jeux de Rio 2016 avec 2500 fournisseurs concernés, 127 millions d’Euros de chiffre d’affaire soit plus de 10% des marchés.

En France, l’impact économique de Paris 2024 est évalué par une étude du CDES à 10.7 milliards d’euros avec 250 000 emplois principalement dans la construction, le tourisme et l’organisation des Jeux.

Les acteurs économiques qui s’étaient d’ores et déjà fortement mobilisés lors d’un premier atelier de concertation et de mobilisation le 28 juin dernier à Pleyel en présence de Tony Estanguet ont fait part avec les élus de leur vif intérêt pour cette démarche et de leur envie d’avancer en Seine-Saint-Denis dans cette direction :

Patrick Braouezec : « L’expérience brésilienne nous a ouvert des horizons insoupçonnés dont nous devons également nous saisir pour que les jeux profitent aux entreprises et aux actifs du territoire d’accueil »

Stéphane Troussel : "L’expérience de la SEBRAE démontre que nous devons travailler dès maintenant avec les acteurs économiques de la Seine-Saint-Denis et Paris 2024 pour imaginer tous les projets et solutions "In Seine-Saint-Denis" qui permettront à nos entrepreneurs, nos créateurs, nos petites et moyennes entreprises de monter sur le podium et de développer activité et emploi sur le territoire. »

Paris 2024 est un projet qui veut contribuer au développement du territoire. Nous sommes convaincus que les Jeux en France et en particulier en Seine Saint-Denis peuvent contribuer à faire de ce territoire un nouveau poumon économique. Le retour d’expérience de SEBRAE 8 ans avant 2024 est un témoignage riche et plein d’enseignements pour préparer au mieux le tissu économique local » a déclaré Etienne Thobois, Directeur générale de Paris 2024.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

La pollution tue dans toute l’agglomération : il est temps de lancer un plan climat métropolitain !

Aujourd’hui 6 janvier 2015, Air Parif annonce un pic de pollution important aux particules fines sur la métropole parisienne. C’est également aujourd’hui que l’Institut de veille sanitaire (InVS) rend public l’impact de ces particules sur la santé y compris à court terme : conséquences sur les enfants et les personnes âgées ou fragiles, accidents graves (AVC, crises cardiaques, maladies pulmonaires) et surmortalité.


Allez la Seine-Saint-Denis !

Ce 3 janvier 2015, ce ne sont pas moins de deux clubs de football de Seine-Saint-Denis qui disputeront les 32ème de finale de la coupe de France. Le Red Star d’une part, équipe de National, rencontrera l’équipe de Ligue 2 de l’AC Arles Avignon à 15h au stade Bauer à Saint-Ouen. L’Académie Football de Bobigny, d’autre part, club qui évolue en Division d’Honneur, affrontera l’équipe de Ligue 1 Evian-Thonon Gaillard à 15h15 au stade Auguste Delaune à La Courneuve-Saint-Denis.


La Seine-Saint-Denis premier département bénéficiaire de l’ANRU 2

Stéphane Troussel se réjouit de l’adoption de la liste des quartiers retenus dans le cadre du nouveau programme de renouvellement urbain par le Conseil d’administration de l’ANRU plaçant la Seine-Saint-Denis au premier rang des préoccupations nationales.


Inauguration du T8 : le Département, bâtisseur du réseau de transports en commun en Seine-Saint-Denis

« Faire des tramways, c’est œuvrer à l’apaisement de la circulation, à la réduction du trafic, c’est engager la lutte contre la pollution et le bruit et fluidifier les déplacements, décongestionner les axes les plus empruntés. » Stéphane Troussel, Président du Conseil général





Pose de la première pierre du futur centre aquatique du collège Louise-Michel à Clichy-sous-Bois

Lundi 1er décembre à 16 heures, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, et Olivier Klein, Maire de Clichy-sous-Bois, poseront la première pierre du centre aquatique construit dans le cadre du Plan Exceptionnel d’Investissement pour les collèges.


Ambition collèges 2020

Face au renoncement de la droite sur l’éducation, la gauche vote unie pour la reconquête des collèges de la Seine-Saint-Denis.


0 | ... | 210 | 220 | 230 | 240 | 250 | 260 | 270 | 280 | 290 | ... | 370